16/12/2017

The Snowman

TW : Féminicide, violences masculines

SPOILERS

Oslo, un homme d'âge moyen laisse tomber une bouteille sur le sol. Il est ivre et décide de rentrer chez lui en fumant. Peu de temps après, il se rend à son travail. Son patron lui reproche son absence mais décide de le couvrir. Cet homme n'est pas un simple alcoolique. Il est l'un des enquêteurs les plus célèbres du pays. Ses enquêtes sont étudiées en cours pour former les futurs membres des forces de police. Mais il y a longtemps qu'il n'a pas eu de véritables enquêtes et il vit plus ou moins bien alors que son ex sort avec un médecin. Cela ne l'empêche pas de rester proche d'elle et du fils qu'elle a eu d'un père inconnu. Son univers est bouleversé lorsqu'une jeune policière commence à tenter de comprendre pourquoi plusieurs femmes disparaissent sans raisons apparentes. Il fait le lien entre une lettre qui lui est envoyée et des bonhommes de neige construit sur les lieux des disparitions. Petit à petit, les deux collègues commencent à penser que Oslo est victime d'un tueur en série.

Bien que le film m'ait plu, en particulier pour son ambiance glaciale due à l'hiver, il faut tout de même avoir conscience d'un problème important : la confusion. Certaines personnes, selon ce que j'ai lu, critiquent les nombreux voyages en voitures ou en train. Personnellement, j'ai apprécié ces moments qui permettent, à mon avis, de montrer qu'une enquête peut dépendre du temps nécessaire pour simplement se déplacer. En ce qui me concerne, j'ai eu bien plus de mal à comprendre la temporalité du film. On passe, parfois d'une scène à l'autre, sur des événements passés puis présents sans que l'on comprenne très bien le lien entre les deux périodes. Ce n'est qu'après la moitié du film que la raison devient apparente. Pire encore, la réalisation met en avant de nombreuses intrigues mais la majorité ne sont pas résolues. Ainsi, un médecin semble être présenté comme un souteneur travaillant pour un magnat local de l'industrie, membre d'un mouvement en faveurs des valeurs traditionnelles, mais la question n'est pas résolue. Ce qui implique des scènes étranges qui ne semblent pas forcément avoir leur place dans ce film puisque ce dernier s'en désintéresse. Nous avons donc un film un peu confus qui semble presque ne pas être véritablement terminé.

Cela dit, il me semble que le film ne parle pas simplement de meurtres avec un policier génial mais socialement incapable qui poursuit une personne dans une relation de fascination mutuelle. Selon moi, et je peux l'avoir mal compris, le film met en scène la masculinité toxique et ses conséquences pour les relations e famille. Il n'y a que peu d'hommes qui soient sauvables dans ce film, en faut il n'y en a probablement qu'un seul et encore. Les trois policiers les plus importants sont des alcooliques, et l'un d'eux est violent physiquement avec la femme avec qui il a une relation. Les autres, si j'ai bien compris, considèrent que les femmes avec qui ils ont construit une relation leurs appartiennent et peuvent être violents si cela est refusé. Je place dans ce groupe le magnat de l'industrie qui photographie les femmes comme si elles étaient un trophée à afficher sur un mur virtuel. Ces hommes ont tendance à accuser les femmes d'être responsables de leur comportement. Et notre tueur s'inscrit dans cette excuse. Au lieu de s'attaquer à la personne réellement responsable il est en colère contre sa mère pour son sentiment d'abandon. Il reporte cette colère sur les femmes qui quittent leurs maris ou tentent de vivre seules avec leurs enfants. Selon moi, ce que ce film met en scène est un homme qui haït les femmes dans une société qui normalise les relations problématiques entre hommes et femmes.

*
**
*** Je ne suis pas aussi sévère que d'autres. Le film est confus et semble inachevé mais j'ai été pris par l'intrigue et par la photographie.
****
*****

Image : Site officiel

gallery_07.bfc41f20.jpg

15:26 Écrit par Hassan dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : the snowman | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.