23/03/2018

The unstoppable Wasp 2. Agents of G.I.R.L par Jeremy Whitley, Elsa Charretier, Veronica Fish, Ro Stein, Ted Brandt et Megan Wilson

Titre : The unstoppable Wasp 2. Agents of G.I.R.L
Auteur-e-s : Jeremy Whitley, Elsa Charretier, Veronica Fish, Ro Stein, Ted Brandt et Megan Wilson
Éditeur : Marvel 13 mars 2018
Pages : 120

Ce second volume contient les numéros 5-8 ainsi que Tales to astonish 44. Avant que Marvel ne décide de suivre les plaintes des pleureurs du comicsgate l'éditeur avait décidé de mettre en avant une certaine diversité dans ses titres. Plusieurs personnages ont été créé ou ont changé d'identités. L'un de ces personnages est Wasp. On la connait comme la femme, Janet Van Dyn, d'Hank Pym, un héros mais aussi un homme qui bat Janet Van Dyn. Mais Hank Pym a eu un premier amour. Avec elle, il a eu un enfant. Malheureusement, le bébé a été enlevé par un groupe secret dont le but est de créer des assassins. Ce bébé est Nadia. Elle a réussi à s'enfuir et essaie de trouver les femmes les plus intelligentes de l'univers Marvel. Leur première mission est d'éviter qu'une femme ne meurt à cause d'une bombe implantée dans son crâne.

SPOILERS

J'ai beaucoup aimé cette série. Elle commence très bien par un personnage jeune et totalement positif. Nadia ne veut que comprendre qui est son père et aider le monde. Ce n'est qu'un peu plus tard que l'idée de retrouver les femmes les plus intelligentes de l'univers Marvel est mis en avant. Ceci permet de créer d'autres personnages hauts en couleurs (que l'on ne voit malheureusement pas assez). Mieux encore, le comics met en avant quelqu'un qui ne souhaite pas se battre mais changer les choses avant tout. Cependant, cela n'empêche pas de lui créer des situations difficiles, par exemple la connaissance de la véritable identité d'Hank Pym.

Malheureusement, ce second volume contient aussi la fin de la série qui ne contient que 8 numéros. J'avais un peu peur de ne pas avoir une véritable fin ou pire encore, que l'intrigue soit totalement détruite afin de permettre de l'ignorer à l'avenir. L'un des numéros semblait confirmer mes craintes alors que tout ce qu'a fait Nadia était remis en question. Heureusement, les deux derniers numéros permettent de faire mieux encore. Nadia n'est qu'une jeune femme, encore adolescente. Il est normal qu'elle ne sache pas toujours comment réagir face à un plan qui échoue. Mais elle est secondée par Barbara Morse et surtout Janet Van Dyne. Les derniers épisodes permettent à Janet, la Wasp originale, d'user de toutes ses connaissances et ses relations afin de recréer les idées de Nadia, mais en plus solide. Loin d'infantiliser Nadia, j'ai l'impression que ces numéros permettent surtout de montrer la nécessité d'être secondé-e et de demander de l'aide en cas de besoin. Ce comics entre donc dans une catégorie que j'apprécie de plus en plus, et souvent écrit par des femmes. Ceux qui mettent en avant la manière d'offrir un support émotionnel aux personnes qui ont en besoin et qui ne doivent pas avoir honte de le demander. Il est dommage que la série ne continue pas mais j'espère que ce qui a été construit pourra être utilisé plus tard.

*
**
***
**** Tout serait parfait, si la série n'avait pas été annulée.
*****

Image : Site officiel

detail.jpg

Écrire un commentaire