06/04/2018

Red Sparrow

TW : viols et violences sexuelles, tortures, meurtres

Dominika Egorova est une femme talentueuse. Elle est l'une des meilleures danseuses du Bolchoï, considérée comme un espoir pour le pays. Elle est aussi une fille qui s'occupe de sa mère en besoin de soin. Heureusement, la compagnie paie ces soins ainsi que leur appartement à Moscou. Mais Dominika Egorova est aussi la nièce du second des services secrets russes. Sa vie se déroule sans problèmes, elle s'occupe de sa mère, elle s'entraine puis elle se met en scène. Mais, un soir, un accident la blesse durablement et elle perd la capacité de danser ainsi que son avenir. Son oncle lui propose de l'aider en échange d'un service : attirer quelqu'un dans une chambre pour lui soutirer des informations. À la suite de cette opération, elle sera formée et utilisée afin de retrouver un agent double de la CIA au sein des services secrets russes. Bien qu'elle soit talentueuse, on lui fait vite comprendre que sa vie n'a aucune valeur.

SPOILERS

Lorsque j'ai vu la bande annonce je m'attendais à un film d'action sur fond d'intrigue d'espionnage, une sorte de Black Widow. Le style du film m'a complétement pris au dépourvu. Nous avons une intrigue qui se déroule principalement en Russie avec des personnages très froids et ne possédant que peu d'émotions incontrôlées. Ces personnes sont mises en scène par des acteurs et actrices qui les incarnent plutôt bien. Mais je me demande à quel point il était nécessaire de montrer les américains comme émotionnels et les russes de manière très froide voire comme des personnes cruelles. À mon avis, l'intrigue est plutôt bien écrite. Sans qu'il y ait forcément de grandes surprises pour le genre, on nous ballade assez facilement dans l'intrigue tout en plaçant les éléments nécessaires pour la fin du film.

On peut se demander si la réalisation ne se complait pas dans une violence physique et morale. En effet, plusieurs scènes montrent des actes de tortures soit sur des personnages secondaires soit sur l'héroïne elle-même. Pire encore, les femmes du film sont traitées comme des objets, dont les corps servent l'intérêt de l'état. Les femmes sont utilisées et humiliées à plusieurs reprises lorsqu'on leu ordonne d'accomplir des actes sexuels, soit sans leur consentement. Dominika Egorova est particulièrement mise en avant puisque son entrainement débute par un viol et continue par des humiliations publiques. À plusieurs reprises, on lui explique qu'elle n'a pas le choix. Elle doit obéir pour que sa mère soit soignée mais aussi pour qu'elle-même ne soit pas tuée. Il y a donc une contrainte extrêmement forte sur elle. Mais on peut se demander si le film n'essaie pas de lui rendre ce choix en lui permettant de punir son oncle, et donc de se trouver dans un cadre un peu moins horrible. Mais je laisse la question ouverte, d'autant plus après les nombreuses scènes subies par le personnage.

*
**
*** Je ne suis pas un adepte des films d'espionnage mais celui-ci me semble assez bien écrit. En revanche je déplore l'usage immodéré de la torture et du viol et met en garde les personnes qui souhaitent le voir.
****
*****

Image : Site officiel

__5a50fdb3e10df.jpg

09:12 Écrit par Hassan dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : red sparrow | | | |  Facebook

Écrire un commentaire