10/08/2018

Undir Trénu (Under the tree)

TW : Relations toxiques (violence conjugale, harcèlement, parents toxiques) et maltraitance envers des animaux

Atli et Agnes sont en couple avec une petite fille et vivent dans une copropriété. Tout semble bien fonctionner mais Agnes accuse Atli de l'avoir trompée. Ne lui faisant plus confiance, elle l'éjecte de l'appartement et de sa vie tout en ne sachant pas encore exactement comment les choses se dérouleront. Atli, n'ayant nulle part où aller, se rend chez ses deux parents : Baldwin et Inga. Le couple est encore sous le choc de la perte de leur second fils. Pire encore, leurs voisins, Eybjorg et Konrad, se plaignent de l'ombre portée par l’arbre qui pousse sur leur terrain. Le problème est mineur. Mais les relations entre les deux couples deviennent de plus en plus compliquées alors que les accusations et les attaques mutuelles semblent se multiplier. Petit à petit, le conflit devient incontrôlé.

SPOILERS

Le film est soumis à l'ombre portée par l'arbre, ainsi que l'ombre de la perte du frère d'Atli. Tout ce qui se déroule est excusé par cette perte qui n'est pas encore acceptée par Inga, qui l'utilise pour se justifier sans jamais se remettre en question. Il y a deux conflits dans ce film. Le premier est conjugal. Atli et Agnes doivent résoudre leurs problèmes tout en prenant en compte leur fille. Ce conflit commence difficilement et Atli est montré comme abuseur une bonne partie de l'intrigue. Il suit Agnes, la harcèle jusqu'à son bureau, se rend à l'école de sa fille pour l'enlever avant de la ramener... Mais bien que ce conflit soit difficile il se résout aussi facilement lorsque les deux adultes décident de prendre du recul, de se parler par mail interposés et d'organiser une conciliation juridique qui permette de protéger les intérêts de leur fille. Le conflit se résout donc sur la promesse d'une relation brisée mais qui se casse entre adultes ayant consciences des responsabilités personnelles et sur une médiation juridique qui permette de protéger les personnes en ayant besoin.

Le second conflit se déroule entre deux couples voisins, dont les parents d'Atli. Contrairement au précédent, ce conflit s'envenime jusqu'à devenir incontrôlé. Le film a la bonne idée de ne pas montrer les actes de sabotages que se font subir les deux couples, on peut penser que ces actes ne sont pas commis par les personnes accusées. Petit à petit, la réalisation montre que les quatre adultes ne peuvent tout simplement plus dialoguer normalement sans que l'une des parties ne considèrent être victime de menaces ou de moqueries. Ce sont les images les plus drôles lorsque, par exemple, on observe l'un des voisins sortir une tronçonneuse de sa voiture. Ce sont aussi les scènes les plus dures, je parle en particulier de l'acte de cruauté subit par le chien de l'un des couples. Selon moi, la personne qui est à l'origine de cette escalade est clairement Inga. À plusieurs reprises, elle pousse son mari à refuser le dialogue avec leurs voisins tandis qu'elle jalouse sa voisine, plus jeune. Elle n'hésite pas non plus à pousser Atli à plus de fermeté face à Agnes plutôt qu'à tenter de désamorcer la situation. Son comportement est excusé par la perte de son second fils qu'elle n'arrive pas à accepter. Inga est clairement une personne toxique et il me semble habile que le film se termine sur elle comme seule rescapée.

*
**
***
**** Un film réussit, parfois drôle mais aussi avec des scènes difficiles et d'autres un peu sanglantes.
*****

Image : Allociné

002361.jpg

08:20 Écrit par Hassan dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : undir trénu, under the tree | | | |  Facebook

Écrire un commentaire