15/08/2018

Midnighter and Apollo par Steve Orlando, Fernando Blanco et Romulo Fajardo Jr.

Titre : Midnighter and Apollo
Auteurs : Steve Orlando, Fernando Blanco et Romulo Fajardo Jr.
Éditeur : DC comics 25 juillet 2017
Pages : 152

Ce volume contient Midnighter and Apollo 1-6. Apollo est un héros qui, à la suite d’expérimentations par des aliens, a reçu un pouvoir proche de celui de Superman (et il brille dans la nuit). Midnighter est un combattant qui a été torturé et que les tortionnaires ont relié à un ordinateur dont le seul but est de donner des moyens de tuer efficacement (et il aime s'habiller en noir). Les deux héros travaillent souvent ensemble et Apollo semble être nécessaire pour que Midnighter ne tome pas complétement dans son côté meurtrier. Mais un jour quelqu'un décide de demander l'aide des enfers pour vaincre Midnighter. Car il sait que le seul moyen de survivre est de donner un but différent à sa Némésis : sauver la personne qu'il aime, Apollo.

SPOILERS

Ces deux personnages sont amants et sont très différents. Apollo a pris ce nom afin de donner de l'espoir, de penser que personne n'est jamais totalement perdu. Midnighter considère que certaines personnes doivent mourir et il n'hésite pas à appliquer la sentence lui-même. Il se considère déjà tombé. Une partie de l'intrigue concerne le lien entre Midnighter et la mort. Il entre volontairement en enfer, il combat un tueur des enfers et reçoit sa position en récompense, s'il l'accepte et surtout jamais il ne planifie sa survie à cette aventure.

Apollo, lui, est l'espoir. Selon moi, la partie de l'intrigue qui le concerne est la plus intéressante. En effet, il se pense bon mais il se retrouve en enfer. Il prend le nom d'une divinité mais il devient un esclave pour les démons. Alors qu'il essaie de s'échapper il est rattrapé par un démon qui joue avec lui à un jeu censé dire la vérité. La manière dont ce jeu est mis en scène permet de détruire l'identité d'Apollo. Il se pense héros, mais il est victime du péché d'orgueil. Il se pense meilleur que d'autres mais il a tué à plusieurs reprises. Le jeu permet donc de créer plusieurs scènes de dialogues entre ce démon et Apollo qui réinterprètent les actions du héros. La fin de cette série est tout aussi intéressante puisque seul Apollo est capable de sauver Midnighter des enfers ce qui est remis en scène un peu plus tard alors que le couple est enfin réuni.

*
**
***
**** Je ne suis pas familiarisé avec ces deux personnages mais j'apprécie leur relation telle qu'elle est mise en scène dans cette courte série.
*****

Image : Éditeur

dc,midnighter and apollo,steve orlando,fernando blanco,romulo fajardo jr.