The unstoppable wasp: Unlimited 1. Fix everything par Jeremy Whitley et Gurihiru

Titre : The unstoppable wasp: Unlimited 1. Fix everything
Auteurs : Jeremy Whitley et Gurihiru
Éditeur : Marvel 24 avril 2019
Pages : 120

CW : dépression

Ce volume 1 contient Unstoppable Wasp (2018) 1-5. Nadia Van Dyne a tout ce qui lui est nécessaire pour être heureuse. GIRL est enfin sur les rails avec comme but de recruter les jeunes femmes les plus intelligentes du pays. Deux de ses amies sont en couple et heureuses. Elle-même est non seulement libre mais aussi membre des Champions. Elle a beaucoup de travail et peu de temps mais elle semble apprécier sa vie. Tout du moins, jusqu'à ce que l'AIM se mette à attaquer de laboratoires scientifiques en parlant d'une menace posée par Hank Pym, le père disparu de Nadia.

SPOILER

J'avais adoré les deux premiers volumes des aventures de Nadia, il ne fallait pas longtemps pour que je me lance dans la suite (malheureusement encore une fois annulée). Pendant une bonne moitié du volume il semble que la menace principale soit AIM. Étant donné qu'AIM est tenu par ce qui semble être des scientifiques et d'anciennes héroïnes il y a probablement quelque chose derrière qui sera résolu dans le prochain volume. Car dès la fin de l'attaque d'AIM on se rend compte que la véritable question est Nadia Van Dyne

Nadia, dans la première série, est montrée comme une combattante compétente. Une scientifique de génie. Et une adolescente pleine d'énergie capable de tout voir sous un jour positif. C'est d'ailleurs cette dernière caractéristique qui me plait le plus dans ce personnage. Cette nouvelle série construit son intrigue sur ce qu'est Nadia. Les pages nous montrent que Nadia est de plus en plus débordée. Qu'elle n'a plus de bonnes idées mais qu'elle ne réussit pas à en parler, par peur de décevoir ses amies et Janet Van Dyne. Mais juste après l'attaque on comprend à quel point elle va mal. Le comics prend un tour qui, en ce qui me concerne, était inattendu puisque les auteurs décident de parler de la bipolarité de Nadia. Après sa période de perte d'énergie s'ensuit une période maniaque puis une période de dépression intense. Les auteurs ont la bonne idée de montrer que Nadia ne comprend pas ce qui lui arrive et réagit mal à ce qui est dépeint comme des tentatives d'aides de la part de ses amies. Ces pages mènent, selon moi, à l'un des moments les mieux écrits. Nadia seule en dépression suivie de l'une de ses amies qui tente de la sortir de son épisode dépressif.

*

**

***

****

***** Une suite encore meilleure que la première série.

Image : Amazon

Éditeur

Écrire un commentaire

Optionnel