Humour

  • Good Omens

    Certes, je regarde la série bien après tout le monde. Cependant, lorsque j'ai su que le roman écrit par Gaiman et Pratchett allait être adapté en mini-série je savais que je ne pouvais pas faire autrement que la regarder. Good Omens commence comme toute bonne histoire par le début, pour arriver rapidement à la fin de tout. En effet, la fin des temps est proche. L'antéchrist est né et il va être placé auprès d'un humain afin de pouvoir faire le plus de dégâts possibles. Alors que le Paradis et les Enfers se préparent à la guerre qui marque la fin de tout, et la réponse à qui a raison, un ange et un démon se rendent compte que l'antéchrist est perdu et se mettent à sa recherche.

    SPOILERS

    Je vais le dire immédiatement, cette série est une très bonne adaptation. On sent que les personnes qui ont travaillé sur celle-ci souhaitent faire du bon travail et donc rendre hommage à Pratchett. Dès le générique on se rend compte de la qualité de la production. Une bonne partie du matériel du roman est gardé en l'état mais, comme toute bonne adaptation, ce qui était inutile ou redondant a été laissé de côté voire remplacé par de nouvelles scènes. Ainsi, ce qui rend le roman bon est gardé en l'état mais la série réussit à magnifier ces aspects. Ce fut donc un véritable plaisir de la regarder, plaisir qui sera sûrement renouvelé à plusieurs reprises.

    Ce que j'ai apprécié, et qui a créé une certaine discussion sur l'internet, est la relation entre Crowley et Aziraphale. Les deux sont montrés comme proche dès le début et une grande partie de l'un des épisodes présente leur histoire commune lors de plusieurs événements historiques. A la base les deux doivent lutter en secret l'un contre l'autre. Le démon créant le chaos et l'ange faisant en sorte de restaurer la paix. Rapidement ils comprennent le désintérêt de ce travail et commencent à faire connaissance alors que les humain-e-s agissent sans aides. Tout est fait pour créer l'impression que les deux personnages sont très proches, probablement en couple. Certains dialogues vont, en tout cas, dans cette direction. Les choix des personnages le font croire aussi. Il est dommage que cet aspect ne soit pas affirmé mais leur relation est ce qui l'un des aspects les plus sympathiques de la série.

    *

    **

    ***

    ****

    ***** Une série que j'attendais de pied ferme, et que j'ai énormément apprécié.

    Image : IMDB

  • Sherlock Holmes

    Une nouvelle aventure du détective si célèbre au cinéma. Et cette aventure ne semble pas pouvoir laisser les personnes indifférentes. Dépoussières, moins professoral, plus ambigüe quand aux relations avec Watson et moins gentleman que je le voyais comme personnage de roman. Je dois tout de même l'avouer, je n'ai jamais lu un seul roman ayant Holmes comme personnage principal. Pour une raison que je ne m'explique pas les policiers ne m'ont jamais passionné et encore moins attiré.

    Nous découvrons Holmes en pleine action. A la fin de l'une de ses enquêtes il s'apprête à confondre Lord Blackwood, adepte de la magie et tueur en série. Alors qu'il pensait s'en être définitivement débarrassé après sa pendaison des rumeurs commencent à courir. Blackwood serait revenu d'entre les morts et s'apprêterait à continuer ses sacrifices pour lancer un nouvel âge. Sceptique, Holmes voit tout de même les étrangetés s'amonceler sur son chemin. La population, elle, commence à paniquer alors que les rumeurs enflent...

    La magie se heurte, donc, à la logique et à la rationalité froide. Qui sera le gagnant? Je ne le dirais pas car ça pourrait gâcher le film. Mais c'est une confrontation que j'ai appréciée. En effet, comment expliquer des actes qui semblent inexplicable? Le film, en lui-même, est intense. Intense dans le sens que l'action est omniprésente. La musique, prenante, suit le même processus et semble presque couvrir les images tellement elle capte l'attention. les événements de précipitent sans s'essouffler et il est parfois difficile de dénouer les nœuds de ce que l'on vient de voir passer à l'écran. Néanmoins, pour qui cherche un film d'action, c'est un film qui peut plaire sans révolutionner le cinéma. On se laisse emporter par le courant des événements sans forcément les comprendre.

    J'ai aussi apprécié un point particulier. Lorsque Holmes réfléchit il revient sur les événements, ou les analyse avant leur mise en place. J'ai eu l'impression, bien que ce soit personnel, que cela permettait de se représenter un esprit analysant les tenants et aboutissants rationnellement. C'est un peu déroutant mais intéressant. Pour finir, la fin du film pourrait admettre une suite ce dont je me réjouis car le couple d'acteurs incarnant Holmes et Watson magnifiquement joué.

    Site Officiel

    Image: Allocine.fr

     

    19227477.jpg