image

  • Paper Girls 5 par Brian K. Vaughan, Cliff Chiang, Matt Wilson et Jared K. Fletcher

    Titre :  Paper Girls 5
    Auteurs : Brian K. Vaughan, Cliff Chiang, Matt Wilson et Jared K. Fletcher
    Éditeur : Image comics 5 décembre 2018
    Pages : 128

    Ce volume 5 contient Paper Girls 21-25. Nos quatre aventurières sont perdues dans le temps depuis plusieurs jours. Elles commencent tout juste à comprendre la guerre dans laquelle elles sont impliquées de force. Elles apprennent surtout de plus en plus de choses sur leurs futurs alors qu'elles rencontrent leurs doubles. Dans ce volume, elles se retrouvent dans le lointain futur, celui des ancêtres qui ont créé le voyage dans le temps et les règles que cela implique. Mais cette période est particulièrement dangereuse. Seront-elles capables de survivre au futur ?

    SPOILER

    Dès le début, cette série pose la question du destin. Lorsque les 4 jeunes filles apprennent des choses sur leurs futurs elles se demandent toujours s'il ne serait pas possible de la modifier afin d'éviter erreurs et tristesses. Ce thème est particulièrement important ici puisque l'une d'elles pourrait être guérie, et donc ne pas mourir. Plus encore, ce volume met en avant l'une des visions qui avait été mise en scène précédemment. Outre la réponse à la possibilité de changer son destin ce volume commence donc à conclure les différents indices en vue de sa fin.

    En effet, le premier volume était compliqué à comprendre. Nous étions lancés dans une intrigue chaotique sans savoir dans quelle direction l'intrigue se rendait. Cette difficulté était plus importante encore lorsque nous avons rencontré les symptômes de la guerre lors de plusieurs époques. Dans ce cinquième volume, les auteurs commencent enfin à nous permettre de comprendre de quelle manière fonctionne l'intrigue et donc l'ordre dans lequel se déroule les différents événements. On ne peut qu'admirer la capacité des auteurs à mettre en places des scènes qui ne seront expliquées que bien plus tard et ce sans se contredire.

    *

    **

    ***

    **** Un avant-dernier volume pour une série que j'apprécie beaucoup. Je me réjouis de lire la fin de l'histoire.

    *****

    Image : Éditeur

  • Black Science 8. Later than you think par Rick Remender, Matteo Scalera et Moreno Dinisio

    Titre : Black Science 8. Later than you think
    Auteurs : Rick Remender, Matteo Scalera et Moreno Dinisio
    Éditeur : Image Comics 31 octobre 2018
    Pages : 112

    Ce volume 8 contient les épisodes 35-38. Grant et Sara ont tout perdu. Leur monde d'origine a été attaqué par deux espèces, l'une parasitaire et l'autre génocidaire, avant que Kadir ne tente d'envoyer leur univers au-delà de tous liens avec le reste des univers. Il n'y a pratiquement pas d'espoir de les retrouver mais ni Grant ni Sara n'ont abandonné. Et les deux sont convaincu d'une chose : il faut atteindre le centre des univers pour avoir une chance, même infime, de retrouver leurs enfants. Mais cela demande de lutter et de découvrir la réalité derrière le multivers.

    SPOILERS

    Ce volume 8 est divisé en deux parties distinctes mais qui fonctionnent entre-elles et avec le reste de l'histoire. La première partie forme une thérapie à la fois individuelle pour Grant et Sara et commune pour leur couple. Durant les autres volumes, nous avons observé ces deux personnages se détruire mutuellement. Cette thérapie permet non seulement de leur offrir une nouvelle voie, mais aussi de leur permettre de faire le deuil de leurs enfants et donc de sauver le multivers. Derrière un discours de l'importance de la parole Remender n'oublie donc pas son intrigue générale ni les dangers des voyages entre univers parallèles.

    La seconde partie se déroule, enfin, au centre du multivers. Bien que les auteurs ne nous aient donné que quelques indices et théories, un personnage apparaissait régulièrement comme une forme d'observateur, la vérité est à la fois simple et inattendue. On comprend enfin les raisons des voyages des différents Grant mais aussi la vérité derrière le centre du multivers. Celui-ci est un monde dans lequel les individus vivent des vies différentes, au sein d'autres mondes qui ne sont, pour elleux, que des simulations. Les voyages de Grant sont un moyen de détruire ce multivers afin de sauver les individus du centre. Une destruction simplifiée par l'idée que ces univers parallèles n'existent pas vraiment. Ce huitième volume permet donc à la fois de s'intéresser aux individus et à l'intrigue générale d'une manière, à mon avis, parfaitement maitrisée. Je ne peux dire qu'une chose : vivement la suite !

    *
    **
    ***
    ****
    ***** Un volume à la fois intimiste et mythologique. Un plaisir à lire.

    Image : Éditeur

    black science,later than you think,image comics,rick remender,matteo scalera,moreno dinisio

  • Descender 6. The machine war par Jeff Lemire et Dustin Nguyen

    Titre : Descender 6. The machine war
    Auteurs : Jeff Lemire et Dustin Nguyen
    Éditeur : Image Comics 19 septembre 2018
    Pages : 120

    Ce volume 6 contient Descender 27-32. Il semble que l'univers entier soit en guerre. Alors que le CGU envoie sa flotte contre la résistance robotique celle-ci débute son assaut sur les mondes organiques. En parallèle, Gnish se prépare à envoyer l'espace du CGU afin de détruire ce qui reste des machines. Les différentes personnes importantes combattent au-dessus d'un monde aquatique. Ce dernier est la maison d'un ancien robot ayant un lien direct avec les Moissonneurs et il souhaite parler avec Tim 21. Chacun des groupes a son propre but et seul Tim 21 pourrait décider qui va gagner. Dans l'ombre, les Moissonneurs se préparent aussi.

    SPOILERS

    Descender est une série que j'apprécie. Elle est très proche de Mass Effect, tout en étant suffisamment différente pour rester intéressante. Ce qui compte est moins une menace que la relation entre robots et humains. Les deux groupes se détestent mais certaines exceptions essaient de travailler ensembles. Il est donc normal que ce tome permettre de relier, enfin, Tim 21 et Andy. Ce dernier décide d'aider Tim 21 ce qui pourrait permettre une pacification de l'univers. De plus, ce tome 6 permet enfin de mieux comprendre ce que sont les Moissonneurs et leurs buts, tout en gardant une grande part de mystère. Là aussi, l'intrigue est logique et suit ce qui a été montré depuis le début.

    Mais ce tome 6 est aussi la fin de la série Descender. Bien que celle-ci soit acceptable, les intrigues principales sont résolues et les questions reçoivent des réponses, on est tout de même frustré. J'ai l'impression que les auteurs se sont dépêchés de terminer leur histoire. Cependant, ils ajoutent aussi des indices concernant la suite, qui se nomme Ascender. La magie prend plus de place tout en restant encore peu connue. Les machines disparaissent. La civilisation organique est détruite avec un grand nombre de morts. Je souhaite donc rapidement pouvoir connaitre la suite dans cette prochaine série.

    *
    **
    ***
    **** Une fin réussie mais aussi particulièrement frustrante
    *****

    Image : Éditeur

    descender,the machine war,image comics,jeff lemire,dustin nguyen

  • Lazarus 6. X+66 par Rucka, Lark et Arcas

    Titre : Lazarus 6. X+66
    Auteurs : Rucka, Lark et Arcas
    Éditeur : Glénat 13 juin 2018
    Pages : 176

    Ce volume 6 contient Lazarus X+66 1-6. Il y a deux ans l'un des fils de Carlyle trahissant. Il y a deux ans ce même fils parti chez la famille Hock, et fut capturé et torturé avant de disparaitre lors d'une réunion diplomatique de toutes les familles. Lors de ce conclave débute la guerre du même nom. Depuis deux ans les familles qui se divisèrent le monde il y a 66 ans luttent les unes contre les autres. Les Carlyle ne sont pas seul-e-s et ce tome nous permet de mieux connaitre la vie de nombreuses autres personnes qui sont aussi impliqué dans cette guerre, que cela soit voulu ou subi.

    SPOILERS

    Cette minisérie est un bon moyen, pour son auteur, d'étendre l'univers créé. Bien que l'on n'en sache que peu sur les événements qui ont mené à cette dystopie, tout au plus sait-on qu'il y a eu une division du monde après la chute des nations, on en sait un peu plus sur le fonctionnement contemporain de cet univers. Ce tome construit sur ce que l'on sait afin de rendre l'intrigue plus riche. Les 6 histoires s'intéressent aussi bien aux Lazares qu'aux serfs ou encore à la possibilité d'une révolte.

    Mieux encore, ces 6 histoires ne font pas qu'étendre l'univers du scénariste, elles préparent la suite. En effet, chacun des personnes que l'on nous présente ou qui gagne en profondeur a un rôle à jouer dans l'intrigue principale. Ces personnages se préparent à changer de métier ou découvrent des informations importantes sur la guerre, par exemple la survie du frère perdu des Carlyle. Il est difficile de savoir ce qui sera conservé pour la série principale mais je pense que plusieurs indices s'y retrouveront. Je suis particulièrement intéressé de voir comment Johannah, Jonah, Forever est une potentielle résistance pourraient se rencontrer.

    *
    **
    ***
    **** Un tome constitué entièrement de standalones qui enrichissent beaucoup l'univers de cette série.
    *****

    Image : Éditeur

    9782344028551-L.jpg