22/12/2010

Godslayer Chronicles Book two: Hinterland par James Clemens

Titre: Godslayer Chronicles Book two: Hinterland51P8Qxe4yVL._SL500_AA300_.jpg
Auteur: James Clemens
Éditeur: Roc Book 2007
Pages: 513

L'avantage de lire les romans dans la langue originale est que nous pouvons connaître la suite d'une série avant sa traduction. Un avantage que j'ai pu avoir puisque ce second tome n'est pas encore traduit tandis que le premier est sorti il y a peu de temps chez Bragelonne. James Clemens nous renvoie dans le monde de Myrillia un an après les événements du premier tome. Le monde entier retient son souffle et s'inquiète des rumeurs de guerres mais aussi des tensions qui existent entre les dieux, les Shadowknights et le régent Tylar Ser Noche. C'est pourquoi le régent et Argent décident de se retrouver à la citadelle des Shadowknights pour rendre à Tylar son titre et ses armes de chevaliers. Ceci dans le but de rassurer les citoyens de Myrillia. Mais les deux leaders ne se rendent pas compte qu'ils sont observés et que les événements se préparent à jouer contre eux. Car une tempête d'hiver s'abat sur la citadelle, la coupant du monde, tandis que les profondeurs de Tashijan voient la levée d'une menace plus sombre que les chevaliers n'ont jamais combattue.

Ce second tome est intéressant pour le déroulement de ses intrigues mais je n'ai pas l'impression que ce soit son véritable but. J'ai eu l'impression, à la lecture, que ce livre sert surtout à nous offrir des informations pour nous permettre de comprendre les tenants de la guerre qui menace. Mais aussi de nous expliquer quels ont été les relations entre les dieux auparavant et la création de Rivenscryr. Ces retours dans le passé peuvent lasser certaines lecteurs mais je trouve qu'ils permettent d'avancer dans l'intrigue et de comprendre comment l'histoire se déroule. Cependant, chaque réponses amènent de nouvelles questions et l'on se retrouve avec de nouvelles intrigues à la fin du tome. En tant que lecteur j'ai apprécié ce second tome et je le recommande à ceux qui aiment le genre mais je dois aussi dire qu'il est loin d'atteindre le niveau de qualité d'autres auteurs.

Image: Amazon

08:46 Écrit par Hassan dans Fantasy, James Clemens | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : james clemens, hinterland, godslayer | | | |  Facebook

18/11/2010

Godslayer Chronicles Book One: Shadowfall par James Clemens

Titre: Godslayer Chronicles Book One: Shadowfall0043e03ae7a03870fe082210.L._AA300_.jpg
Auteur: James Clemens
Éditeur: Roc Book 2006
Pages: 513

Je n'ai terminé le cycle des Bannis et des Proscrits que récemment. Celui-ci m'a permis de connaître le talent littéraire de James Clemens. Naturellement, j'ai souhaité continuer de suivre ses récits. C'est pourquoi je me suis procuré le premier livre des Godslayer Chronicles dont le tome est récemment sorti chez Bragelonne. James Clemens nous emmène sur un monde nommé Myrillia. Depuis la chute des Dieux, il y a 4000 ans, Myrillia vit dans la prospérité et la paix. Chacun des continents a son dieu tutélaire qui protège et offre sa Grâce au monde. Seul quelques lieux restent hors de portée de la Civilisation et sont peuplés de dieux rebelles: les Hinterlands. Mais ces temps de paix connaissent une fin quand Tyllar De Noche est témoin du meurtre de la déesse Meeryn. Accusé, il fuira avec les dons que la déesse lui a prodigué lors de ses dernier instants. Il devra échapper non seulement aux autres dieux et humains mais aussi à un groupe plus obscur et qui étend sa corruption à travers tout Myrillia.

J'ai lu plusieurs critiques avant de lire ce livre. Une partie sont très défavorables envers cette histoire. Bien que je ne puisse pas me prononcer sur le cycle en entier je ne suis pas d'accord avec ces mauvaises critiques. Bien entendu, le thème du chevalier déchu qui tente de racheter ses fautes est connu. Le thème des institutions qui pourrissent et se corrompent de l'intérieur sans que personne ne s'en rende compte est tout aussi connu. Mais cela n'empêche en rien que ce livre soit non seulement intéressant à lire mais aussi bon. Plutôt que de nous donner l'intrigue sur un plateau Clemens préfère nous balader de chapitres en chapitres sans nous donner la vérité. Je me suis longuement demandé qui était du bon coté et qui était du mauvais coté dans ma lecture. Non seulement Clemens maintient la confusion mais en plus il décrit un monde riche. On découvre une Myrillia vaste et fouillée dont Clemens explore  les légendes et la technologie. Mais ce qui m'a le plus intrigué c'est la façon dont fonctionne la magie sur Myrillia. Sur ce monde Clemens décrit une magie qui est tirée des Dieux. Les fluides de ceux-ci sont les sources de la magie et, donc, toute une relation se fait entre la société et ces Dieux pour récolter et utiliser cette magie. J'ai donc beaucoup aimé cette histoire qui a ouvert mon intérêt. J'espère que sa suite sera tout aussi bonne et je la lirais dès que possible.

Image: Amazon

18:05 Écrit par Hassan dans Fantasy, James Clemens | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : james clemens, godslayer, shadowfall | | | |  Facebook

28/10/2010

The Banned and the Banished book five: Wit'ch Star par James Clemens

Titre: The Banned and the Banished book five: Wit'ch Star51WCEolabCL._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU01_.jpg
Auteur: James Clemens
Éditeur: Del Rey 2002
Pages: 588

J'ai donc, enfin, terminé cette série de cinq livres écrits par Clemens. Enfin, je sais pourquoi cette histoire est dangereuse, je sais comment Ly'Chuuk est devenu le seigneur noir d'Alaséa mais surtout pourquoi. Mais n'allons pas plus vite que le livre! Nous retrouvons Elena et ses compagnons quelque mois après la destruction des Portes du Weir. Les alliés ne se reposent pas mais sont en train de préparer le dernier assaut contre la place forte du Seigneur Noir: Noir Castel. Mais le temps presse car la Terre n'est pas sortie indemne de la dernière confrontation et s'affaiblit. Dans le même temps un espion rentre au Val D'Aloa annonçant de funestes nouvelles. En effet, dans un mois, jours pour jours, le dernier acte du Seigneur Noir sera en place et détruira le monde. Il faut donc absolument empêcher cette action et se lancer tout de suite à l'attaque. De plus, ce dernier acte prendra place ou tout a commencé: le lieu de naissance d'Elena...

Je l'avais déjà dit, le quatrième tome n'est pas aussi bon que les trois autres à cause du même schéma utilisé par l’auteur pour les aventures des différents groupes. Bien que ce dernier tome ne divise pas autant les alliés d'Elena et ne met pas en place un schéma aussi mécanique il ne remonte pas le niveau (bien qu'il ne le baisse pas non plus). Mais ce qui m'a déçu ce ne sont pas vraiment les différentes intrigues du livre. En tant que lecteur j'ai continué à les suivre et à vouloir comprendre comment Alaséa en est arrivé à ce point. Non, ce qui m'a déçu c'est la dernière partie du livre qui m'a donné l'impression que les actes d'Elena et de ses compagnons étaient inutiles. J'aurais préféré une autre manière de conclure cette saga. Néanmoins, j'ai eu beaucoup de plaisir à suivre les différentes intrigues sur ces cinq tomes et je conseille la lecture de ces livres à toutes personnes qui apprécient la fantasy.

Image: Amazon

16/10/2010

The Banned and the Banished book four: Wit'ch Gate par James Clemens

Titre: The Banned and the Banished book four: Wit'ch Gate51sALdYkHpL._SL500_AA300_.jpg
Auteur: James Clemens
Éditeur: Del Rey 2001
Pages: 530

Enfin! Après plusieurs mois d'attente et après avoir décidé de lire en anglais j'ai pu connaître la suite du cycle de James Clemens dont j'ai déjà parlé précédemment. Nos héros et la Sorcières sont toujours au Val d'Aloa un mois après la bataille sanglante qui a libéré la légendaire Cité. Mais les nouveaux alliés ne sont pas tous d'accords entre eux. Alors que les plus proches d'Elena sont prêts à partir en guerre les nouveaux venus mettent du temps à accepter cette obligation. D'autant plus que le temps se fait pressant puisque des mauvais présages s'accumulent autours d'Elena. En effet, les mystérieuses statues qui cachent les portes du Weir se sont posés dans quatre lieux différents. Trois sont atteignables par les alliés. Les compagnons devront donc partir chacun de leur coté et lutter divisé contre ces statues pour sauver le monde. Rien n'est plus important...

Le troisième tome était un tome de guerre et de destructions. Celui-ci voit la plupart des peuples d'Alaséas unis sous Elena. Néanmoins, ce livre possède une intrigue qui divise les héros en trois groupes. Nous suivons donc chacun dans d'eux dans leurs aventures l'un après l'autre. L'intrigue est intéressant à lire d'autant que chacun des groupes à un but commun final. Cependant, le lecteur peut se fatiguer quand il se rendra compte que tous les groupes suivent le même schémas global dans le développement de son intrigue propre. Heureusement, ce point négatif est contrebalancé par les révélations que l'on reçoit sur ce qu'est et ce que veux le Seigneur Noir. Mais la fin nous laisse avec beaucoup de questions sur lui. Bref, un tome qui reste intéressant et facile à lire bien qu'il ne soit pas aussi prenant que les précédents.

Image: Amazon

22/11/2009

Les bannis et les proscrits: la guerre de la sor'cière par James Clemens

Titre: les bannis et les proscritsguerre de la sorciere.jpg
Tome: La guerre de la sor'cière
Titre original: Wit'ch War
Auteur: James Clemens
Traducteur: Isabelle Troin
Éditeur: Bragelonne 2008 pour la traduction (2000 édition originale)
Collection: Milady
Pages: 794

Il y avait longtemps que je voulais connaitre la suite de l'histoire. Si vous vous en souvenez (mais j'en doute) j'avais commencé par me méfier de cette histoire pour finalement l'apprécier lors du second tome. Ici je parlerais du troisième tome. Mais, tout d'abord, que s'y passe-t-il? Eh bien nous avions laissé El'ena devant son armée de dragons après une fuite éperdue. A présent les choses sérieuses peuvent commencer: il est temps de contre attaquer pour mettre la main sur le Journal Sanglant. Pour cela il faudra réunir les différents amis d'El'ena, bien que certains ont d'autres quêtes à accomplir, mais surtout il faudra renouer le lien ancestral entre les Mer'ai et les Sanguinaires. Seul leur alliance permettra de percer les défenses de l'ile de Val'loa ou se trouve le grimoire. Malheureusement, ce n'est pas si simple et El'ena devra se défendre à maintes reprises avant de pouvoir agir tout en essayant de garder le contrôle d'elle-même pendant que certains de ses compagnons la quittent ou la trahissent....

Je ne sais toujours pas comment Clemens a fait pour se retrouver dans toutes ses intrigues secondaires. Heureusement, la plupart des personnages restent autours d'El'ena. Une El'ena qui a changé d'ailleurs, nous n'avons plus une petite fille mais quasiment une femme accomplie. Dans le sens littérale comme le sens figuré. Clemens est toujours aussi fort pour créer des atmosphères et il a réussit à me marquer avec une scène que je trouve magnifique lors de laquelle El'ena perd le contrôle sur elle-même et s'abandonne au pouvoir. J'ai aussi bien aimé le thème de la trahison: comment réagir lorsqu'on sait qu'une personne va trahir mais que l'on ne sait pas si ce savoir est vrai? Ne pourrais.ce pas être un piège? Néanmoins, bien qu'il faille être très fort pour garder autant de fils narratifs différents dans une cohérence sans failles on a toujours l'impression que c'est un bon moyen pour Clemens de faire intervenir des protagonistes au bon moment pour sauver les meubles. Je suis, tout de même, impatient de connaitre la suite.

01/06/2009

Les Bannis et les Proscrits tome 2

Titre: Les Bannis et les Proscritsfoudres.jpg
Tome 2: Les Foudres de la Sor'cière
Auteur: James Clemens
Traducteur: Isabelle Troin
Éditeur: Bragelonne 2007
Collection: Milady
Pages: 632

Précédemment j'avais parlé du premier tome du cycle Les Bannis et les Proscrits et j'avais exprimé ma déception et mes doutes face à cette histoire. Ayant, depuis, lu de nombreuses autres critiques dont beaucoup de positives je me suis demandé si je ne m'étais pas, peut être, trompé? J'ai donc décidé de lire ce second tome pour me faire une nouvelle idée. La réponse est que je me suis trompé. L'histoire de ce tome commence dans les montagnes quelques mois après les évènements décrit dans Le Feu de la Sor'cière. Les compagnons s'apprêtent à voyager en direction de la mystérieuse cité perdue de Val'loa. Durant ce périple ils rencontreront de nombreux ennemis et certains de leurs amis ne survivront pas aux confrontations. Mais la magie d'Elena est de plus en plus forte et elle la maitrise de plus en plus. Durant le même intervalle de nouveaux alliés commencent à se soulever contre la dictature du Gul'gotha.

Comme je l'ai déjà dit, je pense m'être trompé en jugeant l'histoire dans le billet précédent. Ce tome garde l'atmosphère de corruption que nous avions dans le premier mais ajoute un nombre d'évènements qui commencent à montrer une construction rigoureuse de ce monde par Clemens, a moins qu'il ne sache pas ou il va. L'auteur a surement du élaborer les personnages secondaires et les différentes intrigues ainsi que l'historique de ce récit de manière très précise. Ce qui lui permet de nous donner des réponses que nous n'avions pas sur les différentes formes de magies et sur les évènements historiques de cet univers. Pour terminer, la fin de ce tome nous promet un combat épique pour la suite. Je crois que je vais continuer à apprécier cette histoire.

09:54 Écrit par Hassan dans Fantasy, James Clemens | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : james clemens | | | |  Facebook

23/12/2008

Les Bannis et les Proscrits tome 1

Titre: Les Bannis et les Proscritsles bannis et les proscrits tome 1.jpg
Tome 1: le Feu de la Sor'cière
Auteur: James Clemens
Traducteur: Isabelle Troin
Éditeur: Bragelonne 2006
Collection: Milady
Pages: 535

C'est depuis quelques mois que je découvre les couvertures des livres de James Clemens en librairies. Mais, étant méfiant, je n'ai jamais essayé de le lire pur savoir ce qu'il vaut. Et cela d'autant plus que ses livres sont traduits par Bragelonne qui n'est pas une édition des moins chers. Hors Bragelonne a créé la collection Milady qui reprend en poche leurs publications. J'ai donc tenté le coup. L'histoire se déroule sous la domination d'un Seigneur Noir qui a, il y a des siècles, mis sous sa domination le pays d'Alasea. Mais en ces temps un groupe de mage du Chi a réussi a créer un sort pour vaincre ce Seigneur Noir. C'est donc des siècles plus tard que nous retrouvons le pays et le sort en passe de se dévoiler. La jeune fille, Elena, choisie doit rapidement fuir et découvre, sur sa route, des alliés plus ou moins inattendus.

Bon, l'idée de l'histoire est sympathique mais je ne suis pas convaincu. James Clemens réussit a créer une atmosphère lourde et menaçante et je n'ai jamais été très à l'aise. Mais Elena semble trouver de l'aide aux moments les plus improbables et je trouve que Clemens use trop de raccourcis simples. Je dois ajouter que j'ai eu l'impression d'une grande confusion dans les différentes intrigues secondaires et que je trouve simpliste de réunir tous les peuples autours d'Elena par chacun un membres qui est en quête d'un objet, d'un être vivant ou d'une réponse. L'idée est intéressante, l'atmosphère étouffante mais je suis dubitatif et absolument pas convaincu. Je suis très hésitant à l'idée de faire l'effort de lire la suite. Mais il faut avouer que la couverture est réussie.

09:59 Écrit par Hassan dans Fantasy, James Clemens | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : james clemens | | | |  Facebook