14/10/2007

Le monde de Cashak 3

Le Jugement Dernier:

Hutte de l'Ancien, le lendemain

“Bonjour Ancien, pourquoi m'avez vous appelé?”
“L'un de nos ouvriers a eu un accident qui a grandement mis à mal notre agenda de récolte. Conformément au décret du Conseil je vous ai appelé pour enquêter.”
“Vous avez bien fait, toutes défaillances doit être châtiée. Y a t'il d'autres cas?”
“Non mais les ouvriers se sentent proches de lui Ingénieur-Enquêteur, je pense qu'il serait bon de créer un exemple pour empêcher des émotions inadéquates.”
“Bon conseil j'y réfléchirais. Quand pourrais je lancer la procédure d'examen?”
“l'Ouvrier 645 sera assez en forme pour subir l'interrogatoire dès demain Ingénieur-Enquêteur. Les instruments sont prêts et à votre disposition.”
“Merci Ancien, votre travail sera récompensé. A présent laissez moi.”
“Bonne soirée Ingénieur-Enquêteur, je suis à votre disposition.”

Hôpital Villageois, une heure plus tard

“Je suis l'Ingénieur-Enquêteur envoyé sur la demande de votre Ancien. Êtes vous l'Ouvrier 645?”
“Oui Ingénieur-Enquêteur. Que se passe t'il?”
“Il semblerait que vous soyez à l'origine de l'accident vous ayant mis en mauvais état. Je dois trouver la vérité. Collaborerez vous?”
“Oui je crois.”
“Alors dites moi tout si vous ne voulez pas souffrir.”
“Eh bien, Ingénieur-Enquêteur, je faisais ma récolte de métal dans les tours quand je fus projeté en arrière et enseveli sous la glace. Je n'ai rien vu venir.”
“En êtes vous sur?”
“Oui, je crois, enfin il est possible que...”
“Que quoi! Répondez!”
“J'ai cru voir l'un de ces panneaux que l'on nous apprend à reconnaître dans les cours de minage.”
“Et celui-la, quel était il?”
“Jaune, avec des traits noirs en étoiles si je me souviens bien, je ne suis pas sur...”
“Le signe de l'explosion...Et vous ne vous êtes pas arrêté! C'est une erreur grave!”
“Je suis vraiment désolé, je ne l'avais pas bien vu! Je vous en prie pardonnez moi! Au nom de notre Prince bien aimé!”
“C'est au nom du Prince que cette loi existe. Vous serez banni avec la marque du Traître dans le Désert de Glace. Votre numéro sera effacé! Tel est notre décision pour votre stupidité! Adieu Ouvrier 645 vous êtes mort...”

19:40 Écrit par Hassan dans Le monde de Cashak, Textes | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook

07/09/2007

Le monde de Cashak 2

L'accident:

Nous descendons encore et toujours, toujours plus bas, toujours plus profondément dans les entrailles de la terre. Mes compagnons murmurent autour de moi sous la garde des soldats et de leurs fusils. Doucement la cage s'enfonçait tandis que nous voyions le rythme des anciennes tours, les tours des Anciens. Un crissement de frein, la cage s'arrête au niveau choisis et nous en sortons tous. Chacun s'avance en direction de son gisement. Nous devons reprendre le fer utilisé par les Anciens pour construire les instruments que le conseil scientifique imagine et crée. Si nous les croyons nous sommes des héros, ceux qui sauverons la race.

Je prend en main ma découpeuse et commence a dégager les pylône de fer et d'aciers pour les faire remonter en surface. Je découpe, je découpe,... un boulot monotone et fatiguant. Rien à penser, rien à faire a part découper. Ma découpeuse se prend dans un morceau un peu coriace et je décide de forcer un peu pour sortir ce fragment. Je force, je tire, je pousse quand je vois caché derrière un symbole. Le symbole de la mort, le symbole du danger! Tout peut exploser, la moindre étincelle! Je crie à mes camarades de fuir tout en sautant en arrière mais en retirant la découpeuse je créais une étincelle et une explosion me poussa en arrière.

Je suis sous terre, meurtri et fatigué mais vivant. Personne n'ira me chercher la seule chose qui compte c'est le gisement. Seul mon cadavre sera trouvé si un prospecteur passe par la pour trouver du fer. J'entends un bruit, un bruit sourd et profond. Est ce l'esprit des Anciens qui me parle? Le bruit continue tandis que je me sens de plus en plus fatigué, mes paupières tombent tandis qu'un voile rouge de lumière passe sur mes yeux. Est ce la voix des Anciens que j'entends?

15:14 Écrit par Hassan dans Le monde de Cashak, Textes | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook

28/05/2007

Le monde de Cashak 1

L'univers est immense et bien que nous ne connaissions aucune autre formes de vies peut être existent elles? Mais à quoi ressembleraient elles? Quel serait leur culture? Quel serait leur façon de vivre?
Nous, membres du conseil scientifique, demandons au Peuple de notre bien aimée Terre d'accepter les restrictions et de suivre le Prince jusqu'au bout. Nous devons trouver un moyen de quitter cette planète pour aller vivre sur un autre monde. Nous en cherchons un et nous y mettons toute notre force. Si nous voulons que notre race survivre à la supernovae il faut suivre le Prince et accepter quelques concessions.
Au nom de notre bien aimé Prince: Le conseil scientifique.

Nous nous trouvons sur une modeste planète dans un modeste village de banlieue. Celui qui lisait cette pancarte se retourna lentement et parcourut du regard la ruelle grise dans la lumière du soir. Il fallait travailler, encore et toujours, travailler pour sauver la race. Travailler dans le froid, sous la pluie et en obéissant. Seul la sauvegarde avait de l'importance. Il repartit et accéléra pour ne pas être en retard à la mine. Il arriva juste avant que les grilles ne se ferment ce qui ne fut pas le cas de l'un de ses compatriotes. Trop tard pour lui les gardes l'avaient vu. Nous étions en urgence et aucune défaillances ne devaient être acceptées. Ils tirèrent une fléchette et doucement le malheureux s'endormit. Qui savait ce qu'il advenait de ceux qui contrevenaient aux lois du Prince?
Lentement la cage descendit dans les entrailles de la terre en direction de la mine. Seul la sauvegarde compte...

21:45 Écrit par Hassan dans Le monde de Cashak, Textes | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook