06/09/2009

L'épée de Darwin (darwin's blade)

Titre: l'épée de Darwindarwin.jpg
Titre original: Darwin's blade
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Guy Abadia
Éditeur: du Rocher 2002 (2000 édition originale)
Collection: folio policier
Pages: 605

Darwin Minor, employé de Lawrence Stewart l'un des enfants de Elm Heaven, est expert en reconstitution d'accidents tous plus étranges les uns que les autres. Alors qu'il s'occupe de plusieurs cas, donc certains sont des fraudes, il est pris en chasse par des tueurs en pleine autoroute. Il apprendra rapidement qu'il a été impliqué dans un gigantesque réseau de fraude. Un réseau qui n'a pas peur d'éliminer tous ceux qui se mettent en travers de son chemin qu'ils soient policiers ou non... Entre plusieurs sites d'accidents et sa maison il devra préparer ses moyens de survivre à ses ennemis et aussi enquêter pour faire tomber le réseau.

Comment dire que je n'ai pas vraiment aimé ce livre en restant plus ou moins honnête? C'est vrai que les scènes d'accidents et l'explication sont intéressantes, voir drôles donc certains rare cas, mais leur explication est souvent trop rapide. Il semble qu'il suffise a Darwin de trente secondes sur les lieux et d'un ordinateur portable pour que tout devienne clair et limpide. Darwin, en lui-même, est légèrement énervant avec sa manie de ne pas se défendre et, surtout, de ne pas draguer l'officier qui est en charge de l'enquête et de sa protection. Officier peu utile vu que Darwin semble être le seul à travailler... C'est vrai aussi que les descriptions sur les tireurs d'élites et les voitures montrent que Simmons s'est documenté mais, honnêtement, les voitures je n'aime pas et le tir d'élite non plus. Bref, un livre qui m'a déçu mais qui est toujours lisible un jours d'été sur la plage quand on ne souhaite pas se prendre la tête sur de la vraie lecture inventive.

09:52 Écrit par Hassan dans Livre, simmons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : simmons, épée de darwin, darwin's blade | | | |  Facebook

31/08/2009

Une balle dans la tête (Hard as nails)

Titre: Une balle dans la têteballe.jpg
Titre original: Hard as nails
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Guy Abadia
Éditeur: du Rocher 2005 (2004 édition originale)
Collection: folio policier
Pages: 484

Nous retrouvons Joe Kurtz quelque mois après le dernier livre. Il s'est remis de son "accident" et rencontre son officier de probation. Celle-ci lui demande des conseils sur une photo dont il ne sait rien et ne saura pas grand chose puisque, quelque minutes plus tard, lui et son officier de probation sont attaqués dans le garage. Bien entendu, il est tout de suite suspecté mais il apparaitra rapidement qu'il n'est pour rien dans ces coups de feux. Par contre, la famille de l'officier connait une histoire surprenante. Serait elle liée? Parallèlement, la mafia lui donne mission de retrouver le tueur qui s'occupe de ses vendeurs et consommateurs de drogue sans laisser de cadavres et ceci depuis plusieurs mois. Ce seront donc des semaines bien remplies pour Joe qui suivra plusieurs enquêtes à la fois.

Les enquêtes de Joe Kurtz sont bien rodées, lien avec la mafia, psychopathe, police sur les dents,... Mais Simmons y ajoute toujours une petite touche plus personnelle. Joe Kurtz est il si cynique ou a t'il vraiment aidé une femme gratuitement? Est il obligé d'enquêter pour la mafia parce qu'il ne connait que cela ou parce qu'il commence à mal tourner. Restera t'il seul quoi qu'il arrive ou alors décidera t'il, finalement, de faire confiance à quelque personnes? Peut être que Joe Kurtz est en train d'évoluer, un nouveau livre est nécessaire pour y répondre.

29/08/2009

Les fils des ténèbres (children of the night)

Titre: Les fils des ténèbresfils.jpg
Titre original: Children of the night
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Monique Lebailly
Éditeur: Albin Michel 1994 (1992 édition originale)
Collection: livre de poche
Pages: 471

Voici le dernier livre ayant comme héros les enfants de Nuit d'été. Ici c'est le père O'Rourke que nous retrouvons en Roumanie juste après la mort de Ceaucescu avec pour mission d'observer les besoins des orphelinats roumains. Après quelques années, Kate Neuman arrive en Roumanie à son tour et essaie, difficilement, de sauver le plus d'enfants possibles dont un qui semble posséder plusieurs dysfonctions hépatiques qui pourraient le tuer. Elle se sent donc obligée de le rapatrier aux USA par adoption pour pouvoir le soigner dans une clinique spécialisée et équipée. Mais, alors qu'elle découvre des effets impressionnant et potentiellement révolutionnaire pour la médecine, un mystérieux homme en noir attaque sa famille pour kidnapper son fils adoptif. Pour comprendre elle devra retourner en Roumanie et plonger dans les secrets d'une famille dont la puissance n'a pas d'égale.

Comment parler de ce bouquin? Comme les autres j'aime bien retrouver un enfant de Elm Heaven. Mais celui-ci est plus difficile à cerner. Simmons, avec sa verve habituelle, nous décrit un pays ravagé et aux mains de la police (secrète ou non). Nous suivons les aventures de Neuman et de O'Rourke avec intérêt mais pas avec passion et, honnêtement, je me suis souvent demandé si l'intrigue n'était pas un peu tirée par les cheveux. Cela semble trop simple. Les descriptions cliniques sont bien dosée, je pense, mais pourraient en rebuter plus d'un qui ne comprend rien en biologie, ce qui est mon cas. Cependant, il est toujours intéressant d'essayer de trouver une explication au phénomène des vampires dans un livre. En fait, ce que j'ai le plus apprécié ce sont les rêves du personnage Trent, le patriarche de la famille de la nuit. Ce retour dans un passé centenaire et ses actions quand il gouvernait la Roumanie actuelle. Mais, sinon, je n'ai pas trouvé ce livre des plus intéressant.

24/08/2009

Les feux de l'Eden (Fires of Eden)

Titre: Les feux de l'Edeneden.jpg
Titre original: Fires of Eden
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Monique Lebailly
Éditeur: Albin Michel 1996 (1994 édition originale)
Collection: livre de poche
Pages: 442

Me voici de retour avec un autre livre d'horreur made in Dan Simmons. Comme Nuit d'été et les chiens de l'hiver ce tome est lié à Elm Heaven. Cette fois par Cordie Cook qui se retrouve au centre de l'histoire. L'intrigue se déroule à Hawaï dans un complexe hôtelier de luxe que son propriétaire tente de vendre à des japonais. Mais les évènements étranges et les disparitions s'enchainent. Certains croient à l'œuvre d'indépendantistes mais Cordie, elle, est sure de retrouver des monstres qu'elle a connu dans son enfance alors que son amie récente, Eleanor, sait, par un petit livre de l'une de ses tantes, qu'elles sont les forces en présence et comment les vaincre. Néanmoins, il faudra trouver des alliés et prouver sa valeur pour combattre les anciens dieux Hawaïens. C'est dans ce genre de combats que les apparences prouvent que leur principale qualité est d'être trompeuses.

Honnêtement, j'aime bien ces pseudo suites d'Elm Heaven. J'aime bien retrouver ces enfants naïfs en tant qu'adultes accomplis avec, parfois, une histoire à laquelle on ne s'attendrait pas et qui continuent de ressentir les effets du paranormal. J'aime bien, aussi, les liens et références aux différents livres ayant comme lien la ville d'Elm Heaven. Mais, cela ne veut pas dire que tous ces livres soient tous aussi bons les uns que les autres. J'ai apprécié Nuit d'été pour son atmosphère, j'ai apprécié les chiens de l'hiver à cause de la question que se pose le personnage: suis je ou non sain d'esprit? Si ce troisième livre ne m'a pas vraiment fait ressentir de l'horreur j'ai beaucoup apprécié les référence mythologiques dont Dan Simmons parsème l'œuvre. Je ne sais pas si elles sont véridiques mais Simmons donne l'impression d'avoir mit en place de véritables recherches pour ce livre et cela donne une impression de "réalisme" que j'apprécie.

23/08/2009

Les larmes d'Icare (phases of gravity)

Titre: Les larmes d'Icareicare.jpg
Titre original: Phases of Gravity
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Jean-Daniel Brèque
Éditeur: Denoël 1994 (1989 édition originale)
Collection: folio
Pages: 368

Richard Baedecker, héros de ce livre, est un ancien astronaute. Mais pas l'importe lequel: l'un de ceux qui ont marché sur la Lune. Mais, à l'époque du livre, il a quitté la NASA pour une entreprise d'aéronautique au service de laquelle il parcourt le monde. C'est pourquoi nous le retrouvons rapidement en Inde ou il va aussi chercher son fils qui s'est engagé dans une secte. Mais ce que cherche vraiment Baedecker c'est une révélation. Car il est allé sur la Lune oui, mais il a l'impression de ne pas avoir eu de changement après cette expérience. C'est donc une quête dans laquelle il va se lancer, une quête qui lui fera retrouver ses anciens camarades dont l'un est devenu écrivain tout en restant dans l'armée et 'autre évangéliste. Dans cette quête il sera secondé par Maggie Brown grâce à laquelle il comprendra ce qu'il cherche. Voila le synopsis de ce livre: une quête d'un lieu particulier qui puisse faire comprendre à Baedecker en quoi il a changé. Qui puisse lui permettre de se sentir heureux même avec un travail peu gratifiant et son divorce récent.

Il n'y a, dans ce livre, que cette recherche de signification. Une recherche intéressante mais qui, peut être, dure sur un trop grand nombre de pages et se déroule d'une façon un peu trop molle à mon gout. Ce livre est très loin d'être mon préféré mais on y retrouve, du moins est ce mon impression, cette obsession de Simmons envers les "lieux de pouvoirs", lieux chargés d'histoire et de significations qui se suffisent à eux même.

09:51 Écrit par Hassan dans Livre, simmons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : simmons, larmes d'icare, phases of gravity | | | |  Facebook

21/08/2009

Revanche (Hard Freeze)

Titre: Revancherevanche.jpg
Titre original: Hard Freeze
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Guy Abadia
Éditeur: Du Rocher 2004 (2002 édition originale)
Collection: folio policier
Pages: 356

Joe Kurtz est de retour dans la ville et cette fois il aura fort à faire. Alors qu'il est poursuivi par plusieurs tueurs engagés par Petit H, son ex ami, tout en étant aussi poursuivi par quelques flics véreux. En plus, il doit essayer de comprendre qu'elle est le but d'Angelina Farino Ferrara la seule sœur survivante de Petit H. Mais ce n'est que la partie la plus simple car, pour ne plus payer de tueurs, Angelina demande à Kurtz de l'aider à tuer son ennemi de la famille Gonzaga qui est aussi, accessoirement, le commanditaire de la mort Samantha. Pour compliquer encore les choses, Kurtz doit de plus en plus intervenir dans la vie de sa fille pour la protéger de son père adoptif. Pire encore, il est engagé pour retrouver et permettre d'éliminer un tueur en série extrêmement intelligent, caméléon et sans morale. Comme réussira t'il à s'en tirer sans dommages? Même lui ne le sait pas. Comme je l'ai dit auparavant, je n'aime pas vraiment les policiers. Mais je peux dire que ce tome reste dans la tradition initiée dans Vengeance: une violence et un cynisme sans concessions.

10:01 Écrit par Hassan dans Livre, simmons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : revanche, hard freeze, dan simmons, joe kurtz | | | |  Facebook

18/08/2009

Vengeance (hard case)

Titre: Vengeance vengeance.jpg
Titre original: Hard case
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Guy Abadia
Éditeur: Du Rocher 2001 (2000 édition originale)
Collection: folio policier
Pages: 280

Vengeance est l'histoire de Joe Kurtz: détective privé récemment sorti de prison après un meurtre. Bien sur son premier but est de trouver du travail et, pour cela, il ne voit rien de mieux que de proposer ses services à l'une des familles de la mafia locale dont le comptable et plusieurs camions semblent avoir disparus. Utilisant son don pour énerver tout le monde autours de lui il sera impliqué dans les affaires de la famille qui conduiront plusieurs assassins à ses trousses. Utilisant des méthodes peu conventionnelles il sera aussi en délicatesse avec la police qui n'apprécie que peu son sens de la justice. Je dois avouer, et mon résumé plus que succinct doit surement le montre, j'ai été très sceptique vis à vis de cette histoire. Non pas qu'elle soit forcément mauvaise mais je n'ai pas énormément d'intérêts pour les policiers. Bien que l'histoire puisse se lire facilement et avec un certain intérêt je ne l'ai donc pas vraiment aimée. D'ailleurs, cette histoire est violente, très violente et peu morale. Bien que ne cherchant pas à tuer si il peut l'éviter Kurtz n'hésite pas à éliminer ses ennemis quel que soit le moyen. Par contre, j'ai beaucoup apprécié l'image des SDF anciens universitaires et dont les débats se font principalement en latin.

09:51 Écrit par Hassan dans Livre, simmons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joe jurtz, vengeance, simmons, hard case | | | |  Facebook

16/08/2009

Les chiens de l'hiver (a winter haunting)

Titre: Les chiens de l'hiverchiens.jpg
Titre original: A winter haunting
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Guy Abadia
Éditeur: Du Rocher 2003 (2002 édition originale)
Collection: le Livre de Poche
Pages: 440

ce livre est une sorte de suite de Nuit d'été pas à cause des évènements mais parce que Simmons reprend l'un des enfants et le transporte quarante ans plus tard de retour à Elm Heaven. Dale est devenu docteur en littérature anglaise et écrivain médiocre, marié, 2 enfants et une maitresse dans une petite ville universitaire ou il possède tous les biens matériels qu'il pourrait souhaiter. Mais son histoire d'amour avec l'une de ses étudiantes le conduit à rompre avec sa femme pour être rejeté, ensuite, par sa maitresse. C'est seul et déprimé qu'il revient à Elm Heaven après une tentative de suicide pour écrire un roman sur sa jeunesse dans les années 60, cette fameuse année ou son ami Duane mourut, cette année dont il ne se souvient pas vraiment. Mais, arrivé en ville, les évènements étranges se multiplient autours de lui: les morts reviennent, les chiens hurlent et son ordinateur lui joue des tours. En même temps il est progressivement impliqué dans plusieurs agressions et la police commence à se demander qui il est et si il faut le considérer comme victime que se soit physiquement ou de son esprit?

Si j'ai bien compris, ce livre est aussi censé être un livre d'horreur. Je n'ai pas eu peur, loin de la, mais j'ai trouvé pire. La question principale du livre ne sont pas les fantômes ou les recherches de Dale. La question principale est celle de la santé mentale. Alors que Dale vit à Elm Heaven les évènements étranges ne se déroulent qu'autour de lui. Est ce la réalité ou est ce son esprit qui lui joue des tours? Est il en train de perdre la raison sans s'en rendre compte? Est ce lui qui est responsable des disparitions? Ses fantasmes en sont ils ou sont ils des souvenirs? Est ce lui qui remet la cartouche dans la carabine qu'il a utilisé pour tenter un suicide ou autre chose? Voila ce qui est effrayant dans ce récit: savoir si les évènements sont réels ou si notre esprit se perd lui-même. De ce coté je dirais que ce roman est réussi. Pour terminer, j'ai apprécié les idées que nous découvrons à la fin. L'idée que le suicide est une sorte de moyen pour l'au-delà d'entrer dans la vie d'une personne. Que cet au-delà soit réel ou non...

12/08/2009

Nuit d'été (summer of night)

Titre: Nuit d'éténuit.jpg
Titre original: Summer of night
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Evelyne Gauthier
Éditeur: Albin Michel 1993 (1991 édition originale)
Collection: Livre de Poche
Pages: 597

Ces dernier temps je suis surtout plongé dans les dernier livres de Dan Simmons que je n'avais pas encore lu. C'est pourquoi je parle ici de l'un de ses livres d'horreur: Nuit d'été. L'intrigue de ce livre se déroule dans l'été du Middlewest américain juste après la fin des classes. Nous suivons les aventures innocentes de cinq jeunes garçons encore enfants mais commençant à entrer dans l'adolescence. Mais, rapidement, les étrangetés se multiplient: disparitions, morts mystérieuses, individus étranges dans les rues et tentatives de meurtres sur certains des enfants. Petit à petit les enfants découvrent que ces mystères sont de natures paranormales et découvrent de quoi elles sont issues. Après avoir subit les attaques ils décident de combattre! Mais un enfant innocent est il capable de résister au Mal?

Livre d'horreur? Il y a un peu d'horreur dans cette histoire oui mais je n'ai pas ressenti de peurs. L'histoire est sympathique et j'ai bien aimé suire les tribulations enfantines des héros rappelant nos propres enfances. J'ai bien aimé aussi que les peurs enfantines deviennent réalités (le monstre sous le lit par exemple). Mais je n'ai pas ressenti de peur. Par contre j'ai été curieux de connaitre l'origine de ce mal et son but. Simmons ne nous donne pas de véritables indices sur ce but mais nous dit d'où il vient: l'Égypte antique. Bien qu'aimant l'antiquité je ne suis pas amateur de ces livres qui diabolisent les cultes paganistes de cette manière. Enfin, ce n'est qu'un livre non? Néanmoins je me suis assez bien détendu en lisant ce livre, sans passions mais sans ennuis véritable. Un livre de nuits d'été en somme.

09:51 Écrit par Hassan dans Fantasy, Livre, simmons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nuit d'été, simmons, summer of night | | | |  Facebook

04/08/2009

L'Homme Nu (The Hollow Man)

Titre: L'Homme Nuhomme nu.jpg
Titre original: The Hollow Man
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Monique Lebailly
Éditeur: Albin Michel 1994 (1992 édition originale)
Collection: Livre de Poche
Pages: 316

Après L'Amour, La Mort j'ai décidé de me plonger dans ce court roman de Dan Simmons. Une chose est sûre, l'histoire est plutôt embrouillée. Non pas que l'intrigue soit difficile à comprendre mais j'ai eu du mal à lier les personnages en un tout cohérent avant la fin. Simmons, ici, décrit la vie de Bremen après la mort de sa femme dont il ne se remet pas. Si il ne se remet pas de cette mort ce n'est pas qu'à cause de la douleur de perdre un être cher. C'est aussi parce que lui et sa femme avaient le talent d'écouter les esprits des autres humains. A deux ils pouvaient se défendre, seul Bremen ne peut que subir le chaos mental du monde. Tandis que nous suivons la décente en enfer de Bremen un narrateur externe nous décrit sa vie passée de mathématicien brillant.

Que dire de ce livre? Ce n'est pas un mauvais livre mais ce n'est pas un chef d'œuvre non plus. L'intrigue peut nous tenir en haleine comme elle peut paraitre un peu trop lente à se déployer. Un livre bon pour se détendre mais qui ne se hisse pas à la hauteur des Cantos d'Hypérion. Bien sur, on retrouve les fascinations maintenant bien connues de Dan Simmons. La aussi nous suivons les pas d'un universitaire un peu hors du monde. La aussi nous trouvons un ancien prisonnier des camps de la mort et le héros subit les cruautés de l'humanité, le mal est quelque chose que Dan Simmons semble vouloir comprendre. Nous avons aussi, encore, un aperçu de la fascination que Simmons possède vis à vis des théories mathématiques et cosmologiques. Heureusement pour nous, il arrive à traduire le langage mathématique en mots bien que je ne puisse pas vérifier la validité de ces même mots. Un livre dans la veine classique de Simmons (horreur de l'humanité et grandes théories cosmologiques et donc, de la vie), sympathique à lire et court ce qui permet d'arriver au bout assez rapidement.

08:57 Écrit par Hassan dans Fantasy, Livre, simmons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dan simmons, homme nu, hollow man | | | |  Facebook

31/07/2009

L'amour, la mort

Titre: L'amour, la mortlovedeath.jpg
Titre original: Lovedeath
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Monique Lebailly
Éditeur: Albin Michel 1995 (1993 édition originale)
Collection: Livre de Poche
Pages: 413

Ceci n'est pas un roman, c'est un agrégats de plusieurs nouvelles de qualités différentes mais ayant toutes, selon l'auteur, le point commun de l'amour et de la mort lié entre eux. Le lit de l'entropie à minuit parle d'un homme, expert en assurance, dont la peur de voir sa fille avoir un accident détruit sa vie. Mourir à Bangkok est une histoire d'horreur sous fond de SIDA. Coucher avec des femmes dentues lui se déroule aux USA mais est l'interview par des journalistes ou chercheur, ce n'est pas précisé, de l'un des dernier hommes sains amérindiens. Flash-back lui se déroule dans une Amérique ayant connu le sort d'une gigantesque crise économique et ayant perdu toute puissance économique, ses citoyens ne peuvent plus que s'adonner à cette drogue qui permet de revivre ses souvenirs. Et enfin, pour terminer c'est le grand amant qui décrit les pensées et actions d'un poète fictif via son journal intime de soldat de la Grande Guerre.

Ce sont donc cinq nouvelles qui constituent ce recueil, cinq nouvelles dont l'histoire n'est pas comparable ni la qualité. Alors que la première est, je pense, la pire je trouve la dernière et les deux suivant le lit de l'entropie à minuit passables mais pas géniales. La seule qui retient mes suffrages est donc Flash-back non pas à cause de l'environnement décrit mais à cause des réflexions que l'idée de cette drogue peut lancer. comment réagirions nous si nous pouvions nous réfugier dans de beaux souvenirs plutôt que de survivre dans un environnement détruit? Mais surtout, qu'elles sont les conséquences d'une telle drogue. Néanmoins, ce recueil est décevant et sa possession n'est absolument pas nécessaire.

09:33 Écrit par Hassan dans Livre, simmons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dan simmons, amour, mort | | | |  Facebook

22/12/2008

Terreur

Titre: Terreurterreur.jpg
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Jean-Daniel Brèque
Éditeur: Robert Laffont 2008 (2007 édition originale anglaise)
Pages: 704

Dan Simmons, depuis quelque temps, est un écrivain que j'apprécie beaucoup. J'attendais donc ce Terreur avec une certaine impatience. Pour ce livre Simmons a décidé de se rapprocher de l'histoire réelle pour partir, ensuite, sur du fantastique. D'ailleurs, l'histoire en elle même est simple. Deux bateaux cherchent un passage en direction du nord-ouest alors qu'ils se trouvent près de la banquise. Malheureusement ils se retrouvent pris dans les glaces et doivent hiverner en attendant le dégel. Mais rien ne vient et l'expédition reste coincée sur place et tente de survivre aux maladies, à la faim et aux mutineries. C'est ici que s'arrête l'histoire réelle romancée car l'expédition semble être la victime d'un mystérieux ours blanc tueur qui les défie et les attaque les uns après les autres.

J'ai été impatient de le lire mais je dois bien avouer que ce livre m'a déçu. Je n'y ai pas trouvé la puissance évocatrice d'Hypérion ni de l'Echiquier du Mal. Mais la façon dont Simmons écrit est toujours aussi belle et j'ai souvent eu l'impression de ressentir le peur et l'oppression qu'auraient pu ressentir les membres de l'équipage John Franklin, son capitaine. De plus je trouve le message écologique et anti-occidental un peu primaire. Non pas que je ne sois pas d'accord mais ce message aurait pu être plus subtil. Nous trouvons donc une nature qui lutte contre l'homme blanc mais aussi les créatures mythologiques inuits qui attaquent l'homme blanc. Nous y voyons aussi sa bêtise et son racisme face à un peuple qu'il considère inférieur. Bref, c'est un livre que j'ai apprécié parcourir mais ce n'est pas ce que j'attendais; c'est un bon livre mais pas un chef d'œuvre.

09:58 Écrit par Hassan dans Fantasy, Livre, simmons | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : dan simmons, terreur | | | |  Facebook

20/07/2008

Le Styx coule a l'envers

Titre: Le Styx coule a l'enversNumériser0003.jpg
Auteur: Dan Simmons
Édition: folio sf
Ce livre est un recueil de nouvelles de Dan Simmons dont celle qui le fit découvrir qui offre son titre pour ce bouquin. Il y a treize nouvelles publiées certaines sont horrible comme Métastase qui parle du Cancer, d'autres dérangeantes comme Le Conseiller ou encore humoristique comme Vanni Fucci est bien vivant et il vit en enfer. Certaines sont très bonnes, a mon avis c'est le cas de Le Conseiller, tandis que d'autres sont un peu plus faibles mais c'est du vrai Dan Simmons que nous avons la. C'est donc peut être un bon moyen de voir si vous apprécier le style de cet auteur ou non.

19:24 Écrit par Hassan dans Livre, science-fiction, simmons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dan simmons, simmons, styx | | | |  Facebook

09/07/2008

Olympos

Titre: OlymposNumériser0002.jpg
Auteur: Dan Simmons
Édition: Robert Lafont
Collection: Ailleurs et Demain

Et voici la suite d'Ilium dont j'avais précédemment parlé. Encore plus gros (768 pages) nous retrouvons nos héros ou nous les avons laissé du moins durant quelques temps. Car rapidement ceux ci doivent suivre de nouvelles quêtes qui leur feront découvrir les véritables raisons de cette guerre multi-dimensionnel. Tout se découvre petit à petit jusqu'aux dernières révélations et, peut être, la fin de l'humanité. Si cela n'est pas déjà fait? Car l'humanité mérite t'elle vraiment de survivre?
Utilisant ici les théories cosmologiques les plus avancées pour expliquer certains points technologiques Dan Simmons maitrise parfaitement son œuvre. Pour tout dire j'ai été époustouflé et je conseille à tous les amoureux de la science-fiction, voir les autres, de lire Dan Simmons qui doit surement être l'un des meilleurs auteurs du moment.

11/11/2007

Ilium et Olympos

Édition: Pocket
Auteur: Dan Simmons
ISBN: 978-2-266-14915-0
Tome 1: Ilium
Tome 2: Olympos

Écoutez, écoutez oh Vous descendants des héros Troyens et Achéens! Écoutez le combat que menèrent Achille, Odysseus, Héléne, Primam et Hector sur les plaines de Troie. Écoutez les combats et les loisirs des dieux et de leurs serviteurs les Scholiastes. Écoutez l'aventure de Hockenberry entre Olympos et Ilium, entendez son combat aux cotés des guerriers pour sa liberté. Mais n'oubliez pas la sagesse et les voyages de Manhmut et d'Orphu d'Io. Venez sur Terre et suivez les loisirs des humains oisif dans leurs gigantesques maisons et voyez la quête de certains pour comprendre leur propre monde. Ecoutez oh vous humains, écoutez et soyez ébloui par ces fresques de génie!

17:38 Écrit par Hassan dans Livre, science-fiction, simmons | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook