26/12/2009

Les Annales du Disque-Monde. La huitième couleur par Terry Pratchett

Titre: Les Annales du Disque-Mondehuitieme couleur.jpg
Tome: La Huitième couleur (1)
Titre original: The colour of magic
Auteur: Terry Pratchett
Traducteur: Patrick Couton
Éditeur: Pocket Fantasy (l'Atalante 1996 pour la traduction et Colin Smythe Ltd 1983 première édition originale)
Pages: 265

Comment résumer un livre de Pratchett? C'est un exercice difficile puisque les Annales du Disque-Monde sont résolument absurdes. Je sais, en tout cas, que ce livre est le premier tome parus dont l'intrigue se déroule sur ce monde particulier. Il nous emmène dans la ville d'Ankh-Morpork ou le mage raté Rincevent fait connaissance avec un drôle de personnage suivi d'un tout aussi drôle de coffre: Deuxfleurs. Ce dernier n'étant ni bête, ni inconscient mais un touriste. Chargé, contre sa volonté, de sa sécurité Rincevent devra le suivre dans toutes les contrées du Disque-Monde, vivant aventures sur aventures, périls sur périls, jouant avec la mort dans un pessimisme et une terreur toujours croissantes avec un ami toujours naïf.

Absurde. C'est le mot qui convient pour parler de cette intrigue. Le monde de Pratchett est une absurdité gigantesque. Mais aussi un bon moyen de se moquer de tous les canons de la Fantasy actuelle. Depuis les cultes étranges, en passant par les dieux et sans oublier les héros sans cervelles. Pratchett essaie de se moquer d'un maximum de la Fantasy avec un certains succès. Même si, parfois, on est dérouté par les évènements décris qui peuvent rapidement nous prendre au dépourvu.