22/08/2010

La tapisserie de Fionavar tome 1: L'arbre de l'été par Guy Gavriel Kay

Titre: La tapisserie de Fionavar tome 1: L'arbre de l'été51fiG0eXulL._SL500_AA300_.jpg
Titre original: The summer tree
Auteur: Guy Gavriel Kay
Traducteur: Elisabeth Vonarburg
Éditeur: pygmalion 1996 pour la traduction (1984 première édition originale)
Pages: 439

Nous entrons très rapidement dans cette histoire. Après avoir vu nos cinq héros dans notre monde en train d'écouter un conférencier de renommée mondiale parlant des celtes nous les retrouvons en tête à tête avec ce même conférencier. Il se trouve que ce dernier n'est pas ce qu'il semble être. Il est un mage de Fionavar et il souhaite emmener les cinq amis avec lui pour la célébration des cinquante ans de règnes du roi. Acceptant naturellement cette découverte ils se retrouvent très rapidement impliqué dans les intrigues politiques du palais. Mais il semble que leur rôle ne doive pas s'arrêter à être là en l'honneur du roi. En effet, ils découvrent petit à petit qu'ils ont chacun un rôle à jouer dans une guerre qui s'annonce en Fionavar et qui pourrait détruire tous les mondes. Un ancien mal enfermé depuis des millénaires est sur le point de se réveiller et de faire la guerre aux dieux et à toutes les races de tous les mondes. Les puissances se réveillent tandis que les sons de la guerre commencent à se faire entendre.

L'auteur a travaillé sur le Seigneur des Anneaux et on le sent. Tout le livre possède divers points qui nous montrent à quel point l'auteur a été influencé par Tolkien et sa mythologie. En passant par les Lios Alfar qui ressemble furieusement aux Elfes ainsi qu'un peuple des plaines qui est très proche des Rohirrims sur plus d'un point. Mais ce serait une erreur, à mon avis, de s'arrêter sur ce fait. J'ai trouvé ce premier tome non seulement bien écrit mais aussi très prenant. L'intrigue est très bien construite et l'on passe facilement d'un problème politique local à un combat pour suivre avec une romance. Le seul point négatif que je pourrais donner c'est que les cinq héros, bien qu'ignorant, ne semblent pas s'étonner de ce qu'ils voient mais l’accueillir naturellement sans se poser de questions.

Image: Amazon.fr

18:45 Écrit par Hassan dans Fantasy | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fionavar, arbre de l'été, guy gavriel kay | | | |  Facebook