13/04/2014

Thor season one par Matthew Sturges et Pepe Larraz

Titre : Thor season oneimage_gallery?img_id=6509316&t=1380651939843
Auteurs : Matthew Sturges et Pepe Larraz
Éditeur : Panini 2013
Pages : 112

Marvel a fait deux films concernant Thor (sans compter Avengers). Les deux me plaisent et je trouve le second plus intéressant que le premier. Mais je ne comprends pas vraiment l'histoire de Thor dans les comics. Heureusement Marvel a pensé à nos pauvres nouveaux lecteurs et a lancé une nouvelle gamme de graphic novel: les season one. Celui-ci nous permet donc de replacer l'origine de Thor dans une nouvelle actualité tout en gardant les bases (du moins c'est présenté ainsi mais je ne peux pas le vérifier puisque je ne connais pas ces bases). Nous suivons donc le jeune Thor grandir avec son frère Loki à Asgard. Alors qu'il reçoit Mjolnir des mains de son père et la promesse d'hériter du royaume Loki manigance dans le dos de tout le monde. Et les plans de ce fourbe mènent à l'exil de Thor dans le corps du médecin Donald Blake. Ce dernier redécouvrira son origine mais est-il un mensonge où une réalité?

C'est un comic très court. L'histoire est donc très rapide. J'ai plutôt apprécié cette dernière malgré quelques imperfections. La plus importante étant on rythme. C'est tout a fait normal puisqu'elle abrège toute une mythologie concernant l'histoire de Thor. On entre donc très rapidement dans l'intrigue sans avoir de grandes connaissances sur les personnages. Le changement de Loki, par exemple, est très - trop? - rapidement montré. En fait on ne connait pas vraiment ses raisons puisque son histoire est à peine dépeinte. En ce qui concerne Thor on l'observe commencer à entrer dans le rôle de héros sur un monde qui ne le connait pas et qu'il ne connait pas. Mais ce n'est que le début de sa quête vers l'humilité. Les dialogues sont parfois simplistes mais d'autres fois très savoureux (je garde d'ailleurs une case en tête qui résume parfaitement Thor à mon avis). Au final un avis mitigé mais du plaisir.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare. Une histoire intéressante pour les personnes qui, comme moi, n'ont pas une culture très importante des comics. Mais les personnes qui s'y connaissent trouveront probablement qu'il est peu utile.

  • À lire.

  • Tolkien.

Image: Éditeur

18:29 Écrit par Hassan dans BD/Comics, Comics, Fantasy, Marvel | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : thor, jane foster, odin, loki, asgard, terre | | | |  Facebook

29/01/2014

Siege par Brian M. Bendis et Olivier Coipel

Titre : Siegeimage_gallery?img_id=5668119&t=1351838931870
Auteurs : Brian M. Bendis et Olivier Coipel
Éditeur : Panini 2012
Pages : 304

Après Civil War Tony Stark était devenu le personnage le plus puissant des USA. Mais les événements de Secret Invasion ont détruit sa crédibilité et sa force. Il s'ensuivit la mise en place du règne de Norman Osborn qui remplaça plusieurs héros et héroïnes par d'anciens vilain-e-s qui prirent les noms et les costumes des précèdent-e-s. Osborn est au plus haut de sa force dans ce comics. Et il décide, manipulé par Loki, de s'attaquer à une cité récemment apparue sur les terres des USA. En effet, Asgard a été emmenée sur terre par Thor. Osborn y voyant une menace pour son pouvoir décide de monopoliser outes les forces qui sont sous son contrôle pour attaquer Asgard. Mais n'est-ce pas un morceau trop grand à avaler? L'histoire regroupe les épisodes La Cabale, Prologue, Siege 1-4, Loki, Secret-Warriors, L'incroyable Spider-man, Les jeunes vengeurs (underneath it all), Captain America (bear any burden) et Fallen Sun.

Qu'ai-je pensé de ce comics? Les épisodes du siège sont, à mon avis, pas vraiment les plus intéressants. On y trouve surtout une grosse baston entre héros légitimes et illégitimes (je vous laisse deviner qui l'est et qui ne l'est pas ça fera une bonne dissertation). Elle est spectaculaire mais on n'y trouve pas vraiment autre chose. Le prologue et la cabale sont des introductions mais ne servent pas à grand-chose mis à part expliquer les buts d'Osborn et de Loki. Les épisodes que j'ai le plus apprécié sont ceux des Jeunes Vengeurs et de Captain America. Le premier nous met face aux doutes que possèdent chacun des membres de cet équipe. On sent leurs problèmes et faiblesses face à leur besoin de se sentir utile. Captain America, lui, met ensemble Steve Roger et Bucky. Le second porte le flambeau et se demande si ses actes et ses méthodes lui permettent d'être ce héros si populaire et apprécié. Comment peut-il accepter ce fardeau? J'ai aussi beaucoup aimé l'épisode de clôture qui, au lieu d'une bataille, crée un hommage envers l'un des tombés. Je l'ai trouvé très émotionnel malgré ma méconnaissance de beaucoup d’événements cités. En bref, du bon et du moins bon.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare. Une bataille dans les grandes lignes mais les épisodes qui se déroulent après le gros des événements sont, à mon avis, les plus réussis. J'apprécie aussi que les buts et les actes de Loki fassent de lui un personnage trouble.

  • À lire.

  • Tolkien.

Image: Éditeur

12:31 Écrit par Hassan dans BD/Comics, Comics, Marvel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : siege, dark reign, thor, asgard, vengeurs | | | |  Facebook