02/01/2018

Batman and Robin 7. Le retour de Robin par Peter J. Tomasi, Patrick Gleason et Andy Kubert

Titre : Batman and Robin 7. Le retour de Robin
Auteurs : Peter J. Tomasi, Patrick Gleason et Andy Kubert
Éditeur : Urban Comics 24 février 2017
Pages : 248

Ce tome contient Batman and Robin 35-40, Robin Rises: Alpha 1, Batman and Robin Annual 3 et Secret Origins 4 publiés dans Batman and Robin vol. 7: Robin rises. Robin est mort. Après cette perte Bruce Wayne s'est perdu dans le déni et son alter égo. Il est allé trop loin pour beaucoup de personnes qu'il a fait souffrir intentionnellement dans sa quête d'un remède à la mort. Puis, il a accepté la mort de son fils. Mais quelqu'un a volé le corps de Damian Wayne ce qui a poussé Bruce à la recherche dans le monde entier, pour voir le corps de son fils emmené par l'un des habitants d'Apokolips, la planète de Darkseid. Tout le monde déconseille à Bruce de se rendre sur cette planète infernale. Mais ce dernier n'a qu'un seul but : retrouver le corps de son fils. D'autant qu'il se pourrait bien que Bruce Wayne ait trouvé le moyen de redonner vie à son fils.

SPOILERS

J'ai bien apprécié le run de Tomasi sur Batman and Robin. L'auteur mettait en place moins une série sur Batman qu'une série sur la relation entre un père et un fils. Les deux sont montré comme très différents mais aussi proches sur certains points. La mort de Robin, qui n'y est pas mise en scène, était très bien traitée par Tomasi qui montrait, à l'aide des relations avec d'autres personnages, ce que la mort de son fils fait à Bruce mais aussi Alfred. J'avais aussi apprécié le tome 6 qui montrait Batman lutter pour retrouver le corps volé de son fils.

Ce tome permet de conclure la série de Tomasi. Pour cela, il est nécessaire de reprendre enfin le corps de Damian et de lui redonner vie. Bien que l'on puisse se demander si un simple humain peut réellement combattre sur Apokolips, les pages sont plutôt intéressantes et bien écrites. En particulier, j'apprécie que la famille de Batman soit utilisée et réunie dans le but de retrouver l'un des leurs. Malheureusement, j'ai moins apprécié la seconde partie qui s'intéresse aux conséquences des pouvoirs de Robin. Ceux-ci ne sont pas vraiment expliqué mais surtout il me semble que le scénario repart dans des directions déjà examinées bien avant. Batman n'a pas confiance envers Robin, ce dernier essaie de vivre en dehors de l'ombre de son père, ils se heurtent mais on termine avec l'idée que les deux ont encore plus confiance l'un envers l'autre. Pire encore, Tomasi n'a pas le temps de vraiment examiner les conséquences des pouvoirs de Robin que ceux-ci disparaissent, alors que la série doit se terminer. Ce dernier tome termine de manière mitigée une série que j'ai beaucoup apprécié.

*
**
*** Une bonne première partie suivie d'une seconde partie trop vite expédiée et un peu fainéante en ce qui concerne le scénario.
****
*****

Image : Éditeur

batman-038-robin-tome-7.jpg

02/10/2016

Batman et Robin 5. La brûlure par Peter J. Tomasi, Patrick Gleason et Doug Mahnke

Titre : Batman et Robin 5. La brûlurebatman-robin-tome-5-40550-270x420.jpg
Auteurs : Peter J. Tomasi, Patrick Gleason et Doug Mahnke
Éditeur : Urban 26 août 2016
Pages : 168

Ce tome contient Batman and Two-Face 24-28 et Batman and Robin annual 2 publiés dans Batman and Robin vol. 5 The Big Burn. Robin est mort et son corps enlevé par Ras Al Ghul. Batman compte bien le lui faire payer. Mais une autre affaire le force à rester à Gotham. Une cheffe de famille vient de rentrer après avoir passé son temps en Irlande pour se cacher. Elle est responsable de ce qui est arrivé au procureur Harvey Dent, faisant de lui Two-Face. Son retour à Gotham intéresse donc énormément la police et Batman. Mais il se pourrait qu'il force aussi Two Face à revenir sur le devant de la scène afin d'exercer une vengeance nourrie pendant des années. De plus, la pègre de Gotham semble avoir des plans pour la ville. Mais quels sont-ils ?

La série change un peu et prend le nom de Batman et Two face pour ces 5 épisodes. Alors que les 4 autres tomes sont très précis dans leur idée de base, la relation entre un père et son fils, ce tome est tout autre chose. Je dois dire que j'ai apprécié les origines d'Harvey Dent. On nous montre un personnage qui aurait pu être attachant avec un peu plus de substance. D'ailleurs, son origine est tellement courte que le scénariste est obligé d'utiliser le woman in the refrigerator pour donner un but à Harvey. Je pensais que l'on avait dépassé ce stade. Pire encore, l'ennemie mortelle de Two Face a, elle-même, une woman in the refrigerator ! Le tome est donc facile et peu intéressant au final malgré une idée intéressante. L'idée que la mafia de la ville en a marre des costumé-e-s. Mais celle-ci est à peine développée. Vivement que la série retourne à la normale.

*
**
*** Un tome 5 faible et peu intéressant
****
*****

Image : Éditeur

01/02/2016

Batman et Robin 3. Batman impossible par Peter J. Tomasi, Patrick Gleason et Ardian Syaf

Titre : Batman et Robin 3. Batman impossiblebatman-robin-tome-3-270x424.jpg
Auteurs : Peter J. Tomasi, Patrick Gleason et Ardian Syaf
Éditeur : Urban comics 21 août 2015
Pages : 120

Ce tome contient les numéros Batman and Robin 15-17 et Batman and Robin annual 1 publiés dans Batman and Robin vol. 3: Death of the family. À la fin du second tome Damian Wayne avait battu tous les Robins, aidé à empêcher la destruction et Gotham et trouvé les premiers indices du retour du Joker. Dans ce tome Robin est consigné au manoir afin de prendre en charge le bat ordinateur en l'absence d'Alfred. Ce dernier a été enlevé par le Joker. La famille entière est la victime du Joker et lorsque Damian décide de sortir il ne fait pas mieux que les autres. En ce qui le concerne le Joker décide de le placer face à sa peur : devoir tuer Batman.

Ce tome n'est pas aussi bon que les autres. Tout simplement parce que la série se base sur la relation de père fils entre Bruce et Damian. Or, dans ce tome Bruce est absent ou sous le contrôle du Joker. Nous n'avons donc que Damian. Cependant, la relation n'est pas tout à fait laissée à l'abandon. En effet, ce qui compte dans la torture du Joker c'est, justement, cette relation de père et fils. Le Robin voit Batman comme un père qu'il souhaite remplacer. Mais ceci ne peut que passer par la mort du Batman ! Cet aspect est renforcé par l'Annual qui permet de mettre Damian dans la peau du Batman tout en envoyant son père dans son passé. Le dernier numéro renforce aussi cela en plaçant Bruce, Damian et Alfred face à leurs peurs et aux moyens de les vaincre. Ce n'est donc pas un tome nécessaire car celui-ci souffre de l'événement principal. Mais il n'en est pas moins un moyen de faire un peu avancer le propos.

*
**
*** Trop lié à l'événement principal mais entouré par deux numéros très réussis !
****
*****

Image : Éditeur