24/12/2009

Le cerveau vert par Frank Herbert

Titre: le cerveau Vertcerveau vert.jpg
Titre original: The Green Brain
Auteur: Frank Herbert
Traducteur: Jacqueline Huet
Éditeur: Pocket 2009 (Ace Books Inc 1966 première édition originale)
Pages: 243

Le monde est divisé en deux zones: la verte contrôlée écologiquement et la rouge encore à conquérir pour l'homme. L'histoire se déroule auprès de l'une de ces zones rouges, en Amérique du sud, encore infestée par les insectes et d'autres espèces inutiles aux humains. Pour conquérir cette terre dangereuse l'humanité a conçu de multiples instruments et détruit tout insecte sur son passage à coup de poisons et attaques soniques. Mais d'étranges rumeurs s'entendent dans les rues. Il y aurait des insectes géant dans la jungle, des humains étranges... Joao Martinho l'un des chefs de cette guerre connait ces rumeurs, il les croit mais n'arrive pas à convaincre les autorités. Mais y aurait il vraiment de nouveaux insectes ou alors des humains auraient-ils créé des automates? C'est ce qu'il va devoir chercher à savoir.

C'est un livre d'écologie. C'est clair est facile à comprendre. On comprend rapidement ou l'auteur souhaite en venir: l'écologie est un système dont chaque composantes a son utilité. Mais l'envie de lire n'y est pas. On ne sent pas pris dans l'histoire, les personnages ne semblent pas vraies mais bizarrement artificiel. La façon dont Herbert fait interagir les personnages et leurs pensées n'est vraiment pas intéressante. L'histoire elle-même ne m'a pas vraiment intéressé et j'aurais vraiment du mal à entrer dans l'intrigue. Honnêtement, ce n'est de loin pas un bon livre. A la fois trop court, trop confus et trop peu travaillé.