28/09/2017

Uncanny X-men 6. Le procès de Henry McCoy par Brian M. Bendis, Chris Bachalo et Kris Anka

Titre : Uncanny X-Men 6. Le procès de Henry McCoy
Auteurs : Brian M. Bendis, Chris Bachalo et Kris Anka
Éditeur : Panini 15 mars 2017
Pages : 144

Ce dernier tome contient les numéros 32-35 d'Uncanny X-Men (2013) et 600 d'Uncanny X-Men (1963). Scott Summers a reçu tous les biens de Charles Xavier en héritage. Mais il n'en veut pas et laisse Ororo tout recevoir. Il ferme son école, transfère ses élèves et professeur-e-s chez Ororo et attend de décider quoi faire. L'une de ses idées et de se rendre aux autorités afin de payer pour le meurtre de Charles Xavier. Mais d'autres personnes pourraient vouloir l'arrêter. Car Scott Summers ne s'est jamais expliqué sur ce que signifie sa révolution mutante. Et beaucoup de personnes puissantes l'on soit crainte soit souhaitée. Alors Scott Summers essaie de d'exprimer ce que le terme signifie pour lui. Dans le même temps, d'autres personnages qui l'ont entouré décident d'agir de leur côté et apprennent plusieurs leçons.

Ce tome termine Uncanny X-Men de 2013, et le run de Bendis sur ce titre. Depuis le début, ce dernier essaie de faire de Scott à la fois une menace et un leader dont les idées sont acceptables. C'est difficile, particulièrement parce que ces idées ne sont jamais expliquées et qu'il est exprimé, à plusieurs reprises, que Scott Summers essaie surtout d'échapper à son sentiment de culpabilité, voire à sa dépression. De plus, Bendis essaie de conclure la série tout en replaçant les personnages sur une perspective plus pacifique, et acceptée par les autorités. D'une certaine manière, Bendis ne va pas jusqu'au bout de ses idées, frustre les personnes qui lisent, et j'ai presque l'impression que le scénariste lui-même ne sait pas vraiment ce qu'est cette révolution mutante. Bien que l’explication de Scott Summers soit acceptable dans l'univers marvel. Au final, j'ai plutôt apprécié cette série malgré ses défauts et l'impression que cela n'avance pas toujours en direction d'une conclusion des différentes intrigues mises en place par Bendis.

*
**
***
**** Une fin que j'accepte pour une série qui promet beaucoup, tout en ne donnant que peu de réponses.
*****

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=9191220&t=1489069569850

Uncanny X-Men 5. Le mutant oméga par Brian M. Bendi, Chris Bachalo et Kris Anka

Titre : Uncanny X-Men 5. Le mutant oméga
Auteurs : Brian M. Bendis, Chris Bachalo et Kris Anka
Éditeur : Panini 15 février 2017
Pages : 136

Ce tome contient les numéros 26-31 d'Uncanny X-Men (2013). Dans le tome précèdent les mutant-e-s ont écouté le testament de Charles Xavier et apprirent que ce dernier a caché un mutant d'une puissance sans égale. Xavier leur demande de protéger ce mutant et de l'empêcher d'user de ses pouvoirs. Cette information n'aide pas les mutant-e-s à se réunir puisque l'un de leurs héros se révèle plus hypocrite que prévu. Cependant, les mutant-e-s décident d'envoyer un groupe d'intervention, avec l'une des télépathes les plus puissantes du monde, afin de vérifier les dires de Xavier et d'agir si nécessaire. Ce qu'illes ne savent c'est que le mutant est déjà capable d'user de ses pouvoirs et qu'il a tué. Pire, le SHIELD et donc plusieurs pays du monde sont au courant et agissent de la seule manière possible face à ce niveau de puissance : par l'assassinat.

Le tome précèdent lançait deux intrigues et je me demande s'il n'aurait pas été plus logique de relier toutes les histoires concernant ce mutant oméga. Ce dernier est assez bien mis en scène, malgré qu'on ne le connaisse que peu. Mais son écriture se base sur les idées normales de l'entrée en scène des mutant-e-s : l'incrédulité, la perte de contrôle et la peur. Les conséquences, face à son niveau de puissance, sont logiquement des destructions très importantes. Par la même occasion, les réactions des autorités sont tout aussi logiques selon ce que l'on connait du monde des marvel et des X-Men : la peur et la violence face à des personnes capables d'agir sans freins.

Brian M. Bendis ne se contente pas de mettre en avant son nouveau mutant et d'organiser des combats. Il essaie d'user de celui-ci pour avancer son intrigue concernant Scott Summers. En effet, depuis le début de son run sur Uncanny X-Men, Scott Summers annonce une révolution mutante mais on ne nous explique pas ce que cela implique. Cette confrontation permet au scénariste de placer Summers face à un mutant qui est l'équivalent de la bombe nucléaire. Menace d'en faire usage devrait suffire à être écouté et, donc, à tenir l'avenir dans ses mains. Bien entendu, tout n'est pas aussi simple et le prochain tome devrait pouvoir conclure cette intrigue.

*
**
***
**** Un tome plus cohérent que le quatrième, l'écriture est un peu facile sans être inintéressante. J'espère surtout revoir souvent Eva Bell
*****

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=9173282&t=1487608834507

25/09/2017

Uncanny X-Men 4. Uncanny X-Men contre le S.H.I.E.L.D par Brian M. Bendis, Chris Bachalo et Kris Anka

Titre : Uncanny X-Men 4. Uncanny X-Men contre le S.H.I.E.L.D
Auteurs : Brian M. Bendis, Chris Bachalo et Kris Anka
Éditeur : Panini 24 aout 2016
Pages : 168

Ce quatrième tome contient Uncanny X-Men (2013) 19-25. Cyclope, Scott Summers, est un homme recherché dans le monde entier. Mais la raison est gardée secrète, bien que la communauté mutante ainsi que les Avengers savent que le principal crime de Cyclope est le meurtre de Charles Xavier. Cependant, Scott c'est échappé de la prison dans laquelle il se trouvait, avec un peu d'aide. Depuis, il annonce une révolution tout en sauvant des mutant-e-s en danger de mort. Mais, depuis le début, ses élèves et lui-même sont attaqué-e-s par des sentinelles. Personne n'accepte la responsabilité mais Scott décide que le SHIELD doit répondre de ces attaques. Cyclope déclare, en direct, la guerre au SHIELD. Bien que ce dernier tente d'user de diplomatie avec l'aide de son agente de liaison les efforts sont inutiles, car cette dernière est kidnappée et remplacée par Mystique.

Cette fois c'est la bonne, Brian M. Bendis se décide enfin à conclure un arc narratif ! Depuis le début, on se demande qu'elle est l'organisation, ou qui, envoie les sentinelles attaquer les mutant-e-s. Beaucoup de possibilités étaient posées sur la table mais il n'y avait presque pas d'indices. La révélation n'est pas celle que j'imaginais, car je ne connais pas le personnage. Je déplore aussi une grande facilité. Pendant trois tomes on ne sait rien et tout est révélé soudainement au bout de quelques numéros. J'aurais préféré un peu de temps qui aurait permis la construction d'une enquête.

Ce tome est aussi constitué d'un arc lié à la saga Original Sin, que je n'ai pas lu. Lors de cet évènement les personnages de l'univers Marvel apprennent des secrets sur plusieurs héro-ïne-s. En ce qui concerne les X-Men, le secret est attaché à Charles Xavier. Bien que nous n'ayons que la première partie de l'intrigue elle me semble tout de même intéressante. En effet, elle permet de remettre en cause un personnage souvent présenté comme sans faille. Mieux encore, il pourrait poser la question de la gestion des pouvoirs d'une personne qui n'a pas de limites, ni de capacités à se contrôler. J'attends de voir de quelle manière Bendis va gérer son intrigue.

*
**
*** Bien que l'un des points de l'intrigue soit résolu celle-ci ne m'a pas convaincu. Cependant, j'apprécie tout de même encore les personnages et leur développement.
****
*****

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=8873974&t=1470053858557

02/08/2016

Uncanny X-Men 3. Le bon, la brute et l'inhumain par Brian M. Bendis, Chris Bachalo, Kris Anka et Marco Rudy

Titre : Uncanny X-Men 3. Le bon, la brute et l'inhumain
Auteurs : Brian M. Bendis, Chris Bachalo, Kris Anka et Marco Rudy
Éditeur : Panini 6 janvier 2016
Pages : 112

Ce tome contient les numéros 14-18 de Uncanny X-Men (2013). Depuis un bon moment les X-Men sont divisé-e-s. Mais le schisme précédent n'est rien comparé à celui qui se forme entre Scott Summers et le reste des mutant-e-s. Car Scott annonce une révolution mutante face aux crimes des humain-e-s. Depuis quelques temps il prend en charge de nouveaux/elles mutant-e-s qu'il accueille dans sa propre école. Récemment, Kitty Pryde et les nouveaux X-Men ont quitté Wolverine afin de s'installer avec Scott Summers. Bien que ce soit un choix fait par tout le monde la cohabitation n'est pas facile. Pire encore, la chute d'Attilan a été suivie d'une bombe tératogène qui crée de nouvelles personnes membres du groupe des inhumain-e-s. Face à ce déferlement de pouvoirs les tensions entre mutant-e-s et humain-e-s risquent de se renforcer.

Ce titre a lieu après la bataille de l'atome et fonctionne en parallèle de la série All-New X-Men du même scénariste. Le tome est composé de 5 numéros qui peuvent se lire indépendamment. En effet, chaque numéro développe une histoire spécifique qui permet d'avancer un peu le groupe tout en n'étant pas nécessaire à la compréhension générale. Ainsi, on passe de l'entrainement très particulier de l'un à une journée shopping entre filles puis un entrainement général. Je note en particulier un coup de cœur pour le dernier épisode qui réconcilie Kitty et Scott. Le dessin y est magnifique et, bien qu'un peu confus, plutôt inventif.

*
**
*** Après quatre très bons tomes un cinquième très confus. Une petite déception en ce qui me concerne.
****
*****

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=8399351&t=1451718906450

16/12/2015

All-New X-Men 4. La bataille de l'atome par Brian M. Bendis, Jason Aaron, Brian Wood, Stuart Immonen, Chris Bachalo et Frank Cho

Titre : All-New X-Men 4. La bataille de l'atome
Auteurs : Brian M. Bendis, Jason Aaron, Brian Wood, Stuart Immonen, Chris Bachalo et Frank Cho
Éditeur : Panini comics 16 septembre 2015
Pages : 248

Ce tome contient X-men: battle of the atom 1-2, All-new X-men 16-17, Uncanny X-men 12-13, Wolverine and the X-men 36-37 et X-men 5-6. Ce gros tome est comme son contenu : un gros foutoir avec plein de séries différentes. Mais que s'y passe-t-il ? Dans le présent les X-Men d'origine sont envoyés afin de stopper une nouvelle mutante particulièrement puissante et de mettre les civils à l'abris. Le problème c'est qu'ils ne sont pas les seuls sur le terrain. Premièrement, il y a un escadron entier de sentinelles dont les X-Men d'origine ne peuvent pas se débarrasser. Ensuite, l'équipe de Cyclope dit bonjour et sauve tout le monde. Mais pas assez vite car Cyclope du passé meurt ce qui fait disparaitre celui du présent et crée une sorte de tremblement dans l'univers. Heureusement, il est ramené à la vie par l'un des nouveaux mutants. Mais, pour Wolverine, c'en est trop. Les X-Men d'origine doivent retourner à leur époque. En même temps, des X-Men du futur (oui il y a beaucoup de X-Men) arrivent dans le passé afin d'être certain que ceux du passé repartent. Cependant, Jean ne veut pas revenir. Elle décide de lutter et c'est ainsi qu'une bataille s'engage entre différents groupes mutants.

Bon, alors j'aime bien cette série. Je sais, elle est très critiquée pour des raisons parfaitement légitimes. On ne sait pas où va le scénariste et les choses tournent un peu en rond. Mais j'aime bien l'idée ainsi que les personnages et leurs réactions face à leur futur eux-mêmes (bien que Jean soit un peu agaçante). En plus j'aime beaucoup Kitty Pride et elle est souvent présente. Alors pourquoi n'ai-je pas aimé ce tome ? Premièrement, on a beaucoup d'action mais on ne comprend pas vraiment qui combat qui ni pourquoi. Il faut se rendre compte que nous avons, si j'ai bien compté, six équipes différentes qui ne s'apprécient pas toujours et qui se mentent mutuellement. Ces six équipes n'expliquent strictement rien mis à part que les voyages dans le temps sont dangereux (le seul danger est montré dans les premières pages). Je veux bien le croire mais je souhaiterais en savoir plus. J'aimerais comprendre comment certains personnages se sont retrouvés dans leurs différentes positions. Mais, rien ne nous est dit. Ensuite, les conséquences sont peu apparentes. J'ai l'impression d'un retour à la normal avec quelques changements mineurs alors que l'intrigue pose des questions sérieuses. Le SHIELD, par exemple, n'agit pas directement sur Wolverine et se laisse déborder aussi facilement qu'un bébé. Bref, un tome dont l'intrigue est à la fois trop confuse et trop facile.

*
**
*** Une intrigue confuse, une conclusion facile, un petit changement intéressant mais qui tombe un peu comme un cheveux sur la soupe.
****
*****

Image : Amazon

61czySqgUyL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

27/11/2015

Wolverine and the X-Men 2. Avengers VS X-Men par Jason Aaron, Chris Bachalo et Nick Bradshaw

Titre: Wolverine and the X-Men 2. Avengers VS X-Men
Auteurs : Jason Aaron, Chris Bachalo et Nick Bradshaw
Éditeur : Panini 9 septembre 2015
Pages : 224

Ce second tome contient les numéros 9-18. L'école de Wolverine n'en est qu'à ses débuts et elle a déjà vécu une destruction ainsi qu'une catastrophe financière. Mais une horreur bien plus importante va s'abattre sur le monde entier et, donc, sur l'école. Les liens entre mutants sont déjà compliqués mais lorsque le Phénix menace la Terre ils deviennent de pire en pire alors que des amis se combattent tout en vivant au même endroit. Le Avengers et les X-Men sont en guerre ouverte sur fond de fin du monde. Mais que faire de l’école ? Pour Wolverine c'est facile : les élèves doivent être en sécurité et il n'acceptera pas que la guerre menace les lieux même si la moitié des professeur-e-s sont parti-e-s combattre.

Ce tome fonctionne en grande partie comme complément de l'évènement principal. Ce qui le rend bien moins cohérent que le premier. L'intrigue dépend fortement de ce qui se déroule ailleurs et les conséquences sont malheureusement assez peu montrées. On découvre seulement des loyautés différentes de la part des membres de l'équipe. Heureusement, ce tome est aussi constitué de plusieurs one shots qui fonctionnent très bien. Je parle, par exemple, du diner de Kittie Pride avec Collossus qui permet de montrer ce que sont devenus les 5 Phénix de manière bien plus intime que l'histoire principale. J'ai aussi aimé le numéro constitué entièrement autours de Droop. On y comprend quel est son rôle et quels sont ses relations avec les membres du personnel. Ce second tome ne fait pas avance l'intrigue principal de Avengers VS X-Men mais offre une autre lumière. Il ne fait pas non plus avancer l'intrigue du titre mais ne l'oublie pas et pose quelques indices.

*
**
***
**** Bien que le tome souffre de devoir fonctionner avec une intrigue parallèle il est réussi et certains numéros sortent clairement du lot.
*****

Image : Panini

image_gallery?img_id=8140843&t=1441355139380

22/11/2015

Wolverine and the X-Men 1. Bienvenue chez les X-Men par Jason Aaron, Chris Bachalo et Nick Bradshaw

Titre: Wolverine and the X-Men 1. Bienvenue chez les X-Men
Auteurs : Jason Aaron, Chris Bachalo et Nick Bradshaw
Éditeur : Panini 6 mai 2015
Pages : 192

Ce premier tome contient les numéros 1-8. Ce n'est pas la grande amitié entre Cyclope et Wolverine. Les mutants sont de moins en moins nombreux et ces deux ont décidé de séparer leur peuple en deux groupes. Alors que Cyclope reste sur Genosha Wolverine décide d'ouvrir un institut afin d'apprendre aux jeunes mutants à se servir de leurs pouvoirs. Wolverine en directeur d'école c'est une idée qu'il fallait oser mettre en place ! L'ennui c'est qu'une école de mutants fait face à bien plus de problèmes que tous les autres établissements scolaires du pays réunis. Il ne faut pas moins d'une journée pour que les bâtiments soient rasés en pleine inspection de l'académie. Et lorsque les caisses sont vides quoi de mieux que de faire un petit tour au casino avec un étudiant capables de manipuler les esprits ?

Je n'aime pas Wolverine. Je trouve atroce que les films X-Men soient toujours centré sur lui et que d'autres personnes bien plus intéressants en souffrent. Mais les critiques très positives envers ce run de Jason Aaron m'ont convaincu de compléter ma collection X-Men avec ce tome (ainsi que le second). Bien que nous ne soyons qu'au début de l'histoire on nous offre déjà plusieurs personnages qui seront probablement écrits de manière plus approfondie à l'avenir. À part ces élèves j'ai apprécié retrouvé Kittie Pride (ma préférée !) dans son rôle de directrice. Le tome est aussi rempli de scènes comiques que j'ai beaucoup appréciées ! Selon moi c'est du tout bon.

*
**
***
**** Drôle et plein d'action. Un premier tome réussi!
*****

Image : Éditeur

51GSQBMfBoL._SX328_BO1,204,203,200_.jpg

16/11/2015

Uncanny X-Men 1. Révolution par Brian M. Bendis et Chris Bachalo

Titre : Uncanny X-Men 1. Révolution
Auteurs : Brian M. Bendis et Chris Bachalo
Éditeur : Panini 3 juin 2015
Pages : 96

Ce premier tome contient les numéros 1-4. Scott Summers a tué Charles Xavier durant la guerre entre X-Men et Avengers. Il était possédé mais ça ne permet pas de tout pardonner. Il était enfermé dans une prison du Shield avant que Magneto ne décide de l'en faire évader. Depuis, Scott parcoure le monde afin de recruter et de protéger de jeunes nouveaux mutants attaqués par les autorités et la population. Bien qu'il soit recherché par de nombreuses forces de sécurité et qualifié de terroriste il est de plus en plus populaire. Ses méthodes violentes ne sont pas acceptées par tout le monde. Les X-Men, d'une part, sont contre et risquent de souffrir des actions de Scott. Une autre personnes, plus surprenante, trahit le leader mutant et donne des informations d'importantes capitales au Shield et donc aux Avengers.

Durant Avengers VS X-Men nous avions un Scott fou de pouvoir qui prenait des décisions sans consulter personne. Les mutants étaient devenus une classe de tyrans sans le vouloir. Dans Uncanny Avengers on observe la tentative de Captain America de créer une union entre humains en mutants par l'exemple des héros. Dans All New X-Men nous avons le point de vue des mutants qui se trouvent sous le leadership de Wolverine. Dans ces trois cas Scott Summers est vu comme un meurtrier qui a détruit le rêve d'une cohabitation pacifique. Dans Uncanny X-Men, par Bendis, on nous peint le point de vue de Scott. Loin d’un meurtrier sans remords c'est un homme qui regrette ce qu'il a accompli sous le joug du Phénix. Il tente de réparer ses erreurs en sauvant le plus de monde possible par la violence nécessaire. Et son point de vue est plus acceptable qu'on ne le croit. Bendis nous montre de jeunes mutants qui doutent mais qui n'ont pas le choix. Personne ne les protéger alors que la police attaque l'arme à la main toutes manifestations de pouvoirs mutants. Mais est-ce une bonne tactique de se défendre par la violence ? Il est intéressant de voir une part plus sombre des relations entre humains et mutants. Mais surtout de remettre en question à la fois ce que l'on pense sur Scott et ce que les personnages pensent de lui.

*
**
***
**** Un premier tome intéressant. J'ai envie de lire la suite.
*****

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=7943449&t=1433188524607