22/08/2013

Doctor Who: Plague of the cybermen par Justin Richards

Titre : Doctor Who: Plague of the cybermenplague_of_the_cyberman_125.jpg
Auteur : Justin Richards
Éditeur : BBC 2013
Pages : 254

Parfois le Docteur voyage seul. Et quand c'est le cas il a souvent besoin de boire un verre dans un pub enfumé et rempli de monde. C'est la raison pour laquelle il s'arrête au XIXe siècle dans un petit village germanique. Mis à part le temps atroce tout semble plutôt bien aller. Mais c'est sans compter l'épidémie qui frappe les habitant-e-s du village. Depuis quelque temps les morts s'amoncellent. Mais certains corps ne portent pas la trace de maladies mais de coups. Les guerriers de la peste sont une légende qui explique ces morts étranges. Le Docteur, lui, comprend immédiatement que cette légende est tout sauf mythique.

Il est rare que le Docteur quitte l'Angleterre pour voyager dans une autre contrée. Il est donc toujours intéressant de le retrouver ailleurs. Dans ce livre on met le Docteur en face d'ennemis que nous connaissons bien. Mais l'auteur leur donne un petit coté nouveau en offrant de nombreuses références à des épisodes passés de la série classique. J'ai aussi aimé le coté blagueur du Docteur qui ne semble pas avoir atteint le niveau de désespoir de Ten quand il s'est retrouvé seul. Va-t-on avoir une telle évolution dans les autres livres? je ne suis pas certain qu'il y ait le temps de l'accomplir. Comme d'habitude la plupart des personnages annexes sont loin d'être longuement décrits bien que l'auteur ait posé quelques indices ici où là. Au final, un livre intéressant et pas si mauvais.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare. Je n'aime pas trop les cybermen mais j'ai tout de même apprécié cette aventure au XIXe siècle. D'autant plus que le livre possède un certain nombre de références pour les fans.

  • À lire.

  • Tolkien.

Image: BBC

20/02/2011

Made of Steel par Terrance Dicks

Titre: Made of Steel51BJ4JZY4iL._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU02_.jpg
Auteur: Terrance Dicks
Éditeur: BBC Books 2007
Pages: 99

Le second livre Doctor Who que je finis en peu de temps. D'un autre coté quand les livres ne font pas plus qu'une centaine de pages il est facile d'en lire plusieurs en peu de temps. Celui-ci est plus tardif que le précédent puisqu'il met en place une aventure avec Martha Jones. Ce qui nous mène vers la troisième saison pour ceux qui connaissent la série. Martha et le Docteur arrivent sur Terre pour se reposer un peu. Il faut avouer que fuir un Tyrannosaure n'est pas très simple ni facile. Cependant le Docteur s'aperçoit très rapidement qu'il se passe quelque chose sur Terre. De nombreux lieux secrets ou particulièrement bien protégés sont attaqués par des voleurs qui choisissent, systématiquement, du matériel de pointe. Bien que l'armée tente d'étouffer l'affaire les rumeurs courent: il semblerait que les Cybermen soient de retour! Mais comment cela peut-il être possible alors que le Docteur s'est personnellement occupé de les renvoyer d'où ils venaient il y a peu de temps?

Toujours aussi court, toujours aussi facile à lire et toujours aussi simpliste dans l'intrigue ce second quick reads n'est pas mauvais pour autant. Je ne vais tout de même pas le considérer comme un haut monument de la littérature mais il est intéressant. Surtout si vous êtes un connaisseur de la série. Les Cybermen veulent, encore mais on les connaît, conquérir le monde et le Docteur ne veut pas les laisser faire. A coté de ça nous retrouvons des soldats gradés qui ont surtout comme caractéristique d'être gradé et de ne pas trop ennuyer le Docteur quand il travaille. Martha, quand à elle, semble développer un don pour être enlevée quand il en faut pas. Ce que j'ai le plus apprécié dans ce petit livre s'est surtout les références que nous retrouvons à la tristesse du Docteur qui a perdu Rose Tyler il y a très peu de temps et ne s'en est pas encore remis. Mis à part ça, on reste dans de la littérature facile à lire et sans fioritures.

Image: amazon