06/06/2018

Injustice ground zero 1 par Brian Buccellato, Christopher Sebela, Pop Mhan, Tom Derenick et Daniel Stampere

Titre :  Injustice ground zero 1
Auteurs : Brian Buccellato, Christopher Sebela, Pop Mhan, Tom Derenick et Daniel Stampere
Éditeur : DC 2 janvier 2018
Pages : 144

Ce volume 1 contient Injustice ground zero 1-6. Le monde est en guerre. Des doubles de la Ligue de Justice ont été introduit par Batman et ses allié-e-s afin de combattre le régime de Superman. Mais ces gros calibres ne sont pas seuls. Mis à part des civils, la police et l'armée de Superman la résistance peut compter sur la personne la plus surprenante dans ce contexte : Harley Quinn. Certes, elle a aidé le Joker à plusieurs reprises. Mais depuis sa mort elle comprend mieux son identité et se sent prête à changer. Il faudrait simplement éviter que le Joker ne revienne mais aussi que Batman lui fasse confiance.

SPOILERS

Le dernier tome d'Injustice ne donne pas de conclusion à l'intrigue mise en place par Tom Taylor avant le jeu. Il se contente de mettre en place les différents personnages et s'arrête immédiatement lorsque le jeu commence. DC a donc choisi de redire ce que le jeu fait dans une adaptation accessoire. Cependant, il a été choisi de le faire par les yeux de Harley, dont les combats se déroulent en dehors de l'intrigue principale.

D'une certaine manière, cette vision du monde de la part de Harley n'est pas totalement inintéressante. Sans être écrit de manière adéquate, sa relation avec le Joker est montrée comme une relation toxique dont elle n'est pas capable de se détacher. Ce qui explique pourquoi elle revient à son point de départ dans cette série. On peut aussi apprécier ses réflexions sur les combats de super-héros qui ne prennent pas en compte les dégâts sur les civils et les bâtiments. Il est dommage que l'écriture soit si faible.

*
** Si vous souhaitez compléter la collection, sinon ce volume est largement dispensable.
***
****
*****

Image : Éditeur

injustice,ground zero,dc,brian buccellato,christopher sebela,pop mhan,tom derenick,daniel stampere