11/11/2016

Descender 2. Lune mécanique par Jeff Lemire et Dustin Nguyen

Titre : Descender 2. Lune mécanique
Auteurs : Jeff Lemire et Dustin Nguyen
Éditeur : Urban comics 30 septembre 2016
Pages : 120

Ce second tome contient les numéros 7-11 publiés dans Descender Vol. 2 : Machine Moon. Il y a dix ans la galaxie se réveillait face à d'énormes machines, les moissonneurs (non, pas ceux de Mass Effect). Celles-ci ont détruit les mondes majeurs de la galaxie puis sont parties. Il y a dix ans ont commencé des destructions systématiques des robots, les botgroms. La galaxie, depuis, est affaiblie tandis que la peut du retour des moissonneurs est dans tous les esprits. Dix ans plus tard un robot de dernière génération se réveille, Tim 21. La galaxie est immédiatement en état d'alerte car ce robot pourrait bien permettre de comprendre ce que sont les moissonneurs. Immédiatement, plusieurs groupes sont envoyés pour le récupérer, ou le détruire. Tim 21 est rapidement capturé par les Gnishiens mais la résistance robotique le sauve.

Ce comics tient une place spéciale depuis que je l'ai découvert. Je le trouve tout simplement beau. J'aime énormément les choix graphiques qui sont, à mon avis, très réussis. J'apprécie aussi de découvrir un univers petit à petit sans précipitation. C'est encore plus vrai pour ce second tome qui n'avance pas l'intrigue trop vite tout en offrant des éléments précieux pour celle-ci. Ainsi, nous en savons plus sur le frère de Tim, sur les robots et nous avons des indices sur le prochain récit.

Je pense que le récit pose la question de l'enfance. Pour cela, les auteurs placent Tim 21 face à Tim 22. Le premier est un robot bourré d'émotions et de tristesses. Le second n'a connu que la curiosité et la jalousie. La différence tient aux personnes qui les ont entourées. Alors que Tim 21 a été entouré de personnes capables de donner de l'amour Tim 22 n'a connu que la solitude. Et ces différents passés ont des impacts très importants sur le fonctionnement des robots dans le présent. Bien entendu, on peut se demander si un robot capable d'apprendre et de changer selon son environnement est réellement une simple machine. J'ai l'impression, que le récit se dirige dans cette direction en offrant des caractéristiques humaines aux robots.

*
**
***
**** Un second tome tout aussi beau que le premier et qui avance gentiment.
*****

Image : Éditeur

descender-tome-2-40856-270x433.jpg

17/06/2016

Paul Dini présente Batman 3. Les rues de Gotham par Paul Dini et Dustin Nguyen

Titre : Paul Dini présente Batman 3. Les rues de Gothampaul-dini-presente-batman-tome-3-270x418.jpg
Auteurs : Paul Dini et Dustin Nguyen
Éditeur : Urban comics 5 février 2016
Pages : 344

Ce tome contient les numéros 1-4, 7, 10-14 et 16-21 de Batman : Streets of Gotham. Batman a changé. Suite au combat contre Darkseid une nouvelle personne porte le manteau de la chauve-souris. Aussi bien la police que les criminelles se sont rendus compte de ce changement. Ceci permet quelques opportunités. C'est ainsi que le passé de Gotham refait surface. Et certains des ennemis les plus féroces du Batman décident de sortir de l'ombre afin de se servir. Mais la ville n'est pas isolée pour autant. De nombreux héro-ine-s étaient allié-e-s au Batman et pourraient avoir leur mot à dire.

Ce troisième, et dernier, tome contient deux grosses intrigues. Mais seule une me semble intéressante. Nous avons aussi deux Batman qui se succèdent. La première intrigue place le Batman sur les traces d'un assassin d'enfant disparus. Cette histoire permet de donner un peu de profondeur à Damian tout en présentant un nouveau personnage. La seconde intrigue concerne Silence. Elle est bien plus longue et s'inscrit véritablement dans le tome. En effet, durant tous les épisodes la menace de Silence est palpable. Ce dernier a un plan afin d'accomplir, enfin, son but. Paul Dini utilise ce personnage afin de relier plusieurs fils tendus depuis longtemps tout en approfondissant fortement l'histoire des familles Wayne et Elliot en les liant à la mafia de Gotham. On observe les conséquences de vieilles querelles. Bien que ce tome soit encore très bon il est tout de même dommage que plusieurs événements ne soient pas plus approfondis. Le retour de Bruce Wayne se trouve dans une autre collection mais j'aurais aimé qu'il soit moins abrupt. De plus, un vilain des derniers épisodes est laissé à l'abandon au profit du Silence. J'ai donc beaucoup aimé ces trois tomes que je conseille.

*
**
***
****
***** Un très bon tome 3 malgré quelques défauts.

Image : Éditeur

15/02/2016

Descender 1. Etoiles de métal par Jeff Lemire et Dustin Nguyen

Titre : Descender 1. Etoiles de métaldescender-tome-1-270x416.jpg
Auteurs : Jeff Lemire et Dustin Nguyen
Éditeur : Urban comics 29 janvier 2016
Pages : 152

Ce premier tome contient les numéros 1-5 publiés dans Descender vol.1 : Tin stars. Il y a dix ans la galaxie a été attaquée. Ce qui était un groupement politique puissant aussi bien technologiquement que culturellement a été effacé par les machines que l'on a nommé Moissonneurs. Celles-ci faisaient la taille d'une planète et ont détruit les mondes les plus avancés. Il s'en est suivi un massacre des robots par peur de leur soulèvement et de leurs liens supposés avec l'attaque. Dix ans plus tard un robot de compagnie nommé Tim 21 se réveille. Ce réveil attire l'attention de la galaxie entière. En effet, il se pourrait bien que ce petit robot possède le secret derrière les Moissonneurs.

Plus je m'intéresse aux comics indépendants plus je trouve des perles. Ce premier tome n'est que le début mais j'aime déjà ce que je lis. On nous plonge dans un univers étrange et pourtant familier. Il y a de la technologie, des races aliens, des cultures différentes et surtout du mystère. Le scénariste nous place plusieurs indices et problèmes sur la route afin d'ouvrir son univers tout en ne donnant pas trop d'informations. Ainsi, c'est par Tim 21 que l'on commence à comprendre ce que fut l'attaque et ses suites. Ce qui permet de broder ensuite dessus. Les personnages sont encore nouveaux mais semblent intéressants et le seront surement de plus en plus. Je ne peux que conseiller aux personnes amatrices de space opera. D'autant que la partie graphique est tout simplement magnifique.

*
**
***
****
***** Un très bon premier tome qui ouvre de nombreuses pistes autours de personnages attachant.

Image : Éditeur

03/10/2015

Paul Dini présente Batman 2. Le cœur de Silence par Paul Dini et Dustin Nguyen

Titre : Paul Dini présente Batman 2. Le cœur de Silencepaul-dini-presente-batman-tome-2-270x428.jpg
Auteurs : Paul Dini et Dustin Nguyen
Éditeur : Urban comics 28 aout 2015
Pages : 296

Ce second tome contient la compilation Batman : Private casebook soit les numéros detective comics 841, 3843-845, dc infinite halloween special 1 et la compilation Batman : Heart of Hush soit les numéros detective comics 846-850 de plus il contient les numéros detective comics 852 et Batman 685. De temps en temps Bruce Wayne doit entrer dans la bonne société de Gotham afin de faire croire en sa normalité. Il déteste ses soirées mondaines. La dernière en date est la fashion week. Heureusement, il en est sauvé lorsque le gang du Chapelier fou décide de détrousser les personnes y assistant. Ce n'est que l'une des enquêtes de Batman dans ce tome. Celui-ci contient aussi des numéros plus complet concernant la lutte de Silence contre Bruce Wayne. Ce dernier n'est pas mort et veut se venger en attaquant Bruce où cela fait le plus mal. Réussira-t-il

J'avais apprécié le premier tome car il plaçait Batman face à son véritable talent : enquêter. Ce second tome continue sur cette lancée en plaçant Bruce contre plusieurs vilains repentis ou non. Mais Paul Dini décide aussi de réutiliser le Silence. On en apprend beaucoup plus sur ce personnage. Alors que son passé est connu mais peu dévoilé Paul Dini décide de nous faire entrer dans les souvenirs de Silence afin de comprendre d'où lui vient sa jalousie envers Bruce. C'est très bien réalisé et on en vient presque à plaindre Silence. Son retour permet aussi de changer un peu le statut quo à la fin du tome puisque celui-ci prend place alors que Batman / Bruce Wayne est mort. Un second exercice réussit pour Paul Dini

*
**
***
**** Des histoires réussies et intéressantes. Elles me donnent envie d'aller voir du côté des intrigues de Grant Morisson qui se déroulent en parallèle.
*****

Image : Éditeur