20/07/2011

The Darksmith Legacy: the end of time par Justin Richard

Titre: The Darksmith Legacy: the end of time120px-DLWP10a.jpg
Auteur: Justin Richard
Éditeur: BBC 2009
Pages: 115

Non ce n'est pas le dernier épisode mettant en scène David Tennant dans Doctor Who dont je vais parler ici. Par une coïncidence un peu étrange le dernier livre des Darksmith Legacy porte le même nom. Alors que le Docteur essayait de détruire le cristal depuis le début de l'aventure il a réussit à le perdre et à perdre Gisella avec. Cette dernière se trouve enfermée sur le vaisseau Krashoks et sur le point d'être capturée ce qui implique la découverte du cristal. Heureusement l'appareil n'est pas encore calibré pour ne fonctionner qu'avec les krashoks et ressusciter tous les membres de cette race. Le Docteur a donc encore le temps de les suivre et de les empêcher d'allumer l'appareil. Mais encore faut-il savoir ou ils se dirigent. Peut être vers l'école la plus importante de la galaxie regroupant les enfants ayant le potentiel le plus important? Après tout quand on a besoin de cerveau autant aller vers le plus gros n'est-ce pas?

Que dire de ce dernier tome? Il conclut une série d'aventures qui ne brillent pas par leur intelligence ou par une écriture particulièrement maîtrisée mais qui réussit son but de divertir. Mais qu'est ce que j'ai aimé dans ce tome? Sûrement la peinture de l'école qui en est faite. En effet, le Docteur visite un école qui est censée éduquer les plus intelligents des enfants mais qui manque d'argent. Dans Doctor Who comme dans la réalité il semble que l'argent ne soit jamais versé pour l'éducation (probablement que le parlement galactique a préféré mettre ses milliards dans des chasseurs comme on s'apprête à le faire en Suisse). J'ai aussi aimé la vision qui est dégagée de l'enseignement. Que les maths soient forcément ennuyeuses n'est pas forcément naturel. Les maths peuvent être drôles il suffit de savoir comment les enseigner de cette manière. Mais, pour cela, il faut se défaire d'un programme imposé. Mis à part cela, il est à noter que ce tome voit le Docteur mettre en place un nouveau génocide. Bien entendu son inaction aurait mené à une guerre dévastatrice et il a prévenu à de nombreuses reprises ses ennemis. Mais le résultat reste qu'un nouveau génocide se marque dans la conscience du Docteur. Il serait adéquat de le lui faire ressentir d'une manière plus intense.

Image: Tardis Index Files