fantastic four

  • Civil War Prélude par J.M. Straczynski, Zebb Wells, Brian M. Bendis, Skottie Young, Mike McKone, Alex Maleev et Tyler Kirkham

    Titre : Civil War Prélude
    Auteurs : J.M. Straczynski, Zebb Wells, Brian M. Bendis, Skottie Young, Mike McKone, Alex Maleev et Tyler Kirkham
    Éditeur : Panini comics 16 septembre 2015
    Pages : 304

    Ce tome contient Amazing Spider-Man 529-531 Mr Parker goes to Washington, New Avengers: Illuminati 1, Fantastic Four 536-537 The hammer falls et New Warriors 1-6 Reality check. Panini a déjà publié six tomes nommés Civil War qui permettent de savoir tout ce qui s'est déroulé pendant l'événement Marvel. Ce dernier tome, et premier dans la chronologie, est nommé prélude car il publie des numéros qui mettent en place la guerre civile. En effet, l'idée de recenser les personnes possédant des pouvoirs a une histoire plus longue. Tandis que Tony Stark fait du lobbying au parlement américain il essaie aussi de convaincre ses semblables de la nécessité de travailler avec l'État. Les Fantastic Four, eux, se rendent compte que le marteau de Thor est retombé sur Terre dans une petite ville sans importance. Et, pendant ce temps, les New Warriors se reforment. Illes sont au centre d'une nouvelle émission de téléréalité dont le but est d'envoyer une équipe de jeunes super-héros dans les petites villes américaines.

    Une partie des tomes publiés par Panini sont négligeables pour comprendre l'événement. Parfois les intrigues sont peu intéressantes et on aurait pu éviter de les lire. Ce tome prélude contient un peu des deux. La première partie permet de mieux comprendre de quelle manière Tony Stark tente d'empêcher ou de modifier la loi de recensement afin d'éviter des problèmes futurs. Pour cela il n'hésite pas à user de tout son pouvoir tout en se rapprochant de Peter Parker. La seconde partie reprend Tony Stark. Il décide de réunir certaines personnes (Namor, Charles Xavier, TChalla, Reed Richards, Stephen Strange) après la guerre entre les Krees et les Skrulls. Son but est de constituer un groupement reconnu pour les super-héros. Suite au refus des autres invités il est décidé de se constituer en mini-groupe afin de partager des informations et d'agir en commun dans le secret. Les Illuminatis sont nés. La partie sur les Fantastic Four est moins intéressante et consiste en un combat contre Fatalis autours du marteau de Thor. Enfin, nous avons les New Warriors dont je n'ai pas du tout aimé le style graphique. L'intrigue est légère et un peu sarcastique. Les différentes aventures sont loin d'être inintéressantes mais elles ne sont que peu développées. C'est donc un bilan mitigé pour ce tome. Il possède des histoires intéressantes mais aussi d'autres sans grands intérêts.

    *
    **
    *** un 50/50 pour ce tome prélude qui n'est pas indispensable sans pour autant être inutile.
    ****
    *****

    Image : Éditeur

    image_gallery?img_id=8140865&t=1441356012837

  • Fantastic Four

    Il est l'heure pour moi de faire quelque chose que je ne pensais pas devoir accomplir un jour. Après les deux grosses daubes que furent Fantastic Four et Fantastic Four : Rise of the Silver Surfer voici un nouveau Fantastic Four ! Je l'avoue, malgré les très mauvaises discussions qui ont existé sur le film avant même sa sortie et une quelconque information je m'étais dit que, peut-être, il pourrait être bien. J'avais tort. Ce film est l'un des plus mauvais que je connaisse et il entre directement au panthéon aux côtés de Green Lantern.

    Bref, quelle est l'histoire. Nous sommes sur Terre. Un jeune garçon présente son dernier projet devant sa classe. Vu que le garçon et le projet sont bizarres la classe entière se moque de lui tandis que son professeur se fait l'avatar du manque de pédagogie envers un jeune homme étrange, certes, mais clairement intelligent. Seul un autre enfant s'intéresse au projet. 7 ans plus tard ils sont disqualifiés du concours de science pour un projet qui fonctionnait (mais l'école publique ce n'est plus ce que c'était). Heureusement les privés vont secourir Reed qui se retrouve étudiant dans une institution à la pointe de la recherche. Il continue donc son petit projet avec l'aide des deux enfants du directeur, Sue et Johnny, et d'un certain Victor. Et ils réussissent ! Ils ouvrent la porte des voyages entre dimensions ! Mais un accident arrive et tous les voyageurs (ainsi que Sue Storm laissée en dehors du voyage par tous les mecs malgré son génie apparent) sont exposés à une étrange énergie qui fait muter leur pouvoir. Lorsque les militaires s'intéressent à ce nouveau monde ils libèrent un être surpuissant au nom de Victor Von Doom. Les Fantastc Four naissent à ce moment.

    Bon, dans un film normal ce résumé devrait durer un tiers du film afin de laisser le reste du temps pour créer la transformation des personnages et leur lutte contre le grand méchant. Dans ce film ça prend 9/10 du film. Mais ne vous inquiétez pas. Si vous vous sentez spoiler vous n'avez, en fait, rien perdu car ce film ne vaut pas la peine d'aller le voir. Absolument rien ne fonctionne et on a la douloureuse impression que la production ne sait absolument rien à la manière de créer un film et un script. Toutes les scènes hurlent pour se terminer et montrer la suite tandis que les dialogues donnent l'impression d'avoir été copié de livres de développement personnel achetés à la FNAC dans le rayon ésotérisme. Bien que les personnages semblaient avoir été bien écrit absolument tout est jeté par la fenêtre en 30 secondes pour absolument aucune bonnes raisons. On ne peut même pas s'amuser devant des scènes d'action car celles-ci sont inexistantes. Je ne parle même pas des effets spéciaux atroces qui sont même pires que ceux de Green Lantern. Pour terminer en trois mots : Aussi mauvais qu'atroce.

    * Bon, j'espère que la 20th Century Fox va arrêter les frais avec les Fantastic Four. Ils sont clairement incapables d'en faire un bon film.
    **
    ***
    ****
    *****

    Image : Site officiel

     

    f4-turned-poster-us.jpg