guerre de la faille

  • Demon war: Rides a dread legion par Raymond E. Feist (ça devient un peu chaud)

    Titre : Demon war: Rides a dread legionukhc_radl_150.jpg
    Auteur : Raymond E. Feist
    Éditeur : Harper Voyager 2010
    Pages : 424

    Dix ans ce sont déroulés depuis la destruction de Kelewan dans le but d'arrêter le monstre qui souhaitait engloutir l'univers depuis le deuxième cercle. Mais Pug n'a toujours pas oublié et ne s'est toujours pas pardonné d'avoir tué autant de personnes. Nakor lui manque aussi terriblement. Récemment son inquiétude s'est encore développée. En effet, l'oracle d'Aal l'a convoqué ce qui est souvent l'occasion d'apprendre de mauvaises nouvelles. Et cette règle se vérifie puisqu’à peine arrivé Pug se retrouve face à un démon. Durant le même temps des elfes fuient en direction de Midkemia depuis leur empire détruit par les légions des démons. Mais ces derniers sont loins d'être aussi bienveillant que les elfes que l'on connaissait avant. Au contraire, ils sont vaniteux et n'hésitent pas à attaquer sans poser de questions. Les démons semblent donc apparaître de plus en plus et malheureusement Pug ne connaît pas grand-chose sur le sujet. Il devra apprendre vite car les légions démoniaques sont en marche.

    Je trouve ce tome un peu moyen. Encore une fois, Feist rajoute des elfes perdus. À croire que les elfes d'Elvandar sont vraiment ignare puisque ce n'est pas la première fois qu'ils découvrent des congénères qu'ils ne connaissaient pas. Ce qui m'ennuie aussi c'est la manie de Feist de rajouter une grosse part de théorie du complot. Je trouvais que la thèse du sans-nom suffisait pour mettre en place des intrigues intéressantes mais Feist décide de complexifier en ajoutant une nouvelle entité. Par contre, je trouve intéressant de comprendre un peu mieux la famille de Leso Varen. Ce point permet d'ajouter de nouveaux personnages dont une femme qui, je l'espère, sera développée car je la trouve très intéressante. Bref, un tome moyen à mon avis.

    Image : Site officiel de Feist

  • Krondor: la guerre de la faille. Ténèbres sur Sethanon

    Titre: Krondor: la guerre de la faillesethanon.jpg
    Tome: Ténèbres sur Sethanon
    Auteur: Raymond E Feist
    Traducteur: Antoine Ribes
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 541

    Il est temps de terminer une partie des aventures se déroulant sur Midkemia. Ceci est le dernier tome de la Guerre de la Faille et se déroule un après Silverthorn. Alors que les tueurs reviennent à Krondor Arutha décide de réagir fortement. Mais il comprend vite qu'il peut utiliser différemment le danger et, après avoir fait croire à sa mort, il part en voyage en direction de l'armée de Murmandamus pour le tuer. Durant ce périple il sera suivi par ses compagnons habituels et il sera impliqué dans plusieurs combats qui le conduiront à retrouver un ami perdu et un ami inattendu et bien plus proche de lui qu'il le souhaiterait et l'avait pensé auparavant. Durant ce temps Pug, après avoir étudié chez les Eldars, et Thomas partent en quête de Macros le Noir pour le sauver et savoir comment détruire leur ennemis et surtout quel est son identité. Thomas apprendra beaucoup sur lui et leurs aventures se dérouleront dans les lieux les plus éloignés et les plus mystérieux de l'univers.

    Une partie des chroniques de Krondor se terminent sur ce tome. Mais je ne pense pas que ce soit le livre que je préfère. Pug et Thomas paraissent arrogant et ne semblent pas s'inquiéter outre mesure de leurs adversaires. C'est presque trop simple ou alors Feist les a fait trop puissant car rien ne semble pouvoir les arrêter. Bien entendu leur puissance n'est rien face à d'autres êtres ni face à l'Ennemi mais il aurait été bien de rendre les choses plus difficiles pour eux. Par contre la quête d'Arutha m'a plu, j'ai aimé comprendre pourquoi Guy de Bas Tyra a agit ainsi et nous découvrons un homme qui préfère sacrifier son honneur pour le bien du Royaume alors que nous avions, précédemment, la visions d'un arriviste conspirateur sans foi ni lois. Oui sur ce point j'ai beaucoup aimé cette histoire. La révélation finale m'a surpris en partie mais la aussi j'ai trouvé que les évènements se passaient d'une manière trop simple. Comme si rien ne pouvait mal tourner. Néanmoins ça reste une bonne fin, pas aussi terrifiante que je l'aurais souhaité, mais une bonne fin. Une petite touche du style de Gemmel aurait été intéressante pour élever nos émotions et le suspens.

  • Krondor: la guerre de la faille. Silverthorn

    Titre: Krondor: la guerre de la faillesilverthorn.jpg
    Tome: Silverthorn
    Auteur: Raymond E Feist
    Traducteur: Antoine Ribes
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 414

    Sur les trois tomes que composent le sous cycle de la Guerre de la Faille voici donc le troisième. Si vous avez lu les deux autres vous comprendrez pourquoi ils sont liés. Sinon vous risquez de perdre quelques informations sur les liens entre les personnages et les évènements passés. Mais entrons dans les faits et parlons de ce qu'il se passe dans ce livre. La guerre est terminée et un nouveau Roi est couronné. Les mariages princiers se succèdent. Bref, les temps sont beaux. Mais Arutha, nouveau prince de Krondor, découvre qu'un complot est lancé contre lui. Un complot faisant référence à une ancienne prophétie annonçant le retour d'un ennemi puissant et aboutissant à blesser à mort sa fiancée. Faisant fi de sa sécurité il suit son cœur et part en quête de la seule plante de Midkemia capable de la sauver. Dans le même temps les prêtres et les mages se renseignent sur ce danger futur dont Pug qui décide de retourner, au danger de sa vie, sur Tsurunuani.

    Alors que les premier tomes étaient dans un contexte de guerre nous nous retrouvons ici plongé dans un printemps du royaume. Les gens sont heureux et nous le sentons par les multiples mariages que Feist nous annonce. Plutôt qu'une lutte à mort nous trouvons une romance dans laquelle la quête d'Arutha s'inscrit. J'ai presque eu l'impression de me retrouver dans un compte de fée. Mais alors que sa recherche avance nous sentons qu'un Mal le recherche. Partout ou il passe les gens s'inquiètent, les indices se cumulent et le danger le suit. En somme un tome de transition dans lequel nous apprenons à connaitre ce contre quoi nos héros devront lutter. Mais un tome que j'apprécie aussi pour sa romance.

  • Krondor: la guerre de la faille tome 1b (Milamber le mage)

    Titre: Krondor: la guerre de la faillemilamber.jpg
    Tome: Milamber le Mage
    Auteur: Raymond E Feist
    Traducteur: Antoine Ribes
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 542

    Après avoir fait un tour dans un univers technologique dans le précédent billet il est bien de faire un nouveau petit tour dans Midkemia, le monde de Feist. Nous avions abandonné Pug alors qu'il était capturé et Midkemia en pleine guerre. Voila plusieurs années que celle ci dure et Pug nous revient en esclave chez les ennemis. Mais ses talents seront découverts et les Tsuruanis vont devoir choisir: l'éliminer ou l'entrainer à utiliser la Haute Magie et en faire un serviteur de l'Empire? Alors que les intrigues politiques se jouent et se déjouent chez les Tsuaranis, dont Pug n'est qu'un petit rouage, Midkemia continue à résister face aux armées Tsurani avec plus ou moins de réussites. Chacun a été durement atteint même si des personnages d'exceptions, des héros, se dévoilent dans les armées. Mais d'autres forces sont en jeu dans cette guerre et celles-ci ne se découvriront pas avant d'être prêtes.

    C'est avec plaisir que j'ai retrouvé les chroniques de Krondor, la guerre est maintenant bien avancée et Midkemia résiste mais on sait qu'elle ne résistera plus sans aide. Différents acteurs gardent leur mystère jusqu'à la fin. Pug reviendra t-il? Thomas succombera t'il à la magie de son armure? Le roi de Krondor laissera t-il les nobles agir sans tenter de les éliminer? Mais surtout qui est Macros et pourquoi agis t'il de cette façon? A la fin de ce livre on sent que de nombreuses histoires n'ont pas eu de fin, que de nombreuses questions demeurent. C'est ça qui fait la richesse de Krondor: il y a toute une fresque en arrière plan qui ne nous est pas livrée.