homoexualité

  • Jules et Jim (refouler ses sentiments tue l'amour)

    De temps en temps je découvre de vieux classiques à l'aide d'amies. Ce film en fait partie. C'est la description d'une amitié particulièrement forte entre un allemand et un français, Jules et Jim, peu de temps avant la première guerre mondiale. Les deux compères sont des hommes de lettres qui vivent un peu comme des artistes sans se soucier de l'argent comme seuls les artistes bourgeois savent le faire. Au détour d'une exposition ils découvrent la photographie d'une statue possédant un sourire particulièrement intrigant. C'est pourquoi ils voyagent en Grèce pour la voir en vrai. Mais, en rentrant à Paris, ils font surtout la connaissance d'une femme, Catherine, qui possède le même sourire. Les deux amis tombent rapidement amoureux mais c'est Jules qui a la chance de l'épouser. Séparés par la première guerre mondiale le trio d'amis met plusieurs années pour se retrouver. Mais lorsque cela est fait Catherine tente de séduire Jim qui ne fait pas grand-chose pour l'arrêter.

    Outre le fait que j'aie trouvé ce film très étrange et un peu long je ne l'ai pas détesté. Tout d'abord, les acteurs qui jouent le trio me semblent bon. Même si, comme moi, on n'apprécie pas vraiment de passer deux heures sur une relation d'amours j'ai trouvé intéressant de voir comment les relations entre ces trois amis ont été dépeintes. On découvre un Jules passif malgré ses discours précédents sur le couple (particulièrement rétrograde d'ailleurs). Un Jim qui n'hésite pas à trahir son meilleur ami du moins selon mon interprétation. Et une Catherine fantasque. Cette dernière me semble être la véritable dynamique du trio. Les deux hommes n'agissent  pas réellement, ils subissent les actes de Catherine qui les mène par le bout du nez sans efforts. Mais quel est le thème de ce film? Certains diraient l'amitié d'autres le couple. A mon avis, ce film parle principalement d'homosexualité ou, du moins, d’homo-sociabilité. En effet, l'amitié très forte qui lie Jules et Jim a donné lieu à des rumeurs. Nous découvrons surtout deux hommes très proche l'un de l'autre qui pensent trouver le bonheur près des femmes mais qui ne l'y trouvent pas. C'est pourquoi je pense que ces deux amis auraient été plus avisé d'accepter les sentiments qu'ils ont l'un pour l'autre plutôt que de chercher une femme telle que Catherine qui ne pouvait que les séparer violemment.

    Image: Allocine

    18798050.jpg