11/08/2017

Superior Spider-Man. Prélude par Dan Slott et Humberto Ramos

Titre : Superior Spider-Man. Prélude
Auteurs : Dan Slott et Humberto Ramos
Éditeur : Panini comics 7 juin 2017
Pages : 136

Ce tome contient Amazing Spider-Man (1963) 698-700. Panini a édité le cycle Superior Spider-Man de Dan Slott en 6 tomes. Ce cycle est l'une de mes premières lectures. J'ai beaucoup apprécié lire les aventures d'un Spider-Man différent, car peu sympathique. Mais de quelle manière Otto Octavius a-t-il réussi à prendre le contrôle du corps de Peter Parker. Et comment Peter a-t-il réussi à garder une certaine forme dans l'esprit d'Otto Octavius ? Ce tome débute alors qu'Otto Octavius est aux portes de la mort, après avoir tenté de détruire le monde. Il est enfermé au Raft mais toute la population craint une possible fuite. Cependant, Otto Octavius a un plan. Et celui-ci lui permet de prendre le contrôle de son pire ennemi. Mais Peter Parker se laissera-t-il faire ?

Il est dommage que Panini n'ait pas édité ces trois numéros, assortis de deux autres histoires, dans le premier tome du Superior Spider-Man. En effet, la surprise est un peu gâchée puisque l'on connait déjà le plan d'Otto Octavius. Cela n'empêche pas le premier numéro d'être une réussite. On suit une journée normale du Spider-Man et ce n'est qu'à la fin que l'on apprend que Peter Parker est déjà vaincu. Plus important, alors que l'esprit d'Otto sera manipulé par les souvenirs de Peter ce tome montrer Peter changé par les souvenirs et la manière de penser d'Otto. Ceci donne un parallèle intéressant avec la suite d l'intrigue. On pourrait presque avoir souhaité un peu plus de numéros pour la confrontation entre ces deux personnages, cependant cela aurait mis à mal le plan d'Otto Octavius. Au final, ce tome est intéressant pour les personnes qui souhaitent compléter le cycle du Superior Spider-Man mais il n'offre pas grand-chose de plus à l'intrigue.

*
**
*** Loin d'être essentiel même s'il lance quelques idées qui seront développées plus loin.
****
*****

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=9227663&t=1496740365327

29/08/2016

Amazing Spider-Man 1. Une chance d'être en vie par Dan Slott et Humberto Ramos

Titre : Amazing Spider-Man 1. Une chance d'être en vie
Auteurs : Dan Slott et Humberto Ramos
Éditeur : Panini 8 juin 2016
Pages : 152

Ce tome contient les numéros 1-6 d'Amazing Spider-Man (2014). C'est fait, Otto Octavius n'est plus dans le corps de Peter Parker. Il s'est suicidé afin de permettre à son ennemi de réparer ses erreurs en tant que Superior Spider-Man. Et elles sont nombreuses. Peter comprend que son alter ego est bien plus détesté qu'auparavant. Personne ne lui fait confiance. Peter doit aussi gérer les nombreuses différences que sa vie connait après le passage d'Otto. Non seulement il a son doctorat mais il possède une entreprise et Otto a débuté une relation avec une génie. Bref, il va falloir travailler pour retrouver la confiance de la ville. Et ça risque d'être difficile lorsqu'un super-vilain souhaite tuer Spider-Man.

J'ai apprécié ce nouveau départ. J'avais beaucoup aimé la période sous Otto Octavius. Le scénariste plaçait son personnage face à de nouveaux choix et de nouvelles idées. Mais Otto n'est pas Peter. Et Peter n'accepte pas tout ce qu'a fait Otto même si certains changements sont bénéfiques. Le tome est bien rythmé entre les problèmes intimes, industriels et de super-héros. Mais, il me semble qu'il y a trop pour un seul tome. En quelques pages on nous introduit un nouveau personnage, l'entreprise, le héros et on évacue les problèmes avec les Avengers. Tout ceci aurait mérité un développement sur un plus long terme afin de mieux présenter les événements. On a presque l'impression que tout est trop facile pour Peter alors que ce ne devrait pas être le cas.

*
**
***
**** Un peu trop de contenus, un peu trop rapide et un peu trop facile. Mais j'ai bien aimé
*****

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=8758666&t=1465311101103

29/06/2016

The Superior Spider-Man 5. Les heures sombres par Dan Slott, Christos Cage, Humberto Ramos et Javier Rodriguez

Titre: The Superior Spider-Man 5. Les heures sombres
Auteur-e-s : Dan Slott, Christos Cage, Humberto Ramos et Javier Rodriguez
Éditeur : Panini comics 2 décembre 2015
Pages : 160

Ce tome contient les numéros 22-26 de Superior Spider-Man ainsi que le numéro 1 de Superior Spider-Man Annual. Peter Parker, alias Spider-Man alias Otto Octavius, commence une nouvelle vie. Après que son employeur, le laboratoire Horizon, ait été racheté par Alchemax il reçoit son doctorat. Il décide immédiatement de construire sa propre entreprise : les Entreprises Parker. Peter souhaite révolutionner le monde tout en créant de nouveaux gadgets pour son alter-ego. Spider-Man, lui, possède Spider-Island et son armée humaine et robotique. Mais tout ceci pourrait bien être mis en danger alors que Venom revient en ville. Ce dernier n'est autre que Flash Tompson mais le Spider-Man supérieur n'en a pas le souvenir depuis que les souvenirs de Parker ont été effacés. Et, dans l'ombre, une menace plane.

Depuis 4 tomes on observe les agissements d'un personnage différent : un Spider-Man contrôlé par Otto Octavius. Le seul but d'Octavius est de prouver sa supériorité. Mais, ce faisant, il a agi de manière à rendre être suspect. Pire, il a mis en place une armée privée et une surveillance de tous les instants. Ce tome, l'avant-dernier, est le début de la fin. En effet, pendant un temps les scénaristes nous montrent un personnage mieux apprécié. Mais cela n'est qu'un moyen pour mieux faire tomber Otto Octavius dans le danger de sa propre arrogance. Ce tome permet de montrer que les agissements d'Otto commencent à sa retourner contre lui. Aussi bien la mairie, la police que la population et ses ami-e-s commencent à se révolter. Plus important, Venom est un moyen de créer un combat contre les Avengers et donc de risquer de briser son secret. Bien que la fin approche il est facile de comprendre que de nombreuses choses vont changer pour ce personnage.

*
**
***
**** Un avant-dernier tome tout aussi bon que les autres. C'est toujours l'une de mes séries préférées.
*****

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=8337496&t=1449154730013

19/03/2015

The Superior Spider-Man 3 Fins de règne par Dan Slott, Giuseppe Camuncoli et Humberto Ramos

Titre : The Superior Spider-Man 3 Fins de règne
Auteurs : Dan Slott, Giuseppe Camuncoli et Humberto Ramos
Éditeur : Panini comics 7 janvier 2015
Pages : 128

Ce troisième tome contient les épisodes 11-16 de Superior Spider-Man. La prison de super-vilains va être fermée sur ordre du maire Jameson. Mais, avant de la détruire complétement et définitivement, il décide d'y faire se dérouler la dernière exécution de son histoire. Et celle-ci concernera l'Anti-Araignée. L'homme qui a tué la femme de Jameson. Pour que tout se passe bien le maire décide de demander son assistance à Spider-Man et lui explique que l'Anti-Araignée ne doit pas sortir vivant de la prison. Car le vilain a décidé qu'il ne souhaitait pas mourir. Et il détruira tout ce qui se dresse sur son passage. Du moins s'il en est capable. Dans le même temps Spider-Man décide de frapper au cœur d'un empire du crime sans attendre l'accord de la mairie. Ceci le mènera à confronter le Super-Boufon et de rendre l'identité de ce vilain publique.

Cette fois il y a trois histoires dans ce tome qui sont toutes centrées sur Spider-Man. Peter Parker est laissé de côté et cela n'est pas totalement sans conséquences. La première confronte Spider-Man à l'Anti-Araignée et, surtout, montre qu’Otto, dans le corps de Peter, n'hésite pas à faire chanter le maire si cela lui est utile. Ceci est développé dans les deux autres histoires alors que les ressources de Spider-Man deviennent de plus en plus importantes. Il avait des yeux partout, il n'hésitait pas à utiliser la violence... Maintenant il possède une île dont il fait sa base et il a mis en place une armée, en partie constituée de robots, qu'il charge de combattre les personnes qu'il désigne. Son attitude est de plus en plus questionnée même si, pour l'instant, il garde les faveurs du public.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.
  • Papier toilette.
  • Roman de gare.
  • À lire.
  • Tolkien. Un troisième tome qui continue sur la lancée en présentant un Spider-Man de plus en plus arrogant et inquiétant depuis que l'influence du vrai Peter Parker n'existe plus. Je me réjouis toujours autant de la suite.

Image : Amazon

 

superior spider-man,fins de règne,marvel,panini,dan slott,giuseppe camuncoli,humberto ramos

18/03/2015

The Superior Spider-Man 2 La force de l'esprit par Dan Slott, Ryan Stegman et Humberto Ramos

Titre : The Superior Spider-Man 2 La force de l'esprit
Auteurs : Dan Slott, Ryan Stegman et Humberto Ramos
Éditeur : Panini comics 17.09.2014
Pages : 112

Ce second tome regroupe les épisodes 6-10 de Superior Spider-Man. Dans le numéro précédent on apprenait que le corps de Peter Parker était maintenant occupé par son vieil ennemi Otto Octavius. Ce dernier décida de continuer à porter le rôle de Spider-Man mais à le faire mieux que son prédécesseur. Il organisa son image publique, se fit congratuler par la police et le maire, Jameson, organisa sa vie privée tout en décidant d'écrire sa thèse. Ses actions sont bien plus efficaces que celles de Parker mais à un prix. Il est plus violent, plus arrogant et, surtout, il ne s'arrête pas. La dernière case montrait Spider-Man en train de tuer, à bout portant, Massacre un tueur sans âme. Ceci ne pouvait, bien entendu, pas passer inaperçu. Ainsi, les Avengers décident de le convoquer afin de lui faire passer des tests alors qu’Otto est de plus en plus violent et arrogant. Bien qu'il ait de nombreux soutiens des sourcils commencent à se soulever face à ce nouveau Spider-Man que personne ne reconnait.

Le premier tome était une franche réussite. Je le dis tout de suite, ce second tome est tout aussi bien. Dès le départ on nous montre comment fonctionne ce personnage alors qu'il massacre, à main nue, deux personnes qui se moquent de lui. Alors que Peter Parker est l'humilité et la gentillesse même Otto nous montre un Spider-Man arrogant et violent qui n'hésite pas à s'occuper définitivement des criminels. La seconde réussite est la lutte mentale entre Parker et Otto. Dès le premier tome on savait qu'elle devrait avoir lieu. Mais, entre les difficiles efforts de Parker et l'attaque sans pitié d'Otto les auteurs nous offrent des cases sans pitiés fortes en émotions (en tout cas pour moi). Il est tout de même dommage que ce tome n'entre pas plus avant dans les soupçons des proches de Spider-Man bien que de nombreuses pistes soient lancées qui auront des effets importants sur le futur. Vivement le prochain tome.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.
  • Papier toilette.
  • Roman de gare.
  • À lire.
  • Tolkien. Un second tome tout aussi bon que le premier avec de nombreuses pistes placées par les auteurs pour la suite

Image : Éditeur

 

image_gallery?img_id=7270324&t=1409845784210


01/10/2014

Spider-man: Spider-Island par Dan Slott, Christos Gage, Stefano Caselli, Humberto Ramos, Guiseppe Camuncoli

Titre : Spider-man: Spider-Islandimage_gallery?img_id=6936502&t=1396752974247
Auteurs : Dan Slott, Christos Gage, Stefano Caselli, Humberto Ramos, Guiseppe Camuncoli
Éditeur : Panini 23.04.2014
Pages : 264

Ce tome regroupe les numéros US Amazing Spider-Man (1963) 659-660(II), 662-665(II), 666-673 ; Spider-Island : Deadly Foes 1(I-II). Tout semble bien se passer pour Peter Parker. Il a une vie de couple avec une policière qui est aussi scientifique. Sa tante a une vie amoureuse avec le père de Jonah Jameson ancien patron du Buggle et maire de la ville. Son travail lui permet de créer des gadgets pour sa vie de héros puis de les vendre et il apprend à combattre avec un nouvel art martial. Cependant, madame Web le prévient qu'un évènement va tout changer. Le lendemain Peter Parker se lève et apprend que tous les habitants de Manhattan possèdent des pouvoirs d'araignée et que les héros de la ville ont bien du mal à contenir les problèmes engendrés. Que peut faire Spider-man dans une ville remplie de Spider-men / women? Et qui se cache derrière cette transformation?

Ce livre ne sera pas mon comic préféré. C'est aussi le premier Spider-man que je lis. Il y a de nombreux aspects que j'ai apprécié. Par exemple, l'humour de Peter ainsi que ses relations avec les autres héros (qui n'apprécient pas autant son humour). Il faut ajouter le fun que prend Carlie à utiliser ses nouveaux pouvoirs. Marie-Jane s'en amuse tout autant et les utilise pour devenir une héroïne et se sauver elle-même au lieu d'attendre sur Peter (et elle a raison). Jonah, maire de New York, est tout aussi drôle quand il apprend que toute sa ville est remplie de spider-men /women. On aurait presque pitié de lui. Le Chacal est aussi assez bien caractérisé dans sa folie. Cependant, je ne me suis pas autant amusé que l'intrigue le laissait penser. La plupart des événements sont assez confus et je me suis souvent demandé pourquoi telle chose arrive à tel moment. Des bouts de l'intrigue semblent manquer à ce tome.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare. Sans être mauvais il est clairement dispensable. Je trouve aussi dommage de ne pas avoir montré un peu plus de Marie-Jane et de Carlie. Est-ce le cas dans le second album?

  • À lire.

  • Tolkien.

Image: éditeur