jason fry

  • Star Wars Rebels: Servants of the Empire.Secret Academy par Jason Fry

    Titre : Star Wars Rebels: Servants of the Empire. Imperial Justice
    Auteur : Jason Fry
    Éditeur : Disney 6 octobre 2015
    Pages : 192

    Zare a enfin réussi. Il a été envoyé sur la planète où il pense enfin pouvoir trouver sa sœur. Mais il ne sait pas que cette promotion est en fait un piège. Les impériaux savent qu'il est lié à plusieurs actions rebelles sur Lothal. Si Zare est promo c'est pour mieux l'empêcher d'être soutenu afin de découvrir tout ce qu'il sait puis de s'attaquer aux rebelles dont il aurait connaissance. Merei n'est pas non plus en sécurité. Après une action spectaculaire par le Groupe Spectre la sécurité impériale enquête sur tout le monde. Et Merei risque beaucoup si certaines personnes sont interrogées.

    SPOILER

    Ce dernier volume est probablement le meilleur de la série. Durant tous les chapitres on sent une course contre la montre se mettre en place. Le danger, pour les personnages, n'est jamais aussi présent. De plus, la première partie autours de Zare implique d'essayer de comprendre le fonctionnement d'une Académie qui semble cacher une coterie secrète formée des meilleures cadet-e-s. Surtout, Hux est de nouveau présent et l'on comprend que le fonctionnement du Premier Ordre a été théorisé bien plus tôt dans l'histoire de l'Empire par le général Hux.

    Si je dois trouver un point négatif cela devrait être le rythme. Bien entendu, le contexte de l'intrigue implique un rythme rapide. C'est un bon moyen de créer une impression de danger pour nos personnages. Malheureusement, cela implique aussi d'oublier l'enquête de Zare et surtout son intégration dans cette nouvelle académie. En quelques pages, il passe de nouveau cadet à l'un des meilleurs de la classe puis il est introduit au sein de l'académie secrète pour mieux être démasqué. Même chose pour Merei qui, en deux chapitres, passe de la crainte à une criminelle en fuite qui trouve les moyens d'exfiltrer sa famille et la famille de Zare. J'aurais aimé que le danger soit construit d'une manière plus progressive laissant aux intrigues plus de temps pour la résolution.

    *
    **
    ***
    **** Le meilleur tome d'une série à la fois intéressante et un peu trop simpliste.
    *****

    Image : Éditeur

  • Servants of the Empire. Imperial Justice par Jason Fry

    Titre : Star Wars Rebels: Servants of the Empire. Imperial Justice
    Auteur : Jason Fry
    Éditeur : Disney 7 juillet 2015
    Pages : 176

    Zare Leonis est un héros. Il a échoué à capturer des rebelles mais son action rapide est appréciée par ses supérieur-e-s. Mais Zare Léonis n'est pas un fidèle de l'Empire. S'il accepte d'être formé comme cadet c'est dans le but de retrouver sa sœur et jamais il n'a été si proche de son but. Malheureusement pour lui, certaines personnes ne croient pas en sa loyauté. Durant la dernière partie de son année au sein de l'Académie Impériale de Lothal il va devoir se défendre contre la suspicion d'un camarade et d'un supérieur.

    SPOILERS

    Ce troisième tome, sur quatre, montre bien à quel point l'Empire est dangereux et ne respecte pas les libertés. Dans ce tome, Zare Leonis doit accepter d'aider à des enquêtes officielles. Pour cela, il doit interroger des personnes afin de les pousser à dénoncer des voisin-e-s afin de trouver des toutes les infractions aux lois, même les plus innocentes. De plus, il doit accepter d'être considéré comme un danger et de faire peur aux gens afin de continuer sa quête. On retrouve le thème de l'identité face au masque nécessaire que l'on commençait à voir dans le tome 2.

    Ce tome s'intéresse malheureusement un peu moins à Merei. Bien entendu, l'auteur termine l'intrigue autour d'elle. Une grande partie du livre la voit aux prises du danger de l'enquête officielle de sa mère et face à un criminel qui peut la dénoncer à tous moments. Mais une moitié de son intrigue concerne sa relation avec Zare et surtout la difficulté de garder une relation saine à longue distance avec une personne qui a un intérêt spécifique et qui ne peut donc pas la soutenir. Heureusement, l'auteur marque que Zare est bien la raison de la fin de cette relation amoureuse.

    *

    **

    *** Un troisième tome moins intéressant. Mais il ne reste qu'un seul tome avant de connaitre la fin de l'histoire.

    ****

    *****

    Image : Éditeur

  • Servant of the empire 2. Rebel in the rank par Jason Fry

    Titre : Servant of the empire 2. Rebel in the rank
    Auteur : Jason Fry
    Éditeur : Disney 3 mars 2015
    Pages : 176

    Zare Leonis a réussi. Il est intégré à l'académie impériale junior de Lothal. Son but est toujours de comprendre pourquoi sa sœur a disparu et, pour cela, il compte sur deux choses. Sa capacité d'enquêter à l'interne et l'aide de sa compagne, Merei, à l'extérieur en tant qu'experte en systèmes informatiques. Mais Leonis ne pensait pas qu'il serait si difficile de détester l'Empire tout en travaillant pour lui. Tandis que Merei doit se lier à des personnages peu recommandables afin de réussir à trouver quelques traces de la sœur de Zare. Pire encore, un nouveau cadet arrive au sein de l'académie et celui-ci n'est pas tout à fait ce qu'il veut montrer.

    SPOILERS

    Ce second tome peut se lire comme une introduction à un épisode de la série animée Star Wars Rebels. Dans celui-ci, Ezra Bridger infiltre l'académie afin de récolter des informations sur un transport d'armes et finit par sauver un cadet qui serait capturé par l'Inquisiteur. Les dernières pages se déroulent lors de cet épisode mais en prenant en compte le point de vue de Zare sur Ezra Bridger.

    En ce qui concerne l'intrigue, elle est un peu plus intéressante que le premier tome. J'avais détesté ce dernier. Ce second tome s'intéresse bien plus au fonctionnement de l'Académie et de l'Empire. On apprend qu'il existe une académie spécifique aux enfants capables d'user de la Force et que les tests mis en place lors de l'apprentissage ne sont pas seulement un moyen d'évaluer les capacités physiques et psychologiques mais aussi l'accès à la force. Malheureusement, ce tome se termine sur un cliffhanger et il faudra attendre la suite pour savoir ce qui va arriver.

    *

    **

    *** Un peu mieux que le premier tome. Mais toujours très basique.

    ****

    *****

    Image : Éditeur

  • The weapon of a jedi: A Luke Skywalker Adventure. Journey to Star Wars: The Force Awakens par Jason Fry

    Titre : The weapon of a Jedi: A Luke Skywalker Adventure. Journey to Star Wars : The Force Awakens
    Auteur : Jason Fry
    Éditeur : Disney 4 septembre 2015
    Pages : 192

    Luke Skywalker est un héros. Il a détruit l'Etoile Noire. Mais son escadron est quasiment annihilé. Seul Wedge Antilles a survécu. De plus, sa capture serait une victoire pour l'Empire alors que ses voyages sont positifs pour l'Alliance rebelle. Luke devient donc un outil diplomatique aussi bien qu'un soldat chargé de missions spécifiques. Sa dernière mission est justement diplomatique. Mais celle-ci se déroule mal et Luke est obligé de se poser afin de faire réparer son vaisseau. Bien qu'il souhaite rester discret un lieu semble l'appeler. Il se pourrait que ce lieu renferme des moyens de s'entrainer à user de la Force.

    SPOILERS

    Ce roman est avant tout une petite histoire conçue pour accompagner le temps avant la sortir de l'épisode 7. D'autres courts romans permettent de suivre certains personnages précis et leurs actions entre les différents films. Celui-ci se déroule lors de la première trilogie alors que Luke ne connait pas encore parfaitement ses capacités.

    Ainsi, le second personnage important de ce roman est la Force, matérialisée par la capacité d'user de l'objet qui met en évidence le fait d'être un Jedi : le sabre laser. Durant une grande partie de l'intrigue, Luke essaie de s'entrainer à user de la Force et de son arme afin de se préparer à ses combats futurs. On sent ici l'influence de l'univers Légende et de la première trilogie dans le fonctionnement des entrainements. Mais ce roman peut être lu de manière indépendante, sans avoir une connaissance importante de l'univers Star Wars.

    *

    **

    *** Un petit roman qui fait son travail d'accompagnement avant la sortir du septième film.

    ****

    *****

    Image : Éditeur

  • Star Wars Rebels: Edge of the Galaxy par Jason Fry

    Titre : Star Wars Rebels : Edge of the Galaxy
    Auteur : Jason Fry
    Éditeur : Disney 21 octobre 2014
    Pages : 176

    Zare est le plus jeune d'une famille de quatre personnes. Ses parents sont deux inventeurs qui ont souffert non seulement de la République mais aussi des décisions capitalistes de la Fédération du commerce. Depuis, la famille est fortement pro-impériale. Et leur loyauté implique de se rendre sur Lothal. Leur fille, Dhara, reçoit l'honneur d'être admise au sein de l'Académie impériale locale tandis que Zare doit terminer son éducation avant de pouvoir demander son entrée. Mais cette année d'attente ne sera pas ce que Zare attendait. En un an, Lothal va changer et certaines personnes n'apprécient pas ce qui arrive.

    SPOILERS

    Ce roman est peu intéressant voire mauvais. Je comprends que celui-ci s'adresse à des enfants mais cela n'excuse pas le manque flagrant de contenu. Une grande partie du roman se déroule, logiquement au vu de la population ciblée, au sein d'une école. Nous suivons Zare alors qu'il entraine son équipe de sport vers le championnat. Ces moments sont très longs et ont lieu à plusieurs reprises durant le roman. Celui-ci était très court on a l'impression que l'auteur ne fait que remplir des pages comme il peut car il ne sait pas vraiment de quoi il veut parler ou alors il ne sait pas comment en parler.

    Car il y a tout de même un thème, commun à plusieurs romans prenant place durant l'Empire. Ce livre essaie de nous montrer le mépris de l'Empire envers la vie humaine et les choix individuels. Les personnes doivent accepter ce que veut l'Empire sans jamais le remettre en question. Cet aspect est montré au sein de l'école, alors que Zare se heurte à un bureaucrate local, sur la planète par des décisions illogiques et dans la famille de Zare dont le père est dépeint comme quelqu'un qui ne veut pas remettre le système en cause et apprécie que les manifestations d'incompréhensions soient réprimées. Face à cela, les conseils que l'on donne à Zare implique de croire en l'Empire et de le laisser faire. Ce n'est que petit à petit, durant le livre, que Zare comprend qu'il est parfois nécessaire d'agir au lieu d'attendre de se trouver en position d'impulser un changement.

    *

    ** le seul intérêt de ce roman est d'être lié à la série Star Wars Rebels

    ***

    ****

    *****

    Image : Éditeur