23/03/2018

The unstoppable Wasp 2. Agents of G.I.R.L par Jeremy Whitley, Elsa Charretier, Veronica Fish, Ro Stein, Ted Brandt et Megan Wilson

Titre : The unstoppable Wasp 2. Agents of G.I.R.L
Auteur-e-s : Jeremy Whitley, Elsa Charretier, Veronica Fish, Ro Stein, Ted Brandt et Megan Wilson
Éditeur : Marvel 13 mars 2018
Pages : 120

Ce second volume contient les numéros 5-8 ainsi que Tales to astonish 44. Avant que Marvel ne décide de suivre les plaintes des pleureurs du comicsgate l'éditeur avait décidé de mettre en avant une certaine diversité dans ses titres. Plusieurs personnages ont été créé ou ont changé d'identités. L'un de ces personnages est Wasp. On la connait comme la femme, Janet Van Dyn, d'Hank Pym, un héros mais aussi un homme qui bat Janet Van Dyn. Mais Hank Pym a eu un premier amour. Avec elle, il a eu un enfant. Malheureusement, le bébé a été enlevé par un groupe secret dont le but est de créer des assassins. Ce bébé est Nadia. Elle a réussi à s'enfuir et essaie de trouver les femmes les plus intelligentes de l'univers Marvel. Leur première mission est d'éviter qu'une femme ne meurt à cause d'une bombe implantée dans son crâne.

SPOILERS

J'ai beaucoup aimé cette série. Elle commence très bien par un personnage jeune et totalement positif. Nadia ne veut que comprendre qui est son père et aider le monde. Ce n'est qu'un peu plus tard que l'idée de retrouver les femmes les plus intelligentes de l'univers Marvel est mis en avant. Ceci permet de créer d'autres personnages hauts en couleurs (que l'on ne voit malheureusement pas assez). Mieux encore, le comics met en avant quelqu'un qui ne souhaite pas se battre mais changer les choses avant tout. Cependant, cela n'empêche pas de lui créer des situations difficiles, par exemple la connaissance de la véritable identité d'Hank Pym.

Malheureusement, ce second volume contient aussi la fin de la série qui ne contient que 8 numéros. J'avais un peu peur de ne pas avoir une véritable fin ou pire encore, que l'intrigue soit totalement détruite afin de permettre de l'ignorer à l'avenir. L'un des numéros semblait confirmer mes craintes alors que tout ce qu'a fait Nadia était remis en question. Heureusement, les deux derniers numéros permettent de faire mieux encore. Nadia n'est qu'une jeune femme, encore adolescente. Il est normal qu'elle ne sache pas toujours comment réagir face à un plan qui échoue. Mais elle est secondée par Barbara Morse et surtout Janet Van Dyne. Les derniers épisodes permettent à Janet, la Wasp originale, d'user de toutes ses connaissances et ses relations afin de recréer les idées de Nadia, mais en plus solide. Loin d'infantiliser Nadia, j'ai l'impression que ces numéros permettent surtout de montrer la nécessité d'être secondé-e et de demander de l'aide en cas de besoin. Ce comics entre donc dans une catégorie que j'apprécie de plus en plus, et souvent écrit par des femmes. Ceux qui mettent en avant la manière d'offrir un support émotionnel aux personnes qui ont en besoin et qui ne doivent pas avoir honte de le demander. Il est dommage que la série ne continue pas mais j'espère que ce qui a été construit pourra être utilisé plus tard.

*
**
***
**** Tout serait parfait, si la série n'avait pas été annulée.
*****

Image : Site officiel

detail.jpg

02/11/2017

The unstoppable wasp 1. Unstoppable! par Jeremy Whitley, Elsa Charretier et Megan Wilson

Titre : The unstoppable wasp 1. Unstoppable!
Auteur-e-s : Jeremy Whitley, Elsa Charretier et Megan Wilson
Éditeur : Marvel 12 septembre 2017
Pages : 120

Ce premier volume contient The unstoppable wasp 1-4 ainsi qu’All-new, all-different avengers 14. Hank Pym est mort. Sa maison est laissée à l'abandon. Mais son héritage ne l'est pas. En effet, après avoir passé toute sa vie d'enfance à l'intérieur de l'organisation qui a créé Black Widow une jeune femme a réussi à s'échapper. Son nom est Nadia Pym, la fille cachée de Hank. Contrairement à Black Widow, elle n'a pas été entrainée en tant que meurtrière. En ce qui la concerne, ce sont ses capacités scientifiques qui intéressaient ses geôliers. Nadia est une génie. Elle est aussi heureuse de retrouver ce qui reste de son père et elle tente d'être acceptée en tant que citoyenne des États-Unis. Mais elle découvre quelque chose qui la trouble profondément. Il existe une liste des personnes les plus intelligentes du monde. Celle-ci est presque entièrement constituée d'hommes. Pour Nadia, cela est impossible. Elle décide donc de créer un laboratoire et de rechercher les femmes les plus intelligentes du monde afin d'obliger les hommes à repenser leur liste.

Ce volume fait partie de ma tentative de chercher des alternatives dans les catalogues des deux grands que sont Marvel et DC. En effet, les deux éditeurs ont tenté, ces années précédentes, de se diversifier. Malheureusement, les éditeurs francophones ne semblent pas vouloir éditer ces livres (il semble que le fonctionnement de la vente des comics aux États-Unis a un impact important sur les possibilités de réussites). Cependant, je souhaite toujours lire ces histoires.

The unstoppable wasp est dessiné par Elsa Charretier, une dessinatrice que j'ai appris à apprécier sur Infinite Loop ainsi que Starfire. Starfire est un comics que j'ai beaucoup apprécié à cause de son atmosphère très apaisante. Après la lecture, on se sentait bien. Unstoppable wasp se trouve un peu dans le même genre d'idée. La personnage principale est résolument optimiste et heureuse. C'est une scientifique qui essaie toujours de voir le bon côté des choses et d'éviter les combats, bien qu'elle soit plus que capable de se battre en cas de besoin. En tant que scientifique, elle s'intéresse principalement aux réussites académiques de ses héroïnes et non à leurs prouesses physiques. Mieux encore, ses critiques sont constructives. Au lieu de démolir un travail elle tente de trouver un moyen d'aider, de se rendre dans une nouvelle direction. Mis à part la quête d'esprit scientifique qui ne soient pas des clones de Tony Stark, le comics est aussi rempli de conseils et d'informations sur des faits scientifiques ou des sports de combats. Enfin, les 4 numéros sont suivis d'interviews de femmes qui ont décidé de faire carrière dans un milieu scientifique, dans le but avoué d'intéresser les jeunes femmes à connaître des modèles. En effet, ce comics n'est pas simplement une intrigue. Il est aussi destiné à être vendus à des filles et des femmes, il est donc logique de présenter des femmes ayant connu un succès dans des disciplines encore majoritairement masculines.

*
**
***
****
***** J'apprécie les dessins, j'apprécie Nadia, j'aime beaucoup sa quête et l'écriture du personnage. De plus, c'est une série très optimiste ce qui ne peut que faire du bien.

Image : Éditeur

detail.jpg