johnny depp

  • The lone ranger

    Bon, les sorties sont de retour j'ai donc été voir un film. C'est une habitude. Je suis donc passé devant Lone Ranger le nouveau film avec Johnny Depp en star. L'action se passe dans le farwest. Tandis que les USA sont sur le point d'être relié par le rail un jeune procureur aide à emmener un prisonnier qui doit être pendu après la cérémonie de mise en place des rails. Mais ce prisonnier s'échappe et le jeune procureur décide de suivre son frère, ranger, dans une course poursuite à travers le désert. Ils se font pièger et meurent. Mais l'un d'eux survit et décide de s'allier à un Indien qui le considère comme un esprit errant revenu du royaume des morts. La légende du lone ranger et de Tonto commence.

    Un grand bâillement, voila ce que ce film m'a offert. Je ne sais pas vraiment par quoi commencer pour énumérer ses problèmes. Personnellement je n'ai absolument pas été convaincu par le jeu d'acteur. Bien que Depp soit toujours aussi bon dans le personne doux dingue on se lasse rapidement d'un jeu que l'on connaît par cœur et qui n'a presque plus rien de drôle. Ce point aussi pose problème. Le film est censé être drôle. Pourtant je n'ai que rarement entendu des rires. D'ailleurs j'ai très rarement rit aussi. C'est à peine si les gags font mouches et, la plupart du temps, on se contente de regarder d'un air absent quelque chose qui était censé être drôle. Ce film est un gigantesque gag carambar en plus cher. Mais ce qui fait le plus de mal à Lone Ranger c'est que l'on sent que la production a souhaité faire un nouveau Pirate des Caraïbes. Mais les recettes qui ont permis à Pirate de fonctionner jouaient aussi sur la surprise. Au bout de 4 films ce Lone Ranger ne peut que donner l'impression d'un éternel retour à une ancienne recette que plus personne n'apprécie vraiment car elle a trop été utilisée. A noter que, encore une fois, les femmes sont très peu présentes. Elles sont deux: une prostituée et une mère de famille qui doit être sauvée. Ce n'est pas encore cette fois que l'on aura des rôles féminins intéressants dans un Disney.

    • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers.

    • Twilight. Sans être une horreur ce film n'est qu'un énième retour d'une recette que plus personne ne veut voir. Disney pense faire de l'argent mais n'a réussit qu'à lasser son public. Évitez ce film sauf si vous avez des problèmes de sommeil.

    • Film de vacances.

    • Bon scénario.

    • Joss Whedon.

    Image: Site officiel

    gallery_img2.jpg

  • Dark Shadows: une histoire de haine

    Je suis allé voir le nouveau Tim Burton hier. J'ai apprécié un certain nombre de film de ce réalisateur dont Edward aux mains d'argent et Les noces funèbres. De plus la bande annonce semblait offrir un film particulièrement décalé. L'histoire, en tout cas, semblait aller dans ce sens. Imaginez, une voix récite sa propre vie. C'est celle de Barnabas Collins. Il explique comment sa famille s'est déplacée dans le nouveau monde pour faire fortune. Il montre comment sa passion l'a mené dans les bras d'une femme qui avait un secret. En effet, celle-ci après avoir été repoussée utilise ses pouvoirs pour détruire la famille de Barnabas et celle qu'il aime. Puis elle le maudit et le fait enfermer pour l'éternité dans un cercueil. 200 ans passent et la famille Collins perd de plus en plus de sa superbe. Mais, dans les années 70, un chantier en cours met au jour le cercueil de Barnabas. Celui-ci enfin libéré retrouve sa famille pour l'aider à refaire fortune. Mais il retrouvera en face de lui la sorcière qui l'avait maudit. Cette terrible histoire de haine et d'amour doit donc continuer au mépris des habitants de la ville de Collinsport.

    Le synopsis semblait mener à un film mixant le coté gothique des vampires et le coté comique d'un homme du XVIIIe siècle qui se retrouve dans le XXe siècle. La première sortie de Barnabas de son cercueil a d'ailleurs été le meilleur moment du film pour moi lorsque ce dernier confond l'enseigne M du McDonald avec le sigle de Méphistophélès. Malheureusement, le reste du film m'a à peine fait sourire deux ou trois fois tandis que je m’ennuyais ferme. Et pourtant les matériaux ne manquaient pas. Entre la famille Collins totalement givrée et son ennemie la Sorcière on aurait pu avoir un film drôle et intéressant. Pourtant quelque chose ne fonctionne pas. Cette famille totalement dysfonctionnelle regroupe la mère blasée, sa fille adolescente et révoltée, le frère de cette même mère qui passe son temps à gueuler sur la ruine de la famille sans rien faire et son fils légèrement perturbé. Mais les interactions entre les personnages ne fonctionnent pas et l'arrivée de Barnabas ne change pas grand chose à ces interactions. Même le jeu de Johnny Depp m'a agacé alors que je l'ai adoré dans d'autres films. De plus, les événements semblent souvent tomber comme un cheveu sur la soupe sans que l'on sache pourquoi ils se déroulent à ce point du film. Je pourrais particulièrement bien résumer ma pensée par cette formule: mouais bof...

    Image: site officiel

    1280x1024_barnabas.jpg