king kong theorie

  • King Kong Theorie par Virginie Despentes

    Titre: King Kong Theorie9782253122111-G.jpg
    Auteur: Virginie Despentes
    Éditeur: Grasset et Fasquelle 2006
    Pages: 151

    J'ai un peu de mal à savoir comment parler de ce livre. Il faut dire qu'il ne suit pas une structure précise ni un argumentaire en trois parties et trois sous-parties. La lecture m'a plutôt donné l'impression d'une sorte de cri de rage. Mais attention, je n'entend pas par ce terme que l'auteure n'a aucune idée de ce qu'elle fait. Au contraire, j'ai l'impression qu'on y trouve des réflexions de toute une vie. Simplement, ces réflexions ne semblent pas être ordonnées (ou alors je n'ai pas compris cet ordre). L'auteure y parle de sa vie et de ce qu'elle a observé. Ce faisant elle nous montre la domination masculine en pleine action. Cette manière d'écrire lui permet aussi de tordre le coup à certaines idées préconçues comme celles sur la prostitution. Ce livre n'est pas qu'une autobiographie ou qu'un simple essai féministe et encore moins un simple carnet de pensées. C'est un peu tout ça à la fois.

    On trouve, dans ce petit livre, les réflexions les plus diverses sur de nombreux sujets. Ce qui donne une impression de confusion. Mais, à mon avis, ce livre permet de trouver des réflexions intéressantes sur des mécanismes qui fonctionnent tous les jours sans qu'on s'en rende compte. Comment les mâles remettent les femelles à leur place légitime au nom d'une féminité culturellement créée et naturalisée au jours le jours. Mais, au contraire de ce que j'ai pu lire, ce n'est pas un livre par une femme pour les femmes. A mon avis, c'est un livre d'une femme pour tout le monde que ce tout le monde soit masculin ou féminin. Car, au travers de la domination des femmes par les hommes, on découvre une autre domination: la domination des hommes par eux-même. Celle-ci est tout aussi forte mais est moins connu et reconnue et j'ai, d'ailleurs, eu l'impression que Virginie Despentes a mieux compris les hommes qu'ils ne se sont compris eux-même. Ce livre est un moyen de souhaiter, pour l'auteure, que tous les êtres humains oublient ce qu'on leur demande d'être pour devenir ce qu'ils souhaitent vraiment. Bref, je ne sais pas vraiment quoi en dire ni qu'en penser mais je sais que j'ai apprécié sa lecture que j'ai trouvée très enrichissante. Alors oui, certains pourraient s'offusquer du ton et de certains propos. Mais n'y lit-on pas, après réflexion, ce que nous pensons tous tout bas?

    Image: livredepoche.com