krondor

  • Chaoswar 3: Magician's end

    Titre : Chaoswar 3: Magician's end
    Auteur : Raymond E. Feist
    Éditeur : Harper Voyager 2013
    Pages : 638

    Nous avions quitté Midkemia à la fin d'une guerre. Le Royaume des Iles était occupé dans sa partie ouest par Kesh. Dans le même temps on en savait un peu plus sur le véritable but de cette guerre: détourner les yeux des royaumes. On avait aussi quitté Pug, Magnus, Miranda et Nakor alors qu'ils étaient au centre d'une explosion magique imminente. Nous reprenons les événements à ce moment précis. Le Royaume des Iles est maintenant en paix mais pas pour longtemps. En effet, un nouveau roi n'est toujours pas nommé et aucun des prétendants ne souhaite un accord pacifique. Les Condoins et les Jamisons ont donc fort à faire pour éviter de perdre la guerre civile qui s'annonce pour le Royaume et, ensuite, le reconstruire. Dans le même temps les Taredhels luttent difficilement contre une horreur qui a détruit leur cité. Les aides sont rares car peu savent ce qui se déroule. Pug, Magnus, Miranda et Nakor pourraient aider mais ils semblent avoir disparu.

    Enfin ce long cycle qui dure sur plusieurs décennies se termine. Feist a écrit du bon et du moins bon et il a souvent réussi à garder mon intérêt. Mais il faut bien une fin à un moment donné et ce tome marque celle-ci. J'ai apprécié de retrouver les 4 personnages que sont Pug, son fils Magnus, sa compagne Miranda et Nakor pour ce dernier combat. Bien que de nombreux passages de leur voyage auraient pu être mis de côté ce qui aurait rendu le livre moins redondant avec d'autres leurs activités restent dans le côté de l'intérêt. Heureusement l'intrigue magique est mise en parallèle avec l'intrigue de la guerre civile qui permet, encore une fois, d'entrer dans la politique du royaume et les batailles. Feist reste sur des chemins battus auparavant mais il réussit encore à rendre cela intéressant. Cependant on peut se demande quel est l'intérêt de Miranda et Nakor qui semblent surtout permettre de réunir les personnages les plus attachant de ce cycle. Leur utilité est bien moindre face aux autres et ils auraient pu ne pas être présent ou différemment. Mais ce livre clôt bien un long cycle et termine comme il a commencé: avec deux amis partant sur le chemin de la vie et de la mort ensemble.

    • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

    • Papier toilette.

    • Roman de gare.

    • À lire. Une conclusion parfois maladroite avec des passages redondants si on connaît les autres livres mais tout de même intéressante pour ceux et celles qui apprécient Midkemia et ce pour la dernière fois.

    • Tolkien.

    Image: Éditeur

    9780007264797.jpg

  • Jimmy and the crawler par Raymond E. Feist

    Titre : Jimmy and the crawler082164-FC222.jpg
    Auteur : Raymond E. Feist
    Éditeur : Harper Voyager 2013
    Pages : 144

    Il y a longtemps que je suis pas revenu dans les contrées de Midkemia. Pour ce retour je me suis dit qu'il serait bien de chercher à en savoir plus sur les activités du voleur le plus rusé de Krondor. Tellement rusé qu'il a réussit à entrer dans la cours du prince Arutha. Ce livre se déroule peu de temps après les tragiques événements qui ont eu lieu autours de la Larme des Dieux. Jimmy est de retour à Krondor ainsi que William et Jazhara. Mais il reste un point à éclaircir. Qui est ce rampant qui menace la guilde des voleurs? Selon les indices récoltés par le réseau d'espionnage encore balbutiant de Jimmy ce dernier pourrait bien être originaire de Kesh. Jimmy est donc envoyé au port de Durbin pour tenter de retrouver la trace du rampant et l'empêcher de nuire.

    Feist était fatigué pour ce livre. Les deux tomes précédents qui narrent les aventures de Jimmy sont loin d'être bons mais il avait au moins un minimum d'ambition. Ce que l'on lit dans ce tome devait avoir lieu sur deux livres et, finalement, Feist a condensé tout cela en 144 pages. Comme si il voulait en finir avec Midkemia. Ce que l'on peut comprendre au vu du nombre de livres qu'il a écrit sur ces contrées. Je pense même qu'il aurait pu - dû? - arrêter avant. L'intrigue est donc brossée très rapidement mais on sent bien que le seul but de l'auteur est de terminer ce qu'il avait commencé précédemment et de passer à autre chose tout comme le lecteur dès la première page.

    • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

    • Papier toilette. Si je n'étais pas un si grand fan de Midkemia jamais je n'aurais lu ce tome. Il peut être laissé de côté sans honte.

    • Roman de gare.

    • À lire.

    • Tolkien.

    Image: Éditeur

  • Conclave of shadows: Talon of the Silver Hawk (V pour Vendetta)

    Titre : Conclave of shadows: Talon of the Silver Hawkukpb_totsh_150.jpg
    Auteur : Raymond E. Feist
    Éditeur : Voyager 2003
    Pages : 390

    Il y a très longtemps que je n'avais plus lu Feist. Pour ce retour dans le monde de Krondor je me suis mis à la version anglais de l'histoire. Mais, tout d'abord, un petit rappel. La dernière fois que j'avais parlé de Feist la Guerre des Serpents venait de prendre fin. Le Royaume des Isles avait fait face à des centaines de milliers de soldats et la couronne était plus instable que jamais. Dans le même temps, Pug renonçait à la noblesse et fondait le Conclave des Ombres déclarant la guerre contre le Sans Nom et ses agents. Nous nous trouvons trente ans plus tard. Les royaumes sont en paix mais des guerres secrètes sont menées entre les agents de Pug et ceux du dieu Sans Nom. Nous suivons les aventures de Talon of the Silver Hawk. Ce jeune homme venait tout juste de recevoir son nom quand il apprit que son peuple avait été massacré. Un génocide ne peut pas être impuni et Talon décide de se lancer dans une vendetta contre tous ceux qui ont participé à ces crimes. Il apprend que le Conclave et lui-même ont donc un ennemi commun en la personne du duc Kaspar d'Olasko. Il sera donc entraîné pour devenir l'un des hommes les plus dangereux du monde ce qui lui permettra de remplir deux missions : une pour la vengeance et l'autre pour le conclave.

    J'étais en partie impatient de retourner dans le monde de Feist pour savoir ce qui se déroulait après les événements de la Guerre des Serpents. Je trouve d'ailleurs dommage que trente ans se passent sans que l'on sache beaucoup sur ceux-ci. J'ai aussi trouvé dommage de ne pas revoir certains des personnages qui m'avaient plu autrement que par des mentions. Ainsi, on entend parler des fils Jameson et de Roo Avery. Mais une grande partie des personnes que l'on connaît sont mortes et il est nécessaire pour Feist d'en inventer de nouvelles. Ainsi Pug a une nouvelle descendance avec Miranda. Contrairement aux livres précédents il ne se passe pas énormément de choses en ce qui concerne la politique ou la guerre. Ce livre montre surtout l'éducation d'un homme qui devient un outil du conclave, par extension du bien, contre les agents du Sans Nom. Nous suivons donc un jeune homme dans sa découverte du monde et de sa mission. Celle-ci, comme je l'ai déjà écrit, concerne la vengeance. Cependant, Midkemia s'enrichit encore de nouvelles informations que tous ceux qui apprécient ces livres aimeront avoir. Il me reste à savoir ce qu'il va advenir de Talon dans les tomes suivants.

    Image : Site officiel de Feist

  • Murder in Lamut par Raymond E Feist et Joel Rosenberg (surtout ne soyons pas impliqué!)

    Titre: Murder in Lamut9780060792855.jpg
    Auteurs: Raymond E Feist et Joel Rosenberg
    Éditeur: Harper Collins 2002
    Pages: 324

    Après s'être intéressé aux aventures de Jimmy (probablement l'un de mes personnages préférés) on va passer dans une toute autre histoire sans aucuns liens avec celle de Jimmy. Après tout, le but de cette série de légende de la guerre de la faille est bien de nous faire découvrir la guerre par les yeux d'autres individus que ceux que nous connaissons. Nous nous rendons donc à Lamut qui se trouve entre l'ouest et l'est du Royaume des Isles. Un certain nombre de soldats s'y trouvent mais nous avons surtout nos trois héros. Ceux-ci sont des mercenaires qui ne s'impliquent ni dans la guerre ni dans la politique locale. Leur seul but est d'être payé et de survivre. Après avoir combattu en première ligne les trois compagnons décident qu'il est peut-être temps de quitter le service de Lamut pour aller ailleurs si possible au sud. Malheureusement pour eux, le maître d'arme pense qu'un baron local est en danger. Plutôt que de demander l'aide de soldats réguliers il préfère requérir le service de nos trois mercenaires. Mais une mission qui s'annonçait facile prend rapidement un tout autre tour. En effet, les mercenaires se rendent compte qu'ils commencent à être un peu trop impliqué dans la politique locale pour garder un esprit tranquille.

    Lire ce tome en ce moment n'était peut-être pas une bonne idée. La majeure partie de l'intrigue se déroule en pleine tempête d'hiver avec des températures proches de l'été pour les habitants de la Brévine. Il faut le dire tout de suite, ce tome n'est vraiment pas le meilleur de la série. Mais ça ne l'empêche pas d'être légèrement plus intéressant que celui concernant Jimmy. En effet, bien que l'intrigue affichée dans le résumé prenne près de 300 pages avant de véritablement commencer, ce livre nous fait entrer dans l'histoire des simples soldats alors que Feist nous donne surtout les aventures des nobles. Alors que le premier livre du cycle de Krondor donne une impression d'harmonie à l'intérieur de l'Ouest ce tome nous permet de voir que les barons et autres nobles locaux sont tout autant déchiré que Borric et Du-Bas-Tyra. Mais nous avons aussi une petite idée des aventures des simples soldats qui se trouvent concrètement en première ligne. Nous en savons plus, du moins en ce qui concerne Lamut, sur leurs missions et leur vie de tous les jours. C'est donc un livre modérément intéressant mais qui n'apporte pas grand-chose au cycle de Krondor au final.

    Image (très moche): Éditeur

  • Krondor: Le legs de la faille 3: La larme des dieux par Raymond E Feist

    Titre: Krondor: Le legs de la faille 3: La larme des dieux9782290016190_cb.jpg
    Titre original: Krondor: Tear of the gods
    Auteur: Raymond E feist
    Traducteur: Isabelle Pernot
    Éditeur: J'ai lu (Bragelonne 2007 pour la traduction, 2000 édition originale)
    Pages: 445

    J'ai Lu a enfin décidé de continuer l'édition en poche des livres concernant Krondor en publiant le tome trois du Legs de la faille. Celui-ci se déroule quelques semaines après les événements du second tome. On retrouve James, encore écuyer, à Krondor dont la mission importante est d'accueillir la nouvelle conseillère en magie du prince Arutha. Mais il semble que James ne puisse pas faire un pas dans Krondor sans que les ennuis lui tombent dessus. A peine trois minutes après avoir rencontré Jazhara ils doivent sauver des enfants mis en esclavage par un teinturier ayant peu de scrupules. Mais les indices indiquent que le Rompant, et son mystérieux amis inconnu, sont derrière cet événement. Les rumeurs commencent à parler de créatures démoniaques et de sorcellerie alors qu'un artefact divin d'une grande puissance s'est perdu dans les eaux de l'océan. Il faudra le retrouver et vite car le chaos le cherche aussi.

    Encore une fois un livre qui est très rapide. On n'a pas le temps de souffler et de réfléchir entre deux événements que déjà d'autres ennuis se profilent. C'est à se demander comment les personnages réussissent à rester frais et dispos! En tout cas, j'ai eu du mal à pouvoir réfléchir à ce qu'il se passe alors que les combats se multiplient ainsi que les intrigues. Peut être est-ce parce que le Legs de la faille a été adapté d'un jeux vidéo? Au moins, on en sait un peu plus sur l'étendu réelle des événements et sur les buts des serviteurs du chaos.

    Image: jailu.com

  • Krondor: Le legs de la faille 2, Les assassins (Krondor: the assassins)

    Titre: Krondor: Le legs de la faille 2assassins.jpg
    Tome: Les assassins
    Titre original: Krondor: the assassins
    Auteur: Raymond E. Feist
    Traducteur: Isabelle Pernot
    Éditeur: Bragelonne 2006 pour la traduction (1999 édition originale)
    Collection: j'ai lu
    Pages: 377

    Nous recommençons l'histoire à peine une journée après la fin du tome précédent: La trahison. Et il reste beaucoup à faire pour nos héros. En effet, à peine arrivés, Arutha et James découvrent une ville de Krondor étrangement silencieuse et inquiète. Très rapidement il apparait que la ville est en proie à une vague de meurtres sans logiques apparentes. Mais le mal est fait puisqu'une partie des citoyens décident de quitter la ville qu'ils considèrent trop dangereuse. Dans le même temps, Arutha doit accueillir un riche noble étranger et sa famille. Mais, ce dernier aussi, devient la victime de tentatives de meurtres. Le Prince de Krondor comprend très vite qu'il se doit d'agir et envoie James, William et le capitaine Treggar à la recherche du repaire des assassins.

    Je trouve un peu étrange d'apprécier ce second tome alors que le premier me semblait presque insipide. Peut être est-ce parce que je retrouve des personnages que j'apprécie? Peut être aussi parce que nous découvrons les débuts véritables de la carrière de James? En tout cas j'ai apprécié ce livre bien que les aventures des personnages soient très linéaires. Néanmoins, il ne faut pas oublier que ces livres du cycle Le legs de la faille ont été écrit après le cycle de la Guerre des serpents. Car, nous trouvons des informations qui ne sont pas compréhensibles avant la lecture des évènements de la Guerre des serpents. Du moins, pas totalement compréhensible. Bien entendu, pour se faire une idée précise, il faudra attendre la lecture des autres tomes.

  • Krondor: Le legs de la faille 1, La trahison (The betrayal: Krondor (riftwar: Legacy, 1)

    Titre: Krondor: Le legs de la faille 1trahison.jpg
    Tome: La trahison
    Titre original: (The betrayal: Krondor (riftwar: Legacy, 1)
    Auteur: Raymond E. Feist
    Traducteur: Isabelle Pernot
    Éditeur: Bragelonne 2006 pour la traduction (1998 édition originale)
    Collection: j'ai lu
    Pages: 474

    Retour en arrière, nous sommes dix ans après la batailles de Sethanon, les enfants de Pug sont encore jeunes et sa femme encore vivante et le Prince de Krondor Arutha est aussi encore en service Tandis que James n'est qu'écuyer. Tout va bien jusqu'à ce qu'un membre de la Confrérie des Ténèbres voyage depuis ses terres du Nord jusqu'à Krondor dans le but de donner un avertissement à Arutha. Non seulement les Elfes Noirs vont repartir en guerre mais, en plus, six magiciens seraient derrière ces évènements. Alors que le Royaume semble en proie à de multiples troubles liés à la Confrérie de la Nuit et à une nouvelle guilde de voleurs, James, son ami Locklear, Pug, Arutha et Gorath l'Elfe Noir devront enquêter et trouver comment défendre le Royaume de cette menace.

    Selon Feist, ce livre vient d'un scénario de jeu vidéo. C'est, peut être, la raison pour laquelle ce livre est, jusqu'à maintenant, le moins bon de la série. Du moins, à mon avis. Bien qu'il se lise facilement j'ai trouvé l'intrigue peu intéressante voir ennuyeuse et même, parfois, mal construite. Heureusement, Feist à le bon sens de nous donner quelques informations que nous n'avions pas sur les évènements qui se déroulent avant Prince de Sang. C'est comme ça que nous découvrons un jeune magicien plus intelligent qu'il ne le croit, un James Duc de Krondor en puissance mais aussi, et surtout, la découverte des Panath-Tiandn qui pourraient jouer un rôle intéressant plus tard. Je noterais encore que l'on peut enfin approcher de la culture des Moredhels. Mais, à part ces points, je n'ai pas trouvé ce tome très stimulant.

  • Krondor: la guerre des serpents 4. Les fragments d'une couronne brisée (Shards of a broken crown (Volume four of the Serpentwar Saga))

    Titre: Krondor: la guerre des serpents 4couronne brisee.jpg
    Tome: Les fragments d'une couronne brisée
    Titre original: Shards of a broken crown (Volume four of the Serpentwar Saga)
    Auteur: Raymond E. Feist
    Traducteur: Isabelle Pernot
    Éditeur: Bragelonne 2005 pour la traduction (1998 édition originale)
    Collection: j'ai lu
    Pages: 631

    Voici, enfin, les dernières aventures relatant la guerre des serpents. A la fin du troisième tome, l'hiver arrivait enfin permettant aux soldats du Royaume de vaincre les troupes de la Reine Émeraude alors que Pug, Tomas, Dominic, Calis et Nakor luttaient et vainquaient le démon. Nous retrouvons tout ce beau monde à la fin de l'hiver alors que le Royaume de l'Ouest est dévasté et pourrait être perdu à tout jamais. Le Prince Patrick souhaite le reconquérir mais il doit, pour cela, faire attention aux Keshians et aux soldats de Fadawah. Il est possible que le Price doive faire la paix avec d'anciens ennemis pour reconquérir ses terres. Pendant ce temps, Nakor essaie de lancer son église et Pug essaie de savoir si il doit continuer à faire partie du Royaume alors qu'il se heurte de plus en plus aux décisions de Patrick.

    Honnêtement, je ne suis pas sur que ce tome ait été vraiment utile. La boucherie continue et je dois avouer qu'elle m'a lassé très rapidement. Bien entendu, les personnages eux-même souhaiteraient en finir une fois pour toutes. Ce tome nous permet surtout de mieux connaitre certains personnages qui pourraient être important dans le futur comme James et Dash, les deux frères et dernier enfants de la lignée de Pug. On découvre aussi que le Royaume a perdu ses meilleurs hommes et qu'il est durablement affaibli. Bien entendu, Feist a décidé de remettre un coup de magie noire pour que nos magiciens préférés aient quelque chose à faire. Encore une fois, on découvre que Feist a presque rendu trop puissant Pug, Tomas et Miranda puisque quasiment rien ne peut les arrêter. En fait, je pense que l'un des seuls points utiles de ce livre, mis à part un peu de détente, c'est la décision de Pug concernant ses liens avec le Royaume et le dévoilement de sa mission.

  • Krondor: la guerre des serpents 3. La rage d'un roi démon (rage of a demon king (volume three of the Serpentwar Saga))

    Titre: Krondor: la guerre des serpents 3rage d'un roi demon.jpg
    Tome: La rage d'un roi démon
    Titre original: rage of a demon king (volume three of the Serpentwar Saga)
    Auteur: Raymond E. Feist
    Traducteur: Isabelle Pernot
    Éditeur: Bragelonne 2005 pour la traduction (1997 édition originale)
    Collection: j'ai lu
    Pages: 695

    Les deux premiers tomes de La guerre des serpents étaient une préparation à la guerre dans le Royaume. Ce tome ci nous montre la guerre qui arrive et qui se déploie dans le Royaume. Certains pourraient penser "enfin". Il est vrai que Feist a pris son temps pour la lancer dans son histoire. Il est donc facile de résumer ce livre puisqu'il décrit la préparation en vitesse du Royaume face aux hordes innombrables qui débarqueront sur son rivage et les évènements suivant ce débarquement. Bien sur, il y aussi les intrigues dans lesquelles Pug, Miranda, Macros, Nakor et Thomas sont mêlés. Durant le développement de cette intrigue on apprend qui est le véritable ennemi mais surtout on comprend un peu mieux les évènements qui se sont produits dans leur histoire. Cet ennemi, il faut s'en douter, ne sera pas vaincu en deux tomes et son existence explique le plan d'écriture que Feist a mis sur son site officiel.

    Pour faire vite, ce livre est de l'action pure sans énormément de réflexion. Bien que j'aie aimé le déroulement de l'intrigue et que j'aie suivi les évènements avec intérêt je dois avouer que ce n'est pas le meilleur livre de Feist. Il donne l'impression d'être surtout une œuvre créée pour l'action et non pour l'intrigue. Je me suis donc pris à attendre, avec une presque impatience, ce que Pug et Miranda pouvaient bien faire pendant la guerre. Ce qui m'intéressait bien plus que les morts par millier. Après tout, Feist n'est pas un écrivain majeur de la fantasy mais un écrivain avec de l'imagination et dont les intrigues sont plus intéressantes que les actions proprement dites. Du moins, est-ce mon avis à ce stade de mes lectures.

  • Krondor: la guerre des serpents 2. L'ascension d'un prince marchand (Rise of a merchant prince volume two of the serpentwar saga)

    Titre: Krondor: la guerre des serpents 2prince.jpg
    Tome: L'ascension d'un prince marchand
    Titre original: Rise of a merchant prince volume two of the serpentwar saga)
    Auteur: Raymond E. Feist
    Traducteur: Isabelle Pernot
    Éditeur: Bragelonne 2004 pour la traduction (1995 édition originale)
    Collection: j'ai lu
    Pages: 605

    Logiquement après un premier tome il y a un second tome: le voici. On reprend l'histoire presque exactement au point ou nous l'avions laissé. Erik devenu soldat, Roo avec ses ambitions de richesses et le bateau en route pour Krondor. Ce second tome nous narre quelques aventures annexes à celles de Roo: Erik prenant du galon et ses missions et Nakor au port des étoiles. Mais l'intrigue principale est celle qui nous fait suivre Roo, alias Rupert Avery, dans sa quête de la richesse. Après son retour, les compagnons sont tous graciés et récompensé. Cet or permettra à Roo de commencer son entreprise mais, bientôt, il découvrira que le monde marchand est sans pitié. C'est pourquoi il décidera de courtiser un riche marchand et sa fille dans l'espoir de posséder de plus en plus d'or et de se hisser au niveau des plus grands de Krondor. Cependant, il saura bientôt que son ascension ne profitera pas qu'a lui...

    Oui, Roo est véritablement au centre de ce texte. Et, bien que j'apprécie ce tome sans aller jusqu'à l'adorer, je n'aime pas Roo. On découvre un personnage plus cupide et sans cœur que je ne m'y attendais. Son seul but est l'or, peu importe ceux qu'il écrase durant sa quête, peu importe la tristesse qu'il crée, peu importe ses promesses. Non, je n'aime pas ce personnage. Néanmoins, je reconnais que ce livre est nécessaire pour continuer l'histoire. On sait, depuis le tome précédent, que le Royaume va être confronté à une gigantesque guerre. Il faut bien la financer n'est ce pas? Grâce à ce livre on comprend comment les grands du Royaume se préparent à une guerre plus proche qu'on ne le pense.

  • Krondor: La guerre des serpents 1. L'ombre d'une reine noire. (shadow of a dark queen)

    Titre: Krondor: la guerre des serpents 1ombre.jpg
    Tome: L'ombre d'une reine noire
    Titre original: Shadow of a dark queen
    Auteur: Raymond E. Feist
    Traducteur: Isabelle Pernot
    Éditeur: Bragelonne 2004 pour la traduction (1994 édition originale)
    Collection: j'ai lu
    Pages: 604

    Il y a très longtemps que je n'ai ni parlé ni lu un livre de Feist. La dernier que j'ai présenté se déroulait lors du périple du Prince Nicholas jusqu'à Novindus pour sauver les captifs de pirates plutôt singuliers. Nous y découvrions un complot diabolique qui menaçait le Royaume. Comme l'on pouvait s'y attendre l'échec de ce complot n'arrêta pas les Panthatians et nous retournons dans le Royaume presque trente ans plus tard. Nous commençons le livre en apprenant à connaitre Erik de la Lande Noir, bâtard de son père, qui, après un épisode malheureux, risque la pendaison. Après bien des péripéties il se voit offrir une alternative: mourir ou joindre une mission suicide sur Novindus pour le compte du Royaume et si il revient retrouver sa liberté. C'est ainsi que nous retournons sur le continent de Novindus ravagé par la guerre de conquête des Panthatians et auxquels les sans espoirs du Royaume devront se joindre pour espionner l'armée et le commandement de la Reine Émeraude. Il apparait rapidement que la victoire ne saurait exister sans l'aide de Pug alias Milamber et probablement de Macros le Noir. Ou alors doit on chercher un personnage plus puissant?

    La fin de Les boucaniers du roi nous laissait entrevoir l'arrivée d'une guerre future. L'ombre d'une Reine noire nous montre que cette guerre est proche et tout, dans ce livre, est fait pour comprendre et ralentir l'ennemi car, quoi que l'on fasse, un jours ou l'autre il apparaitra aux portes de Krondor! Mais le temps a passé depuis le périple de Nicholas. Borric est roi aidé par son frère Erland. Et tous les vieux personnages des premier tomes, sauf Pug, Macros et Thomas pour des raisons évidentes aux lecteurs, ont disparu. Celui dont la perte m'attriste, en temps que lecteur, le plus est celle d'Arutha. Un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Mais il ne faut pas s'appesantir sur ces fins. Feist souhaite créer une fresque sur plusieurs décennies, il est donc normal que ses personnages disparaissent les uns après les autres pour être remplacé par d'autres. Encore une fois, Feist réussit son coup et crée un livre divertissant, bien ficelé et à l'intrigue prenante. Comment la suite se déroulera? Je n'en ai aucune idée mais les citoyens du Royaume seront soumis à une rude épreuve!

  • Krondor: La trilogie de l'Empire; Maitresse de l'Empire

    Titre: Krondor: La trilogie de l'Empiremaitresse.jpg
    Tome: Maitresse de l'Empire
    Auteur: Raymond E Feist et Janny Wurts
    Traducteur: Anne Vétillard
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 924

    Voici le dernier tome de cette trilogie de l'Empire. Tsuranuani et les Acoma sont en paix depuis la chute des Minwanabis et Mara possède les plus grandes richesses et les plus grandes armées de l'Empire. Néanmoins on continue à vouloir sa mort et, lorsque son fils tombe, elle souhaite se venger sur les Anasatis. Elle apprendra rapidement que les Anasatis ne sont pas ses véritables ennemis mais que ses véritables ennemis sont les coutumes et traditions meurtrières qui font stagner l'Empire. Elle décide donc de combattre celles-ci et entame un voyage à l'extérieur de l'Empire pour trouver des réponses et les moyens d'en terminer avec le bain de sang que la politique accepte. Elle découvrira que sa nation est encore plus enfoncée dans l'ignominie qu'elle le croyait. Mais arrivera t-elle à change l'Empire alors qu'elle fut touchée au cœur, seule et sans aides?

    Je trouve que ce final est très bien écrit. Alors que nous suivons la douleur de Mara et l'amour de ses suivants on apprend, petit à petit, quel est le véritable ennemi de l'Empire. On suivra Mara sur les autres terres de Kelewan pour découvrir que sont véritablement les Cho-Ja et comment leur race a été mise en esclavage. Mais on aura surtout enfin le véritable visage, cruel, des mages de Tsuranuanis face à nous. Mais nous ne voyons pas que cela. Nous découvrons que Mara peut souffrir et perdre sa résolution. La douleur de la perte de son fils est très bien décrite et les conséquences de celle-ci nous sont rapidement claires. Alors que le premier tome nous montre Mara apprenons les conséquences de ses actes, le second nous montre Mara changeant d'avis sur sa culture et le troisième montre le changement salutaire que l'Empire doit recevoir avec la consécration du cœur de Mara et aussi de ses suivants qui comprennent enfin qu'elle l'importance de la vie et de l'amour.

  • Krondor: La trilogie de l'Empire; Pair de l'Empire

    Titre: Krondor: La trilogie de l'Empirepair1.jpg
    Tome: Pair de l'Empire
    Auteur: Raymond E Feist et Janny Wurts
    Traducteur: Anne Vétillard
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 1021

    Voici le second tome de la trilogie de l'empire et quel tome! Ses 1000 pages pages suffisent à peine pour illustrer les différents évènements qui y sont décrits. Ces évènements se déroulent depuis la fin du premier tome, avant la fin du premier tome de la guerre de la faille donc, pour se terminer après les évènements de Ténèbres sur Sethanon! Il est donc difficile de résumer ce livre non seulement à cause du temps qui s'y déroule mais aussi à cause des différents rebondissements. Mais je vais essayer. Nous retrouvons Mara juste après sa victoire sur les Minwanabis. Ceux-ci ne se laissent pas longtemps perdre dans le chagrin et décident de contre attaquer de manière forte. D'autant plus que leur nouveau Seigneur a fait un serment sur le dieu de la mort, Turakamu, de détruire la famille Acoma ou de détruire sa propre famille. Heureusement pour Mara elle découvrira les talents précieux d'un esclave Midkemian qu'elle vient d'acheter. Mais, les évènements continuant, Mara et ses compatriotes découvriront que la lutte entre Acomas et Minwanabis cachent une lutte plus importante qui risque de détruire l'Empire tel qu'ils le connaissent. Soit pour un nouvel âge d'or soit pour sa probable destruction. Quel est le choix que prendra cette société enfermée dans les traditions?

    Voila ce que j'appelle un livre! Mille pages de pure plaisir et de suspens savamment dosés. Souvent Feist me déçois un peu en allant pas aussi loin que je le souhaite. Mais l'écriture de ce livre est magnifique. Non seulement la société Tsurani est encore mieux décrite, non seulement nous découvrons de nouvelles facettes du jeux politique, non seulement Feist n'hésite pas à modifier sa création mais il y a plus. Mara change du tout au tout! De souveraine qui ne se préoccupe que de la tradition, de son honneur et de sa famille en écrasant tout sur son passage elle devient une souveraine plus compatissante qui comprend que l'honneur ne dépend pas de l'échelle sociale mais des choix individuels. Elle commence à se rendre compte que, plus important que l'avenir de sa famille, l'avenir de l'empire prime et, enfin, elle commence à voir pourquoi il faut être compatissant envers ses ennemis et vassaux plutôt que de les écraser. Tout cela grâce à l'amour d'un esclave Midkemian. Bien plus, certaines scènes, plus ou moins longues, sont extrêmement bien écrites. Je citerais les différents chapitres suivant la "révolte" de Milamber lors des jeux impériaux et ceux concernant la lutte finale contre les Minwanabis. J'avoue que, au risque d'être dithyrambique, j'ai été époustouflé par ce livre qui n'est autre que du grand art.

  • Krondor: La trilogie de l'Empire; Fille de l'Empire

    Titre: Krondor: La trilogie de l'Empirefille.jpg
    Tome: Fille de l'Empire
    Auteur: Raymond E Feist et Janny Wurts
    Traducteur: Anne Vétillard
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 637

    Lorsque nous lisons la guerre de la faille nous avons le point de vue des Midkemians et non celui de l'Empire même si Pug devient un personnage puissant dans Kelewan. Cette trilogie souhaite nous permettre de mieux connaitre l'Empire. L'auteur, pour cela, nous plonge dans la famille Acoma dont la dernière fille, Mara, vient d'hériter après la mort de son père et de son frère durant la guerre dans le Royaume des Isles par trahisons de leur plus grand ennemi: les Minwanabi. Nous découvrons Mara arrivant dans ses domaines alors que son armée est décimée et sa famille presque morte politiquement. Il suffira de peu pour qu'elle soit détruite définitivement et tous le talent et l'intelligence de Mara seront nécessaire pour sauver sa famille.

    Feist et Wurts nous dépeignent un monde ou l'honneur est tout, un monde ou la politique peut tuer aussi bien que les armes. En utilisant une famille que nous ne connaissions pas les deux auteurs permettent de se couper presque complètement des autres livres et, surtout, de ne pas être coincé avec des valeurs qui ne sont pas Tsuranuani. Lors de la lecture on se demande souvent comment Mara peut se sauver mais elle y réussit. Cela semblerait trop simple si ce n'était pas en utilisant les faiblesses de ses ennemis et si elle ne payait pas aussi ses actes. Par exemple lorsqu'elle doit observer le suicide rituel de son mari qu'elle a provoqué pour se débarrasser de lui. Ce n'est pas un personnage sympathique car elle utilise tout pour gagner même si des innocents doivent en souffrir. Mais on la comprend car elle souhaite protéger sa vie et sa famille.

  • Krondor: L'entre-deux-guerres; Le Boucanier du Roi

    Titre: Krondor: l'entre-deux-guerresboucanier.jpg
    Tome: Le Boucanier du Roi
    Auteur: Raymond E Feist
    Traducteur: Isabelle Pernot
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 860

    Voici le second tome de l'entre-deux-guerres et il est loin d'être mince. Tout simplement 300 pages de plus que le précédent! Mais que contient il? Le prince Nicolas, que nous avons vu enfant dans Prince de Sang, fils d'Arutha de Krondor, a atteint ses 17 ans. Mais son père le trouve trop prudent pour son âge et décide e l'envoyer chez son frère à Crydee en tant qu'écuyer. Il y apprendra la difficulté de servir mais il connaitra aussi ses premier émois. Cependant un raid meurtrier de pirates et d'esclavagistes ravage la ville de Crydee et la côte. Après avoir aidé les survivants, le jeune Prince décide de rechercher les prisonniers avec l'aide de l'Amiral Amos Trask. Durant ce périple il découvrira la mer et des terres inconnues et il comprendra ce que commander implique.

    Autant j'ai été déçu par Prince de Sang autant j'ai aimé ce livre! Nous y découvrons, bien sur, encore une quête initiatique mais nous avons aussi une bonne vieille aventure de pirates. Bien que le Prince n'en soit pas un. Nous découvrons aussi une nouvelle Terre qui, et c'est ce que je trouve un peu dommage, se rapproche de Kesh la Grande même par la langue. Un peu trop facile peut être? Néanmoins, Nakor est aussi de retour, toujours aussi exubérant mais bien plus étrange qu'auparavant à cause de ces connaissances qui semblent nombreuses et probablement plus haute que celles de Pug. Pour terminer nous avons enfin le lien que je cherchais avec le prochain cycle de Krondor: La Guerre des Serpents. Nous découvrons le plan que certaines forces ont pour déstabiliser le Royaume des Isles et atteindre Sethanon. Il semble que le Royaume ne sera pas en sécurité avant longtemps...

  • Krondor: L'entre-deux-guerres; Prince de Sang

    Titre: Krondor: l'entre-deux-guerresprince.jpg
    Tome: Prince de Sang
    Auteur: Raymond E Feist
    Traducteur: Isabelle Pernot
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 539

    20 ans après les évènements de Sethanon la paix est générale dans le royaume de Isles, lui-même étant de plus en plus puissant. C'est dans ce contexte apaisé que les ambassadeurs de Kesh La Grande invitent la famille royale à l'anniversaire de son Impératrice. Mais derrière cette invitation se cache une lutte de pouvoir dans l'Empire et Borric, ainsi que son jumeau, Erland, tous deux fils d'Arutha et héritiers de la couronne, seront impliqués dans les intrigues du palais de Kesh. Alors que l'un sera capturé et mis en esclavage, l'autre tentera de survivre dans le palais majestueux de l'Impératrice. Mais les deux apprendront beaucoup et découvriront des alliés voir de nouveaux amis.

    Bon, Feist reste un auteur que j'apprécie mais je dois avouer que ce livre est, pour l'instant en tout cas, celui que j'ai le moins apprécié. En grande partie il est un récit initiatique de deux jeunes princes qui n'ont pas encore grandi et qui apprendront ce qu'impliquent les responsabilités d'un adulte. Rien que du classique en somme, les romans initiatiques sont légions en fantasy. Mais, pour donner un point positif, on en apprend plus sur cet empire de Kesh et sur son système politique. Tout en découvrant de nouveaux personnages, comme Nakor un magicien des plus énigmatiques et un personnage que j'apprécie beaucoup. Le titre l'explique bien: nous sommes entre deux cycles et il fallait introduire de nouveaux personnages et de nouveaux évènements pour expliquer la suite. Mais je ne crois pas que ce livre précis soit indispensable bien qu'il se lise facilement et avec intérêt.

  • Krondor: la guerre de la faille. Ténèbres sur Sethanon

    Titre: Krondor: la guerre de la faillesethanon.jpg
    Tome: Ténèbres sur Sethanon
    Auteur: Raymond E Feist
    Traducteur: Antoine Ribes
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 541

    Il est temps de terminer une partie des aventures se déroulant sur Midkemia. Ceci est le dernier tome de la Guerre de la Faille et se déroule un après Silverthorn. Alors que les tueurs reviennent à Krondor Arutha décide de réagir fortement. Mais il comprend vite qu'il peut utiliser différemment le danger et, après avoir fait croire à sa mort, il part en voyage en direction de l'armée de Murmandamus pour le tuer. Durant ce périple il sera suivi par ses compagnons habituels et il sera impliqué dans plusieurs combats qui le conduiront à retrouver un ami perdu et un ami inattendu et bien plus proche de lui qu'il le souhaiterait et l'avait pensé auparavant. Durant ce temps Pug, après avoir étudié chez les Eldars, et Thomas partent en quête de Macros le Noir pour le sauver et savoir comment détruire leur ennemis et surtout quel est son identité. Thomas apprendra beaucoup sur lui et leurs aventures se dérouleront dans les lieux les plus éloignés et les plus mystérieux de l'univers.

    Une partie des chroniques de Krondor se terminent sur ce tome. Mais je ne pense pas que ce soit le livre que je préfère. Pug et Thomas paraissent arrogant et ne semblent pas s'inquiéter outre mesure de leurs adversaires. C'est presque trop simple ou alors Feist les a fait trop puissant car rien ne semble pouvoir les arrêter. Bien entendu leur puissance n'est rien face à d'autres êtres ni face à l'Ennemi mais il aurait été bien de rendre les choses plus difficiles pour eux. Par contre la quête d'Arutha m'a plu, j'ai aimé comprendre pourquoi Guy de Bas Tyra a agit ainsi et nous découvrons un homme qui préfère sacrifier son honneur pour le bien du Royaume alors que nous avions, précédemment, la visions d'un arriviste conspirateur sans foi ni lois. Oui sur ce point j'ai beaucoup aimé cette histoire. La révélation finale m'a surpris en partie mais la aussi j'ai trouvé que les évènements se passaient d'une manière trop simple. Comme si rien ne pouvait mal tourner. Néanmoins ça reste une bonne fin, pas aussi terrifiante que je l'aurais souhaité, mais une bonne fin. Une petite touche du style de Gemmel aurait été intéressante pour élever nos émotions et le suspens.

  • Krondor: la guerre de la faille. Silverthorn

    Titre: Krondor: la guerre de la faillesilverthorn.jpg
    Tome: Silverthorn
    Auteur: Raymond E Feist
    Traducteur: Antoine Ribes
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 414

    Sur les trois tomes que composent le sous cycle de la Guerre de la Faille voici donc le troisième. Si vous avez lu les deux autres vous comprendrez pourquoi ils sont liés. Sinon vous risquez de perdre quelques informations sur les liens entre les personnages et les évènements passés. Mais entrons dans les faits et parlons de ce qu'il se passe dans ce livre. La guerre est terminée et un nouveau Roi est couronné. Les mariages princiers se succèdent. Bref, les temps sont beaux. Mais Arutha, nouveau prince de Krondor, découvre qu'un complot est lancé contre lui. Un complot faisant référence à une ancienne prophétie annonçant le retour d'un ennemi puissant et aboutissant à blesser à mort sa fiancée. Faisant fi de sa sécurité il suit son cœur et part en quête de la seule plante de Midkemia capable de la sauver. Dans le même temps les prêtres et les mages se renseignent sur ce danger futur dont Pug qui décide de retourner, au danger de sa vie, sur Tsurunuani.

    Alors que les premier tomes étaient dans un contexte de guerre nous nous retrouvons ici plongé dans un printemps du royaume. Les gens sont heureux et nous le sentons par les multiples mariages que Feist nous annonce. Plutôt qu'une lutte à mort nous trouvons une romance dans laquelle la quête d'Arutha s'inscrit. J'ai presque eu l'impression de me retrouver dans un compte de fée. Mais alors que sa recherche avance nous sentons qu'un Mal le recherche. Partout ou il passe les gens s'inquiètent, les indices se cumulent et le danger le suit. En somme un tome de transition dans lequel nous apprenons à connaitre ce contre quoi nos héros devront lutter. Mais un tome que j'apprécie aussi pour sa romance.

  • Krondor: la guerre de la faille tome 1b (Milamber le mage)

    Titre: Krondor: la guerre de la faillemilamber.jpg
    Tome: Milamber le Mage
    Auteur: Raymond E Feist
    Traducteur: Antoine Ribes
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 542

    Après avoir fait un tour dans un univers technologique dans le précédent billet il est bien de faire un nouveau petit tour dans Midkemia, le monde de Feist. Nous avions abandonné Pug alors qu'il était capturé et Midkemia en pleine guerre. Voila plusieurs années que celle ci dure et Pug nous revient en esclave chez les ennemis. Mais ses talents seront découverts et les Tsuruanis vont devoir choisir: l'éliminer ou l'entrainer à utiliser la Haute Magie et en faire un serviteur de l'Empire? Alors que les intrigues politiques se jouent et se déjouent chez les Tsuaranis, dont Pug n'est qu'un petit rouage, Midkemia continue à résister face aux armées Tsurani avec plus ou moins de réussites. Chacun a été durement atteint même si des personnages d'exceptions, des héros, se dévoilent dans les armées. Mais d'autres forces sont en jeu dans cette guerre et celles-ci ne se découvriront pas avant d'être prêtes.

    C'est avec plaisir que j'ai retrouvé les chroniques de Krondor, la guerre est maintenant bien avancée et Midkemia résiste mais on sait qu'elle ne résistera plus sans aide. Différents acteurs gardent leur mystère jusqu'à la fin. Pug reviendra t-il? Thomas succombera t'il à la magie de son armure? Le roi de Krondor laissera t-il les nobles agir sans tenter de les éliminer? Mais surtout qui est Macros et pourquoi agis t'il de cette façon? A la fin de ce livre on sent que de nombreuses histoires n'ont pas eu de fin, que de nombreuses questions demeurent. C'est ça qui fait la richesse de Krondor: il y a toute une fresque en arrière plan qui ne nous est pas livrée.