médiéval

  • A la recherche du moyen âge par Jacques le Goff

    Titre: A la recherche du moyen age510BTXRKPNL._SL500_AA240_.jpg
    Auteur: Jacques le Goff
    Éditeur: Louis Audibert 2003
    Pages: 176

    C'est un petit livre pour une grande histoire: celle du moyen âge. Cependant, ce n'est pas que l'histoire du moyen âge c'est aussi l'histoire de Jacques le Goff par lui-même. La substance du livre est formée par une série d'entretiens menés par Jean-Maurice de Montremy et les réponses de Le Goff. Durant ces entretiens nous découvrons, non seulement, la vision que Le Goff a de l'époque médiévale mais aussi l'histoire de sa vie. Comment en est-il venu à étudier l'histoire et cette époque en particulier? Quels ont été ses maitres à penser et comment en est-il venu à étudier des sujets particuliers tels que les banquiers et les intellectuels?

    Les réponses remaniée par leur propre auteur, nous découvrons un livre pensé en cinq chapitres. Ceux ci brossent un portrait large de l'époque médiévale selon Le Goff. Nous passons du moyen âge constamment renaissant et à la recherche d'une ancienne perfection qu'il pense avoir perdu au moyen âge des banquiers puis des intellectuels. Ensuite Le Goff se pose la question du caractère de civilisation de l'Europe médiévale, un caractère qui ne va pas de sois mais qui permet de se poser des questions sur la féodalité (qui n'est pas ce que l'on croit) et il finit par l'aspect religieux. Bien entendu, le dernier chapitre est un peu artificiel puisque la religion est par intégrante du moyen âge dans tous ses aspects. La premier chapitre est plus spécifiquement biographique puisqu'il permet à Jacques le Goff de dire comment il est devenu médiéviste et quels sont les notions contre lesquelles un médiéviste doit se battre. Par exemple, la pensée largement partagée d'un "âge noir" de terreur et de barbarie.

    On ne comprendra pas tout le moyen âge en lisant ce livre, il n'y a tout simplement pas la place. Néanmoins, ce livre permet d'avoir une idée générale assez claire de ce qu'est véritablement l'époque médiévale: une civilisation créatrice et vivante. Plus que ça, une civilisation qui a fondé la notre, dont nous venons que cela nous plaise ou non. Ce livre est aussi, et surtout, un moyen d'avoir une idée générale des idées de Le Goff. C'est une sorte de courte synthèse de ses travaux et, aussi, de l'auteur.


    Image: prise sur amazon.

  • La Civilisation de l'Occident Médiéval

    Titre: La Civilisation de l'Occident MédiévalLa Civilisation de l'Occident Médiéval.jpg
    Auteur: Jacques le Goff
    Editeur: Flammarion 2008 (1982 première édition)
    Collection: Champs Histoire
    Pages: 366

    Il se trouve, paradoxalement, que malgré ma passion pour l'histoire qui me conduisit à l'étudier dans le cadre académique je ne me suis jamais beaucoup intéressé à ce que l'on appelle le moyen-âge. Je suis probablement une victime consentante des clichés parlant du moyen-âge comme étant une période inintéressante et sombre de l'histoire humaine: obscurantisme, recul des sciences, inquisition, etc. Mais, en tant qu'étudiant historien, je suis dans l'obligation de m'intéresser à la période médiévale. Voila pourquoi, en guise d'introduction, j'ai acheté ce livre en pensant que son prestigieux auteur - Jacques le Goff est un auteurs prolifique en ce qui concerne la civilisation médiévale - m'assurerait un livre intéressant et de bonne qualité.

    Celui-ci est divisé en deux parties. Premièrement nous trouvons une histoire évènementielle qui couvre la période classique du V ème au XV ème siècle. Celle-ci est intéressante mais nécessairement incomplète puisqu'elle tient sur moins de cent pages. Comme je l'ai dit j'ai pris ce livre comme une introduction. La seconde partie, que je considère presque comme étant plus intéressante, se préoccupe de la culture. Le Goff écrit sur les structures de l'espace et du temps, la vie, l'Église médiévale et la mentalité sans oublier les aspects matériels.

    Bien que ne m'étant jamais intéressé de prés à cette période je la connaissais un peu. J'ai néanmoins été surpris de sa diversité et des actions accomplies durant celle-ci. Je suis très heureux d'avoir fait l'effort de parcourir cet ouvrage et je le recommande comme un bon moyen de se faire une idée générale de ce que fut le moyen-âge. De plus, si une personne souhaiterait aller plus loin et plus précisément dans les analyses, nous trouvons une vaste bibliographie à la fin de ce livre. En tout cas, ce livre m'a fait découvrir une période bien plus dynamique que je ne le croyais et m'a conduit a m'y intéresser.