megan lindholm

  • Le vol des Harpies: Ki et Vandien 1 par Robin Hobb

    Titre: Le vol des Harpies: Ki et Vandien 151kLn7-se5L._SL500_AA240_.jpg
    Titre original: Harpy's flight
    Auteur: Robin Hobb alias de Megan Lindholm
    Traducteur: Xavier Spinat
    Éditeur: J'ai Lu (Mnémos 2004 pour la traduction et Megan Lindholm 1983 première édition originale)
    Pages: 285

    Il y a longtemps que je n'avais pas lu de livres de Robin Hobb. Je voulais les continuer mais le prix et le nombre de ses livres a toujours été un frein. Heureusement je peux toujours les emprunter et c'est pourquoi je me suis retrouvé avec celui-ci. L'histoire est celle d'une femme, Ki, qui rencontre un homme, Vandien, alors que les deux personnages tentent de traverser le col dit des deux sœurs. Mais Ki ne s'est pas trouvée la par hasard et nous découvrons son histoire au fil des pages. Auparavant, elle avait une famille qui lui fut brutalement enlevée lors d'une attaque de deux harpies. Folle de douleur et d'envie de vengeance elle les tua avec leur famille. Mais une telle mort ne saurait être oubliée par ce peuple ailé et elle sait qu'elle sera pourchassée alors qu'elle tente d'oublier la douleur de sa perte.

    Il n'y a pas beaucoup d'action dans son livre. Ce sont surtout des jours de voyages qui se suivent le long du col. L'histoire principale n'est pas vraiment ce voyage mais le passé de Ki. On découvre une femme qui a mal, qui a perdu celui qu'elle aime et ses enfants dans des circonstances tragiques et qui n'a pas réussi à faire son deuil avec les rites qu'elle a subit. L'histoire est, en fait, celle de l'acceptation par Ki de la mort de sa famille. Ce qui lui est difficile. Comme toujours Hobb est une magicienne des mots. J'ai eu l'impression de pouvoir vraiment ressentir les émotions de Ki. Mais n'oublions pas que ce n'est que le premier tome, une introduction pour nous donner les personnages et un début d'intrigue peut être?

    Image: Amazon.fr

  • Le dernier magicien

    Titre: Le Dernier MagicienNumériser0003.jpg
    Auteur: Robin Hobb alias de Megan Lindholm
    Éditeur: Pocket

    Cela fait quelques temps que j'entends parler de Robin Hobb et ceci plus qu'en bien. J'ai souvent lu et entendu que cette femme est une vraie magicienne des mots et des histoires. Voulant me faire ma propre idée j'ai décidé de lire une de ses histoires. Ceci fait je confirme, Robin Hobb est une magicienne. Mais tout d'abord un petit résumé.
    L'histoire se déroule a Seattle et décrit les aventures du Magicien au prise avec un être maléfique. Dans son combat le Magicien est aidé par d'autres personnes du même état magique. Le problème étant que le Magicien ne sait ni qui l'attaque ni comment le vaincre. Il essaie donc de toute ses forces de survivre.
    Le Magicien est au centre de l'histoire mais la magie n'est pas le plus important. Je noterais tout de même cette idée intéressante, mais pas inédite, des dons spécifique. Chaque magiciens et magiciennes en a un et doit en user. Un autre point que j'ai apprécié est la nécessité a se conformer a des règles pour garder sa magie. Mais si nous allons au cœur du problème j'ai l'impression de découvrir un hymne à l'histoire, le texte est parsemé d'anecdotes intéressantes sur Seattle, au souci des autres et à la différence. On peut même y voir un combat contre la recherche de l'argent et de la normalité sans concessions. J'ai beaucoup apprécié cette histoire et je suis convaincu que tous lecteurs pourrait y trouver quelque chose d'intéressant pour lui-même. Que vous soyez adulte ou enfant, je vous le conseille vraiment.