23/07/2012

The chaoswar: A crown imperiled par Raymond E. Feist (la fin approche)

Titre : The chaoswar: A crown imperiledukhc_aci_150.jpg
Auteur : Raymond E. Feist
Éditeur : Harper Voyager 2012
Pages : 469

Et voila, j'ai enfin lu le dernier livre écrit par Feist actuellement. Mais l'histoire n'est pas encore terminée puisqu'il reste encore un tome à écrire. Les intrigues du tome précédent se dévoilent un peu plus. Alors que Martin Condoin tente de tenir une ville contre une immense armée simplement avec l'aide de réservistes les différentes agences de renseignements et le conclave tentent de comprendre qui est le nouveau joueur qui a si bien su déstabiliser un continent entier et détruire des réseaux de renseignements centenaires. Les différentes enquêtes conduisent les protagonistes dans tout Triagia jusqu'à découvrir une nouvelle colonie de Panthatians. Mais on découvre aussi un complot qui menace de conduire tout le continent dans le chaos si celui-ci réussit. Quatre royaumes risquent la destruction et seuls quelques individus sont au courant de ce danger.

Je l'ai déjà dit précédemment, je pense que cette série aurait mérité un ou deux livres en moins. J'ai l'impression que Feist ne sait pas vraiment quoi inventer de nouveau et le retour d'anciens ennemis ou alliés me parait un peu artificiel. Comme si l'auteur cherchait un moyen simple de faire avancer son histoire. Heureusement, les intrigues avancent vers une conclusion. L'arrivée de celle-ci se sent surtout vers les dernières pages qui permettent de lever le voile sur la guerre dans laquelle Pug s'est impliquée et qui pourrait permettre de prévoir des réponses à certaines questions. Cependant, rien ne dit que cette conclusion sera réussie. J'espère que oui car, même s’il est imparfait, j'apprécie ce cycle dont certains personnages sont géniaux.

Image : Site officiel de Feist

11:31 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : feist, midkemia, chaoswar | | | |  Facebook

18/07/2012

The chaoswar: A kingdom besieged par Raymond E. Feist (la guerre revient)

Titre : The chaoswar: A kingdom besieged51VsV8QByeL._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU02_.jpg
Auteur : Raymond E. Feist
Éditeur : Harper Voyager 2012
Pages : 408

Cinq ans ont passé et Pug est toujours inconsolable. Il craint toujours autant pour la vie de son dernier fils et cherche toujours aussi assidûment des signes de démons sans véritables avancées. Mais il semble que de nombreux événements soient en train de se mettre en branle. Des rumeurs de guerre atteignent le royaume des Isles et Roldem. Celles-ci sont bien plus que de simples bavardages et Crydee se trouve, une nouvelle fois, assiégée par une armée. Mais pourquoi Kesh attaque-t-elle le royaume des Isles? Est-ce simplement pour retrouver des terres qui ont été perdues depuis des centaines d'années ? Non quelque chose de plus important est en branle alors que chacun des réseaux de renseignements des différentes nations semblent avoir été détourné. Quelque chose se réveille dans l'ombre.

J'arrive petit à petit vers la fin de la vie de Pug et je dois dire que je serais content de terminer. Ce n'est pas que je n'apprécie pas ces histoires mais je pense que Feist va peut-être un peu trop loin dans les suites. J'ai écrit juste avant que le cycle précédent donnait surtout de nouvelles questions. Celui-ci résout en partie les questions que l'on avait. Il est tout de même clair qu'un certain nombre de réponses sont encore absentes mais ce que l'on pouvait deviner se confirme. Mis à part cela Feist nous offre de nouveaux personnages venant de Crydee. Cependant, je ne les trouve pas très intéressant. Il faudra lire les deux derniers livres (dont un qui n'est pas encore écrit) pour savoir si cette conclusion sera réussie ou non.

Image : Amazon

18:30 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : feist, midkemia, chaoswar | | | |  Facebook

16/07/2012

Demon war: At the gate of darkness par Raymond E. Feist (c'est chaud)

Titre : Demon war: At the gate of darkness039763-FC222.jpg
Auteur : Raymond E. Feist
Éditeur : Harper Voyager 2011
Pages : 322

Caleb et Miranda sont morts. L'attaque contre l'Île du Sorcier a détruit une grande partie de ce que Pug avait construit durant sa longue vie. Pire que ça, elle a pris ce qui restait d'optimisme et de joie de vivre à Pug qui craint plus que jamais le destin révélé par Lims Kragma. Malgré tout il faut se battre. En effet, un roi démon s'est allié à un magicien renégat pour entrer sur Midkemia en cachette. Les membres du conclave sont dont dispersé pour trouver le moindre indice d'activités liées aux démons. Et l'un des agents revient avec une vision d'horreur aux frontières de Kesh. Il est temps pour le conclave de terminer ses préparations et d'entrer en guerre. Mais même si la victoire est atteinte que cachent les récentes activités démoniaques ?

Je pense qu'il faut considérer le cycle de la guerre des démons comme un cycle de préparation. En effet, bien qu'il possède une cohérence interne, il permet surtout de créer de nouveaux personnages et d'introduire une nouvelle intrigue plus large. On sort de ce cycle de deux livres avec beaucoup plus de questions que de réponses et l'impression que la guerre n'a pas encore vraiment éclaté. Je suis en train de lire le premier tome du prochain, et dernier, cycle des guerres de la faille et je pense donc avoir raison. Les personnages introduits permettent aussi de remplacer les morts innombrables que le Conclave a connu. Ainsi, je pense que Amirantha remplace, bien qu'il ne soit pas aussi drôle, assez bien Nakor. La question des elfes des étoiles est aussi laissée en suspens sans indices importants sur les effets de leur arrivée. C'est au prochain cycle de conclure sur tous ces points.

Image : Harper Collins

18:30 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : midkemia, demon war | | | |  Facebook

03/07/2012

Demon war: Rides a dread legion par Raymond E. Feist (ça devient un peu chaud)

Titre : Demon war: Rides a dread legionukhc_radl_150.jpg
Auteur : Raymond E. Feist
Éditeur : Harper Voyager 2010
Pages : 424

Dix ans ce sont déroulés depuis la destruction de Kelewan dans le but d'arrêter le monstre qui souhaitait engloutir l'univers depuis le deuxième cercle. Mais Pug n'a toujours pas oublié et ne s'est toujours pas pardonné d'avoir tué autant de personnes. Nakor lui manque aussi terriblement. Récemment son inquiétude s'est encore développée. En effet, l'oracle d'Aal l'a convoqué ce qui est souvent l'occasion d'apprendre de mauvaises nouvelles. Et cette règle se vérifie puisqu’à peine arrivé Pug se retrouve face à un démon. Durant le même temps des elfes fuient en direction de Midkemia depuis leur empire détruit par les légions des démons. Mais ces derniers sont loins d'être aussi bienveillant que les elfes que l'on connaissait avant. Au contraire, ils sont vaniteux et n'hésitent pas à attaquer sans poser de questions. Les démons semblent donc apparaître de plus en plus et malheureusement Pug ne connaît pas grand-chose sur le sujet. Il devra apprendre vite car les légions démoniaques sont en marche.

Je trouve ce tome un peu moyen. Encore une fois, Feist rajoute des elfes perdus. À croire que les elfes d'Elvandar sont vraiment ignare puisque ce n'est pas la première fois qu'ils découvrent des congénères qu'ils ne connaissaient pas. Ce qui m'ennuie aussi c'est la manie de Feist de rajouter une grosse part de théorie du complot. Je trouvais que la thèse du sans-nom suffisait pour mettre en place des intrigues intéressantes mais Feist décide de complexifier en ajoutant une nouvelle entité. Par contre, je trouve intéressant de comprendre un peu mieux la famille de Leso Varen. Ce point permet d'ajouter de nouveaux personnages dont une femme qui, je l'espère, sera développée car je la trouve très intéressante. Bref, un tome moyen à mon avis.

Image : Site officiel de Feist

18:34 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : feist, midkemia, guerre de la faille | | | |  Facebook

27/06/2012

The darkwar: Wrath of a mad god par Raymond E. Feist

Titre : The darkwar: Wrath of a mad godukhc_woamg_150.jpg
Auteur : Raymond E. Feist
Éditeur : Harper Voyager 2008
Pages : 516

Il est temps de terminer cette trilogie. En effet, après des préparations et des recherches les héros du Conclave des Ombres se rendent compte que finalement la guerre n'éclatera pas sur Midkemia mais sur Kelewan terre des Tsuranis. C'est avec surprise qu'ils s'en rendent compte puisque Miranda a été capturée par Leso Varen et deux prêtres Dasatis. Pendant que l'Empire ressent les premiers coups de la guerre et se prépare à lutter pour son existence même Pug, Nakor, Bek et Magnus continue à en apprendre plus sur l'histoire des Dasatis et de leur Dieu Noir. Les réponses sont inattendues et permettront de dévoiler des secrets longtemps gardés. Il est l'heure pour la guerre la plus cataclysmique de tous les temps d'éclater. Une guerre entre des dieux plus qu'une guerre entre des mortels.

Je n'ai jamais lu Feist pour sa plume. Ce qui me plaît chez lui c'est son imagination. En effet, malgré un certain nombre de tomes il réussit encore à trouver quelques nouveautés à insérer dans son monde. Cette trilogie nous a surtout permis de connaître les noms de nouveaux ennemis possibles et de comprendre à quel point la vie de Pug a été manipulée. En cela il permet de remettre en perspective les autres tomes. De plus, il offre un final digne d'un film hollywoodien qui ne sera sûrement pas sans effets sur Pug. En effet, une partie de la prophétie le concernant s'est vérifiée et ceci en lien avec ses propres actions ne peuvent que le conduire à plus d'introspection. Par contre, je trouve dommage que Thomas soit si peu utilisé alors que le début de la trilogie pouvait donner l'espoir d'une nouvelle intrigue entre les deux amis.

Image : Site officiel de Feist

18:32 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : feist, midkemia, darkwar | | | |  Facebook

22/06/2012

The darkwar: Flight of the nighthawks par Raymond E. Feist (des oiseaux de malheur)

Titre : The darkwar: Flight of the nighthawksukhc_fotn_150.jpg
Auteur : Raymond E. Feist
Éditeur : Voyager 2005
Pages : 420

Cette nouvelle trilogie commence directement après les événements meurtriers de la fin d'Exile's return. Le conclave ne peut pas laisser ces attaques contre l'Île du Sorcier et Elvandar impunie. Mais, surtout, il doit trouver un moyen d'étudier le Talnoy amené par Kaspar ancien duc d'Olasko et retrouver Leso Varen. En effet, les derniers événements ont démontré à Pug que le magicien fou est capable de posséder un corps à volonté ce qui lui permet d'éviter la mort. Le Conclave décide donc d'agir sur trois fronts. Tout d'abord, les magiciens étudieront de très près les 10 000 Talnoy caché sur le continent de Novindus. Pug demande aussi l'aide des magiciens de l'Académie sur Midkemia de l'aider à comprendre le Talnoy ramené par Kaspar. Enfin, Leso Varen doit être traqué et détruit. Cette traque conduit Kaspar, Talwin et Caleb dans Kesh La Grande. Mais un complot d'une ampleur inégalée s'y prépare tandis que des signes du retour des Faucons de la Nuit, cette secte d'assassin, se font de plus en plus clairs.

La trilogie précédente montrait assez peu les activités du Conclave et, donc, de Pug car la guerre était secrète cachée entre un certain nombre d'agents qui ne savaient pas toujours pour quoi ils luttaient. Le cycle Darkwar ouvre une nouvelle possibilité de guerre ouverte. Nous suivons donc les mouvements de Pug d'un peu plus près. Mais il n'est pas le seul personnage et ce nouveau cycle permet d'ajouter une nouvelle famille. Je n'ai pas encore décidé ce que je pensais de ces nouveaux personnages mais leur jeunesse permet de changer un peu le point de vue. Comme d'habitude, le tome permet d'en savoir un peu plus sur le monde de Midkemia et ses lois. Tout ceci se fait dans une course contre la montre alors que Feist développe l'histoire du complot contre Kesh. Il reste à savoir comment ces différentes intrigues seront développées dans le reste de la trilogie.

Image : Site officiel de Feist

11:32 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : midkemia, darkwar, feist | | | |  Facebook

17/06/2012

Conclave of shadows: Exile's return par Raymond E. Feist (150 000 km à pied ça use ça use...)

Titre : Conclave of shadows: King of foxesukhc_er_150.jpg
Auteur : Raymond E. Feist
Éditeur : Voyager 2005
Pages : 356

Ce dernier tome du Conclave des ombres prend place immédiatement après les événements du second tome. Il ne se passe donc pas 5 minutes que Kaspar est obligé de se défendre contre des nomades de Novindus qui souhaitent le mettre en esclavage. Bien qu'il se trouve dans un continent très éloigné de son ancien duché Kaspar n'a qu'un seul but: revenir chez lui et se venger de Talon. Mais, tout d'abord, il faut survivre. Et la survie sur Novindus est difficile. Ce continent souffre encore des affres de la guerre de la reine Émeraude et des nations commencent à peine à se reconstituer. Dans sa quête il rencontre des marchands de Krondor qui déplacent une étrange armure et qui pourraient l'aider à voyager avec moins de risque. Mais cette armure est maudite!

Je considères que ces trois tomes sont des préparations au prochain cycle. En effet, ce que ces tomes nous donnent ce sont des informations sur Leso Varen, grand méchant de l'histoire, et quelques personnages que nous rencontreront probablement à nouveau comme Talon, Kaspar, Magnus et Caleb. Mais, surtout, ce dernier tome nous donnent des indices importants sur la suite de l'histoire (que je suis en train de lire). Mis à part ces informations ce livre montre la transformation d'un homme. Kaspar comment dès le début à mettre en cause ses anciennes actions. Certains ont critiqué ce changement rapide. Mais je pense que l'explication de la manipulation par Leso Varen est assez convaincante. Kaspar apprend donc ce qu'est le mal et la folie et remet en question ses motivations. Il apprend à devenir plus humble et comment à vouloir se racheter. C'est la raison pour laquelle je suis certain qu'on va retrouver ce personnage dans les prochains tomes.

Image: Site officiel de Feist

11:26 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : feist, midkemia, conclave des ombres | | | |  Facebook

16/06/2012

Conclave of shadows: King of foxes (trahisons en séries)

Titre : Conclave of shadows: King of foxesukhc_kof_150.jpg
Auteur : Raymond E. Feist
Éditeur : Voyager 2005
Pages : 374

Talon avait un but lorsque nous l'avions quitté dans le tome précédent. Ce but est d'entrer au service du duc Kaspar pour récolter le plus d'informations possibles jusqu'à ce que Kaspar le trahisse. Tandis que Talon intrigue, au risque de sa propre vie, pour avoir une bonne raison d'entrer au service de son ennemi qu'il a juré de tuer quelque chose change. Au fur et à mesure que le temps passe Talon se demande si derrière le génocide de son peuple il n'y aurait pas une autre main que celle du duc. Le magicien Leso Varen serait-il plus impliqué qu'il ne le croit ? L'enquête s’avère difficile mais le conclave des ombres est convaincu que Varen sert des forces terribles et qu'il doit être arrêté. Il reste encore à savoir sir Talon survivra assez longtemps pour aider le conclave et tuer le duc.

Le dernier tome n'avait pas une véritable fin. Il devait continuer sur ce second tome. Celui-ci continue à suivre ce personnage que j'apprécie : Talon. Mais c'est pour mieux le voir changer puisque les épreuves qu'il subit le conduisent à modifier son point de vue. En effet, sa vengeance contre le duc s'est formée après la destruction de son peuple pour une simple recherche de pouvoir. Mais sa propre quête le mène à sacrifier des vies humaines aussi. Est-il si différent ? Le second personnage que nous apprenons, brièvement, à mieux connaître est Leso Varen. Ceux qui lisent Feist savent qu'il s'est trouvé impliqué dans plusieurs tomes de la série. Cependant, aucun d'entre eux ne montre à quel point ce personnage est fou. C'est l'un des bons points de ce tome de nous présenter sa démence. Mais l'histoire n'est pas terminée et je présenterai bientôt le tome 3.

Image : Site officiel de Feist

18:20 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : feist, midkemia, conclave of shadows | | | |  Facebook

20/02/2012

Honoured Ennemy par Raymond E Feist et William Fortchen (les ennemis de mes ennemis sont mes amis)

Titre: Honoured Ennemy
Auteurs: Raymond E Feist et William Fortchen
Éditeur: Voyager 2001
Pages: 323

Je termine ces trois livres intitulé Légendes de la Guerre de la Faille avec celui qui a été publié en premier. Mais ça ne veut pas dire que nous nous trouvons dans une période précoce de la guerre. Au contraire, les fronts sont constitués et les soldats sont déjà des vétérans. Nous suivons une unité dont la mission est d'infiltrer l'arrière des lignes ennemies pour les attaquer furtivement. Après une rude campagne leur commandant, Dennis Hartraft, souhaite retourner en garnison pour prendre un peu de repos pour lui et ses hommes. Malheureusement c'est le moment exact que choisit le destin pour initier deux catastrophes. Tout d'abord, l'unité est attaquée par des Tsuranis alors que Hartraft tentait de mettre en place un guet-apens. Ensuite, la garnison a été attaquée par les Moredelhs massacrant les défenseurs et les premiers attaquants Tsuranis et tentent maintenant de mettre en place un piège. Et comme les coïncidences ont tendances à se suivre c'est aussi le moment exact qui a été choisis par les commandants Tsuranis pour envoyer une unité en renfort dans l'attaque de cette même garnison. Faisant face à un ennemi que les deux troupes craignent ils n'ont d'autres choix, pour survivre, que de décider d'une trêve. Il reste à savoir si celle-ci explosera face aux haines et incompréhensions mutuelles ou si les soldats du Royaume et les Tsuranis vont, peu à peu, accepter leur valeur mutuelle?

Encore une fois, nous ne nous trouvons ni avec les grands nobles ni au centre des événements. Au contraire, nous suivons deux petits nobles dont les unités ne sont que des pions sur l'immense échiquier de la guerre. Ce qui nous permet de connaître un peu mieux les différences entre les deux peuples. Malheureusement pour ce livre Wurst et Feist l'ont déjà fait beaucoup plus brillamment dans le cadre de la trilogie de l'Empire. Mais ce point n'est pas le véritable but de ce tome. Celui-ci nous montre deux ennemis qui se haïssent et qui essaient de se comprendre et, petit à petit, à s'accepter. Le livre est donc une sorte de processus durant lequel on observe un respect grandir entre les deux peuples. Plus important encore, il permet de montrer la guérison d'un homme habité et consumé par la vengeance. L'intrigue, en elle-même, n'est qu'une toile de fond. Et si on apprécie l'histoire qui déploie des rivalités entre deux frères et qui ajoute quelques anecdotes au monde de Midkemia les événements sont largement attendus. Il est clair dès la mise en place de la trêve qu'une trahison prendra place ce qui m'a surpris c'est que je n'avais vu venir que l'une d'entre elle alors que la seconde ne m'est apparue que 20 pages avant. Je trouve par contre dommage que certains personnages intéressants aient été laissé dans l'ombre alors que l'on aurait pu leur offrir un développement plus glorieux. Pour la troisième fois, ce n'est pas vraiment un tome essentiel pour le cycle de Midkemia mais il est tout de même assez plaisant à lire.

Image: Éditeur

011995-FC222.jpg

11:46 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : feist, midkemia | | | |  Facebook

13/02/2012

Murder in Lamut par Raymond E Feist et Joel Rosenberg (surtout ne soyons pas impliqué!)

Titre: Murder in Lamut9780060792855.jpg
Auteurs: Raymond E Feist et Joel Rosenberg
Éditeur: Harper Collins 2002
Pages: 324

Après s'être intéressé aux aventures de Jimmy (probablement l'un de mes personnages préférés) on va passer dans une toute autre histoire sans aucuns liens avec celle de Jimmy. Après tout, le but de cette série de légende de la guerre de la faille est bien de nous faire découvrir la guerre par les yeux d'autres individus que ceux que nous connaissons. Nous nous rendons donc à Lamut qui se trouve entre l'ouest et l'est du Royaume des Isles. Un certain nombre de soldats s'y trouvent mais nous avons surtout nos trois héros. Ceux-ci sont des mercenaires qui ne s'impliquent ni dans la guerre ni dans la politique locale. Leur seul but est d'être payé et de survivre. Après avoir combattu en première ligne les trois compagnons décident qu'il est peut-être temps de quitter le service de Lamut pour aller ailleurs si possible au sud. Malheureusement pour eux, le maître d'arme pense qu'un baron local est en danger. Plutôt que de demander l'aide de soldats réguliers il préfère requérir le service de nos trois mercenaires. Mais une mission qui s'annonçait facile prend rapidement un tout autre tour. En effet, les mercenaires se rendent compte qu'ils commencent à être un peu trop impliqué dans la politique locale pour garder un esprit tranquille.

Lire ce tome en ce moment n'était peut-être pas une bonne idée. La majeure partie de l'intrigue se déroule en pleine tempête d'hiver avec des températures proches de l'été pour les habitants de la Brévine. Il faut le dire tout de suite, ce tome n'est vraiment pas le meilleur de la série. Mais ça ne l'empêche pas d'être légèrement plus intéressant que celui concernant Jimmy. En effet, bien que l'intrigue affichée dans le résumé prenne près de 300 pages avant de véritablement commencer, ce livre nous fait entrer dans l'histoire des simples soldats alors que Feist nous donne surtout les aventures des nobles. Alors que le premier livre du cycle de Krondor donne une impression d'harmonie à l'intérieur de l'Ouest ce tome nous permet de voir que les barons et autres nobles locaux sont tout autant déchiré que Borric et Du-Bas-Tyra. Mais nous avons aussi une petite idée des aventures des simples soldats qui se trouvent concrètement en première ligne. Nous en savons plus, du moins en ce qui concerne Lamut, sur leurs missions et leur vie de tous les jours. C'est donc un livre modérément intéressant mais qui n'apporte pas grand-chose au cycle de Krondor au final.

Image (très moche): Éditeur

11:46 Écrit par Hassan dans Fantasy, feist, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : feist, midkemia, krondor | | | |  Facebook