05/02/2014

Misfits saison 5

La bande de bras cassés aux pouvoirs minables est de retour pour une cinquième et dernière saison. Alors que Curtis est le dernier survivant de l'ancienne bande une nouvelle arrivante se prépare à entrer dans le groupe. Cette fois les jeunes délinquants devront survivre à la fois au travailleur social qui les gère et aux autres personnes ayant des pouvoirs. Quoique rien ne change vraiment les pouvoirs commencent à se montrer de plus en plus agressif. Ainsi, alors que le diable se ballade dans un petit camp de scouts une vieille grand-mère crée des pulls qui décrivent l'avenir. Et tout pourrait bien changer pour nos héros du dimanche. Ou alors rien ne changera et ils seront toujours aussi inutiles eux et leurs pouvoirs stupides.

Ceux et celles qui ont suivis les saisons précédentes savent que cette série est absurde au possible et que les jeunes qui y sont dépeints n'ont pas de honte à insulter et à se droguer tout en adorant le sexe. Tout ça continue dans cette dernière saison avec, parfois, des scènes particulièrement horribles. Bien que le nouveau groupe ne soit pas mon préféré je dois dire que j'aime bien la manière dont il a été modifié. Chacun se développe vers une direction intéressante. Ainsi, Alex apprend à devenir moins égocentrique tandis que Rudy 2 s'échappe de l'emprise de Rudy 1 qui, lui-même, tente de passer outre sa peur de l'engagement. Abby, quant à elle, fait une découverte majeure sur son passé. Il est tout de même navrant que les personnages masculins considèrent majoritairement les personnages féminins non comme des personnes avec qui une relation peut être construite mais comme un moyen pour avoir du sexe. Rudy en est l'exemple majeur mais Alex est le dragueur né. En ce qui concerne Finn c'est le gentil garçons qui ne comprend pas pourquoi les femmes ne s'intéressent pas à lui alors qu'il ne pense qu'au possible sexe. Une grande partie des personnages masculins principaux de la série suit ce schéma. Simon était, probablement, le seul à vouloir créer une véritable relation d'égal mais il a aussi eu des comportements glauques. Je suis aussi content de voir que la série revient dans l'idée de départ. Les pouvoirs sont le pendant de la psychologie du personnage. Il était dommage que la fin de la saison 2 ait supprimé cela. Nous retrouvons donc des raisons logiques derrière toutes les personnes ayant un lien avec un pouvoir. Nous avons enfin des relations autres qu'hétéros (il en a fallu du temps!) et c'est positif. Je pense donc que cette saison termine bien la série et c'est suffisamment rare pour être noté.

  • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers.

  • Twilight.

  • Film de vacances.

  • Bon scénario. On retourne vers les bases et on conclut tout cela.

  • Joss Whedon.

Image: Site officiel

51404dc8-f621-44d5-b064-4fe958ff41d7.jpg

11:10 Écrit par Hassan dans série | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : héros, misfits | | | |  Facebook

31/05/2013

Misfits saison 4

J'avais abandonné Misfits alors qu'une grande partie des personnages disparaissaient. J'avais appris qu'un autre personnage n’apparaîtrait plus dans la quatrième saison. Celle-ci ne se trouve donc qu'avec un seul membre du casting original. Le problème c'est qu'il est justement celui que j'aime le moins. Heureusement, les places manquantes sont renouvelées par trois nouveaux personnages. Nous les trouvons immédiatement en mauvaise posture tandis que tout le monde tenter de retrouver une mallette disparue qui serait remplie d'argent. Il est claire que cette nouvelle saison ne sera pas de tout repos pour nos "héros". Entre l'alcool, le crime et le nouveau travailleur social psychopathe les choses risquent fort de déraper.

Que penser de cette quatrième saison? A mon avis la série est toujours aussi réussie. Bien qu'une grande partie des personnages originaux aient disparus elle a su se renouvelle tout en gardant les fondamentaux. Le point le plus positif est de ne plus avoir cette possibilité de changer de pouvoirs qui mettait à mal le point principal de la série: des pouvoirs liés à la psychologie des personnages. Les nouveaux et nouvelles sont intéressantes même si on peut en préférer à d'autres. La manière dont la série est filmée reste très froide et souvent dérangeante avec des actes qui peuvent être difficile à voir. Mais difficile d'en parler sans faire de spoiler donc je vous laisse regarder plutôt que de lire cette courte et inadéquate présentation.

  • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers.

  • Twilight.

  • Film de vacances.

  • Bon scénario. De l’humour très noir, des personnages loin d'être parfait et des pouvoirs dont les conséquences sont réalistes (franchement, qui d'entre vous deviendrait superman s'il avait ses pouvoirs?). J'aime toujours autant cette série.

  • Joss Whedon.

Image: Site officiel

43EAC64B-0951-446E-9C3C-0A64A86ADD76_extra.jpg

18:33 Écrit par Hassan dans Fantasy | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : misfits, pouvoirs, angleterre | | | |  Facebook

26/06/2012

Misfits saisons 1-3

Je l'ai déjà dit, les super-héros sont de plus en plus nombreux au cinéma. Mais la plupart de ces films sont adaptés de comics alors que Misfits est une création originale ce qui donne déjà un bonus. Cette série est produite par E4. C'est donc une création anglaise qui a réussi à créer un large public d'adeptes. A tel point que les Américains vont adapter cette série (tout en détruisant probablement une grande partie de ce qu'elle est). Nous sommes dans une banlieue quelconque et sale. Cinq jeunes sont condamnés à des travaux d'intérêts généraux pour diverses fautes plus ou moins graves. Tandis qu'ils accomplissent les tâches qu'on leur a confié un orage éclate. Celui-ci n'est pas commun puisque d'énormes grêlons tombent entre les éclairs. Suite à cet orage les cinq jeunes délinquants découvrent qu'ils ont reçu des pouvoirs de différentes natures. Mais ils ne sont pas seuls et avec ces pouvoirs ne vient pas la responsabilité mais les problèmes, d'énormes problèmes !

A mon avis c'est une très bonne série que je me suis procurée. Ce n'est pas tout a fait une surprise puisque j'avais lu beaucoup de bonnes critiques. Chaque saisons possèdent un petit suspens particulier et c'est la raison pour laquelle je ne donnerais pas trop d'informations. Outre les pouvoirs et les intrigues qui restent classiques mais traitées de manière légèrement différente de ce dont j'avais l'habitude. Ce sont surtout les personnages. Chacun d'eux à un caractère particulier et leur pouvoir est lié à celui-ci. Curtis est un ancien coureur de stature mondiale qui est probablement le plus adulte des cinq. Alisha est une bimbo qui adore faire la fête. Quant à l'autre femme, Kelly, sa grande gueule cache une certaine timidité. Mais ce sont les deux autres personnages que j'ai le plus apprécié. Nathan est proprement détestable mais c'est son attitude irrespectueuse et ses comportements à la limite de l'insulte qui le rendent attachant. Quant à Simon il est probablement mon personnage préféré. Bien qu'il ait une attitude proche du serial killer psychopathe il combine une intelligence redoutable à une débrouillardise impressionnante. Malheureusement, après deux saisons que j'ai beaucoup apprécié la troisième perd une partie des qualités de la série. Étant donné que la saison 4 perd d'autres personnages principaux on peut se demander comment les producteurs réussiront à garder l'identité de la série.

Image : site officiel

 

D4970662-76BA-4033-8119-FFAAC540D4FC_extra.jpg

18:39 Écrit par Hassan dans Fantasy, science-fiction, série | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : misfits | | | |  Facebook