mission basilic

  • Honor Harrington: Mission Basilic par David Weber

    Titre: Honor Harringtonbasilic.jpg
    Tome: Mission Basilic
    Titre original: Honor Harrington: On basilisk Station
    Auteur: David Weber
    Traducteur: Arnaud Mousnier-Lompré
    Éditeur: J'ai Lu (l'Atalante 1999 pour la traduction et David weber 1993 première édition originale)
    Pages: 508

    Honor Harrington est une femme. C'est aussi la Commandante de L'Intrépide. Le premier croiseur sous son commandement. Heureuse de cette affectation dans la flotte de la Reine de Manticore elle se rend le plus vite possible à son bord. Malheureusement, elle déchante vite quand elle voit que son vaisseau est atrocement mutilé de ses armements à cause d'une nouvelle doctrine tactique qu'elle a mission d'expérimenter lors de missions tests. Réussissant brillamment, mais seulement une fois, elle est rapidement reléguée, malgré ses capacités, au pire endroit du Royaume pour un membre de la flotte: Basilic. Cette station, bien que procurant d'immenses richesses au royaume, est le point ou sont relégués tous les incompétents. Consciente de ceci elle décide tout de même de mener sa mission à bien malgré le manque de personnel, de matériel et les piéges de ses supérieurs. Et elle fait bien, car Manticor est la cible d'un empire concurrent...

    A toutes les personnes qui souhaitent lire ce livre je dis: allez y! Ce space opera mêle tous les ingrédients du genre: empires multi-stellaires, vaisseaux de guerre, diplomatie, armement et tactique. Mais Weber ne se repose pas que l'action. Il nous écrit une histoire plus réaliste ou nous pourrions retrouver le véritable fonctionnement d'un vaisseau de guerre. Nous sommes loin de StarWars et de ses combats intenses mais Honor Harrington peut aussi l'être. L'auteur nous donne aussi des armements précis et des spécifications précises qu'il ne trahit pas. Grâce à cela on trouve des manœuvres qui semblent légitimes pour le genre. De plus, les intrigues politiques constellent l'œuvre ce qui permet d'ajouter un petit plus. Mais il ne faudrait pas non plus oublier l'héroïne. De petite commandante inconnue elle passe à grain de sable énervant dans les plans de certains puis héroïne bien qu'elle ait toujours été sous-estimée. C'est un bon livre, distrayant et très prenant que je conseille de vive voix.