paul magrs

  • Sick Building par Paul Magrs

    Titre: Sick BuildingDrWho-SickBuilding_125.jpg
    Auteur: Paul Magrs
    Éditeur: BBC 2007
    Pages: 243

    Cette fois le Docteur ne peut rien faire. En effet, rien n'a jamais réussi à échapper aux Voracious Craw. Ces êtres sont non seulement gigantesques mais aussi affamé et capable de détruire une planète entière. L'un de ces êtres colossaux se trouve sur une planète habitée par une seule famille. Mais le Docteur pense tout de même qu'il faut les prévenir au cas ou ils ne seraient pas au courant du danger. Mais Martha et le Docteur se retrouvent au milieu d'une famille des plus étranges. Ils sont au courant oui mais ils ne se préparent pas. Ils continuent de vivre dans leur maison parfaite et luxueuse entouré de robots. Mais ces derniers ne sont-ils que des robots ou leur sophistication leur a-t-elle permis de réfléchir par eux-même? Dans ce cas il n'est pas forcément intelligent de les utiliser pour les abandonner. Dans le même temps, l'influence du Voracious Craw se fait de plus en plus sentir sur les appareils électroniques de la maison mettant en danger tous ses occupants.

    Rien de tel que de vivre dans le luxe et l’opulence servit par des robots sur une immense propriété n'est ce pas? Ce n'est pas ce que le Docteur pense. Et ce livre nous montre comment le luxe de ne rien faire peut mener à la paresse. Une paresse telle qu'elle aboutit à un manque d'esprit de survie et même d'initiative. C'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai apprécié ce tome. La seconde étant l'aspect dangereux de la maison même. Que faire lorsque sa propre demeure se retourne contre sois? C'est ce que nous observons se dérouler dans ce tome sans trop de surprises. Mis à part ces deux points j'ai apprécié les différentes références à la série. En particulier les pensées de Martha, un peu résignées, concernant Rose.

    Image: BBC