02/12/2014

Y le dernier homme 5 par Brian K. Vaughan, Pia Guerra, José Marzán Junior et Goran Sudzuka

Titre : Y le dernier homme 59782365774307-couv-M200x327.jpg
Auteur-e-s : Brian K. Vaughan, Pia Guerra, José Marzán Junior et Goran Sudzuka
Éditeur : Urban Comics 28 novembre 2014
Pages : 320

Ce dernier tome regroupe les épisodes 49 à 60. Depuis plusieurs années Yorrick, Mann et 355 parcourent le globe afin de trouver deux choses : un moyen de sauver l’humanité et la fiancée de Yorrick. La première mission est une réussite. Le Docteur Mann sait enfin pour quelle raison Yorrick a survécu et elle pense savoir comment sauver le monde. Mais, avant cela, elle devra lutter contre la personne avec qui elle a toujours voulu rivaliser. Leur rencontre pourrait bien tout détruire. La seconde mission est moins facile. En effet, Beth a décidé que Paris c’était sympa. Plutôt que de s’être rapproché Yorrick s’est donc éloigné. Et entre les deux personnes il y a toute l’armée israélienne, sa sœur et son amante d’un soir qui attendent avec son bébé.

Cette série me laisse un goût mitigé. D’un côté on reste dans des comics bien plus intelligent que la majorité. De l’autre c’est le moins bon Vaughan que je connaisse. Une grande partie de ma déception vient de l’intrigue qui, à mon avis, ne se renouvelle pas assez. Ainsi, j’en avais un peu marre de Yorrick et de sa quête d’ado pour retrouver sa fiancée. De plus, je n’apprécie pas trop les raisons du Docteur Mann. En fait, seul 355 m’intéressait. Ce tome nous donne quelques informations sur les groupes que nous avions rencontrés ce qui est intéressant. Mais on ne reçoit pas assez pour apprécier. Mais, surtout, je trouve la conclusion particulièrement décevante. Mon avis restera très mitigé.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare. Enfin la conclusion. Malheureusement elle est décevante.

  • À lire.

  • Tolkien.

Image : Éditeur

24/11/2014

Y, le dernier homme 4 par Brian K. Vaughan, Pia Guerra, José Marzán, JR et Goran Sudzuka

Titre : Y, le dernier homme 3
Auteur-e-s : Brian K. Vaughan, Pia Guerra, José Marzán, JR et Goran Sudzuka
Éditeur : Urban Comics 14 mars 2013
Pages : 296

Ce tome 4 regroupe les numéros 37-48. Mann sait, à présent, comment Yorrick a pu survivre. Elle pense donc être capable de créer un antidote afin de sauver les mâles. Cependant, la clé de cet antidote est le petit singe de Yorrick. Le même qui a été kidnappé et qui semblerait se trouver au japon. Un navire australien accepte de les emmener mais fait tout d’abord escale dans son propre pays. Yorrick en profite pour s’informer sur sa fiancée. Cependant, lui-même est chassé par une journaliste prête à tout afin de recevoir un scoop.

Je le dis tout de suite : je trouve ce tome 4 plus intéressant que le précédent. Pourquoi ? Car on y trouve un certain nombre d’éléments qui auraient pu arriver auparavant. Ainsi, on en apprend enfin plus sur les personnes qui auraient pu avoir une raison de suivre ce singe. Jusque là on n’avait que de très minces informations. Mieux encore, Yorrick est enfin connu de par le monde ce qui crée certains problèmes spécifiques. Depuis le temps qu’il ne fait pas attention à sa vie privée il fallait bien que ça arrive et c’est enfin le cas. Il est aussi donné un peu d’éléments sur Beth et, donc, sur la quête principale de Yorrick. Tout ceci implique que, au contraire du précédent, ce tome donne vraiment l’impression de faire avance l’intrigue au lieu de rester sur place.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • À lire. Beaucoup plus intéressant que le précédent. On nous donne plus d’informations ce qui fait avancer l’intrigue. La fin est pour bientôt et ça se sent.

  • Tolkien.

Image : Éditeur

9782365773911-couv-M200x327.jpg

22/11/2014

Y, le dernier homme 3 par Brian K. Vaughan, Pia Guerra, José Marzán, JR et Goran Sudzuka

Titre : Y, le dernier homme 3
Auteur-e-s : Brian K. Vaughan, Pia Guerra, José Marzán, JR et Goran Sudzuka
Éditeur : Urban Comics 25 octobre 2013
Pages : 320

ce troisième tome regroupe les épisodes 24-36. Nous sommes deux ans plus tard. Yorrick, Mann et 355 ont enfin atteint leur destination. Les tests vont enfin pouvoir être lancé afin de comprendre la raison de la survie de Yorrick. Mais, la vie en ville n’est pas de tout repos malgré la relative normalité qu’elle a atteint. De nombreux groupes souhaitent s’attaquer soit à Yorrick soit au docteur Mann voir même à 355. Pris entre plusieurs feux les 3 compagnons pourraient en souffrir. De plus, l’immunité de Yorrick s’accompagne d’une surprise pour tout le monde et d’un nouveau but.

Le premier tome m’avait déçu. Le second me semblait un peu mieux. Ce troisième tome semble un peu tirer en longueur. Je suis heureux qu’il ait été décidé de ne pas tout nous dire sur le voyage du groupe. Mais leur vie en ville ainsi que la recherche de la raison de la survie de Yorrick me semblent trop étirés. Il ne se passe pas grand-chose et ça se ressent. D’ailleurs, et c’est une bonne chose, le tome nous donne un certain nombre d’informations sur le destin d’autres personnages. Ainsi, on en sait plus sur Héro et on apprend ce qui est arrivé à Beth. Certains dialogues sont très savoureux. Par exemple, j’ai beaucoup aimé la réplique d’une femme qui s’étonne qu’il n’y ait qu’un homme dans le monde mais qu’il se trouve au centre de l’histoire. Il reste donc 2 tomes et j’espère qu’ils ne seront pas aussi peu intéressant que celui-ci.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare. Sans être mauvais, nous sommes face à Vaughan, ce tome semble tirer en longueur. L’histoire ne m’a pas vraiment intéressé et les personnages non plus.

  • À lire.

  • Tolkien.

Image : Éditeur

9782365772662-couv-M200x327.jpg

12/11/2014

Y le dernier homme. 2 par Brian K. Vaughan, Pia Guerra, Goran Parlov et José Marzán, JR

Titre : Y le dernier homme. 29782365771993-couv-M200x327.jpg
Auteur-e-s : par Brian K. Vaughan, Pia Guerra, Goran Parlov et José Marzán, JR
Éditeur : Urban Comics 22 mars 2013
Pages : 320

Ce second tome regroupe les numéros 11-23 publiés dans Y, the last man deluxe edition book 2. Yorrick n’est pas vraiment le dernier homme sur Terre. Comme le dernier tome nous l’avait expliqué à la fin il y a encore deux astronautes qui se trouvent dans l’ISS avec une astronaute. Et les trois ont décidé qu’il n’était plus possible d’attendre. Ils vont prendre un Soyuz et descendre sur Terre en espérant survivre. Leur arrivée est attendue par de nombreuses personnes. Que ce soient les services russes, américains ou israéliens. Et tout ce petit monde se regroupe alors que Yorrick y est emmené aussi. Son voyage n’est décidément pas de tout repos.

Vaughan reste sur la piste qu’il avait tracée dans le premier tome. On suit les aventures de 355, du docteur Mann et de Yorrick sur les routes des USA pour trouver le second labo de la généticienne. Ce second tome donne donc plusieurs histoires placées à différents moments du périple et qui laissent une grande partie des intrigues en dehors de notre connaissance. C’est, à mon avis, un bon choix puisque cela permet d’éviter de trop dire au risque de rapidement lasser. Les histoires sont variées mais montrent toutes différents résultats du cataclysme que ce soit dans les arts ou au niveau politique. La qualité est proche, mais légèrement plus haute, du premier tome soit plus bas que ses autres travaux indépendants. Mais ce comic reste bien plus intéressant et mieux écrit que la grande majorité de la production du marché.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • À lire. Dans la même veine que le premier tome. Il n’y a pas de grand changements mais le personnage de Yorrick, que je n’aime pas, est expliqué ce qui permet de mieux comprendre ses réactions.

  • Tolkien.

Image : Éditeur

31/10/2014

Y le dernier homme 1 par Brian K. Vaughan, Pia Guerra et José Marzán JR

Titre : Y le dernier homme 19782365771108-couv-M200x327.jpg
Auteur-e-s : Brian K. Vaughan, Pia Guerra et José Marzán JR
Éditeur : Urban Comics 26 octobre 2012
Pages : 256

Ce premier tome regroupe les numéros 1-10 publiés dans l’édition originale Y, the last man deluxe edition book 1. Nous sommes en été 2002. Tout semble se dérouler comme prévu dans un jour ordinaire. Yorrick parle à sa petite amie et future fiancée, sa mère la représentante Brown prépare les prochains votes, l’agent 355 fait… eh bien on ne sait pas trop et Alter, une soldate israélienne fait son travail de militaire. Dans 29 minutes exactement tout va changer. Tous les mâles humains où non vont mourir d’un seul coup. Le monde entier entre dans une période d’anarchie alors que les dirigeants militaires, politiques et économiques meurent. Il aurait fallu sérieusement penser à la parité avant ça… Cependant, dans ce chaos il reste un homme et un singe mâle. Yorrick et son compagnon tentent de traverser le pays pour retrouver sa famille et, si possible, trouver pourquoi il a survécu.

C’est la troisième série dans laquelle est impliqué Vaughan que je lis. La première était Saga et la seconde Ex Machina. Les deux sont de très bons comics que j’ai beaucoup apprécié et dont j’attends la suite avec une impatience grandissante. Celui dont je parle aujourd’hui m’a déçu. Je ne retrouve pas la même complexité dans les personnages ni dans le contexte décrit. J’ai l’impression de lire des caricatures. Que ce soit la soldate israélienne prête à tout ou l’agente secrète mystérieuse sans oublier Yorrick le jeune homme paumé, sans le sous et chômeur. Cependant, il y a tout de même de bonnes idées. J’aime beaucoup, par exemple, le petit village constitué entièrement de prisonnières qui s’en sortent mieux que les autres. Mais au finale je me demande si l’histoire va devenir plus intéressante dans les prochains numéros.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • À lire. Pas mauvais, loin de là, mais très décevant comparé à d’autres projets de Vaughan.

  • Tolkien.

Image : Éditeur