relations internationales

  • La politique internationale: Théories et enjeux contemporains par Pierre de Senarclens et Yohan Ariffin

    Titre: La politique internationale: Théories et enjeux contemporains41o3qqjUtBL._SL500_AA300_.jpg
    Auteurs: Pierre de Senarclens et Yohan Ariffin
    Éditeur: Armand Colin 2010 (sixième édition) collection Cursus
    Pages: 287

    Les relations internationales sont une branche importante des sciences politiques. En effet, cette branche est toujours d'actualité puisque les relations internationales se font tous les jours. Mais ce n'est pas qu'une analyse des cas de relations. C'est aussi un moyen d'expliquer comment fonctionnent ces relations. J'ai donc voulu, dans le cadre d'un cours, m'intéresser de plus près à ces théories. C'est dans ce cadre que j'ai pris ce livre de Pierre de Senarclens et Yohan Ariffin. Celui-ci se propose d'analyser la politique internationale selon trois directions pour autant de parties: les interactions entre états, les interactions politico-économiques et les relations institutionnelles.

    La première partie concerne donc les relations entre états. Dans ce cadre les auteurs nous proposent d'analyser le paradigme dit des réalistes. Celui-ci voit les relations internationales comme étant fondamentalement anarchique. En effet, puisqu'il n'y a pas de supérieurs communs ayant le monopole de la violence légitime chacun des états peut intervenir à sa guise pour protéger ses intérêts, y compris par la force. Dans un second temps, les auteurs nous montrent les aspects concernant plus spécifiquement les causes de la paix et de la guerre avec un long développement concernant les armes nucléaires.

    La seconde partie, comme dit plus haut, concerne l'économie. Comment la sphère économique agit ou réagit dans le cadre des relations internationales? Certains rendent cette sphère inférieure à la politique tendis que d'autre la rendent supérieurs. Il faut donc analyser les diverses doctrines économiques que celles-ci soient libérales, mercantilistes ou nationalistes (dans le sens économique du terme) ou encore marxistes. C'est plus tard que les auteurs nous montreront comment l'économie et les relations inter-étatiques se lient.

    Enfin, la dernière partie concerne les institutions internationales. C'est dans celle-ci que nous trouvons les développement concernant les différentes normes acceptées par tous les états. C'est aussi dans cette longue partie que nous trouvons le chapitre le plus développé du livre. Il faut dire qu'il y a énormément de matière puisqu'il concerne les activités des organisations internationales. Les auteurs y analysent longuement le rôle du FMI, de l'ONU et de la Banque Mondiale dans le monde. Mais aussi les doctrines qui sous-tendent leurs fonctionnement. Bien que les auteurs aient l'air d'être très peu optimiste sur l'efficacité et la neutralité de ces organisations ils ne considèrent pas qu'elles soient inutiles.

    Bien que la matière soit intéressante et largement développée dans ce livre je n'ai pas réussi à me passionner. Ce n'est pas de la faute des auteurs. Je pense, tout simplement, que les relations internationales ne font pas parties de mes intérêts. Ce qui ne veut pas dire que ce livre ne soit pas de bonne qualité. Au contraire, la matière est très bien structurée dans les différents chapitres et dans les parties. La manière d'écrire est claire et on comprend facilement de quoi parlent les auteurs. Bien que le dernier chapitre puisse paraître difficile à lire à cause de son caractère précis il nous donne de nombreuses informations sur des événements récents ainsi que sur le fonctionnement d'organisations que l'on ne peut critiquer sans cela. Bref, c'est un livre d'introduction, oui, mais un livre récent qui nous offre des interprétations scientifiques d'événements très récents avec les outils pour que nous puissions les comprendre.

    Image: Amazon