rupture dans le réel

  • L'aube de la nuit. Expansion.

    Titre: L'aube de la nuitexpansion.jpg
    Tome: Rupture dans le réel. Expansion
    Auteur: Peter F. Hamilton
    Traducteur: Pierre K. Rey et Jean-Daniel Brèque
    Éditeur: Robert Laffont 2000 (1996 édition originale)
    Pages: 539

    Voici le dernier tome de la première partie de ce cycle. Ici les choses sérieuses commencent. Non seulement les forces armées de la Confédération commencent a agir mais les mercenaires atteignent Lalonde qu'ils commencent à attaquer. Une journaliste et un groupe de mercenaires y trouveront des réponses étranges. Malheureusement pour ces derniers des surprises déroutantes les attendront. Pendant ce temps les Possédés ayant réussi à quitter Lalonde commencent à agir sur différentes planètes de la Confédération et ne sont toujours pas identifiés selon ce qu'ils sont. Pour l'instant, toutes les planètes touchées par ce fléau tombent sans réussir à résister à cause de cette ignorance. Mais un ennemi de la Confédération, brusquement de retour, leur donnera des informations importantes tandis que le Seigneur de Ruche permet, grâce aux recherches sur les Laymils, de voir qu'il y eut un précédent. La peur s'empare de ceux qui savent tandis que l'incompréhension est totale chez les autres. Actuellement, une résistance semble impossible.

    Hamilton, ici, a terminé la première partie de ce cycle d'une belle façon. Il nous donne des informations intéressantes qui nous permettent de redéfinir ces possédés. Ce ne sont plus des monstres mais aussi, et surtout, des âmes damnées qui ne veulent que vivre et qui, parfois, regrettent leurs actes. Mais rien n'est pire que leur ancienne prison de néant. Les évènements se multiplient et s'entremêle dans une atmosphère de guerre mais aussi d'échec. Comment réussir à lutter contre ces possédés? quelques réponses se font jours mais seront elles suffisantes à stopper une menace qui a déjà détruit une race entière? J'attends la suite avec impatience.

  • L'aube de la nuit. Emergence

    Titre: L'aube de la nuitemergence.jpg
    Tome: Rupture dans le réel. Émergence
    Auteur: Peter F. Hamilton
    Traducteur: Pierre K. Rey et Jean-Daniel Brèque
    Éditeur: Robert Laffont 1999 (1996 édition originale)
    Pages: 507

    Le premier tome se terminait sur l'arrivée, finalement, des possédés sur la planète colonie Lalonde. Ce second tome débute juste après. Nous y retrouvons donc tous les protagonistes antérieurs. Mais les évènements se précipitent sur Lalonde et ses dirigeants commencent a entendre les nouvelles d'ennuis qui auraient lieu. Ils décident donc d'enquêter mais les différents agents envoyés sur place semblent disparaitre sans donner d'information sur les ennemis. Est ce que ce sont des révoltés? Ou alors est ce que ce sont des envahisseurs? Pendant qu'ils se posent ces questions quelques uns des possédés quittent la planète et commencent à se répandre dans la Confédération.

    Après un premier tome qui semble plutôt confus nous voyons ici les intrigues se rejoindre. Nous en apprenons encore plus sur l'histoire de la Confédération et l'histoire commence a se déployer. Une grande partie de l'intrigue se déroule sur Lalonde mais nous verrons rapidement que ce sera toute la confédération qui sera touchée. Néanmoins, dans ce second tome, nous ne savons toujours pas vraiment d'où viennent ces âmes ni comment les tuer facilement. Les autorités semblent dépassées mais surtout ils sont bloqués dans des idées préconçues qui les empêche de réagir avec la force nécessaire. L'histoire, ici, commence tout juste à se déployer pour le lecteur qui ne peut que se demander comment les protagonistes pourront combattre cette force.

  • L'aube de la nuit

    Titre: L'aube de la nuitgenèse.jpg
    Tome: Rupture dans le réel, genèse
    Auteur: Peter F. Hamilton
    Traducteur: Pierre K. Rey et Jean-Daniel Brèque
    Éditeur: Robert Laffont 1999 (1996 édition originale)
    Pages: 509

    J'étais un peu fatigué d'attendre la suite du cycle de Pandore et je savais que ce n'était pas son œuvre majeure. j'ai donc voulu commencer une autre de ses œuvres en attendant. Voici donc l'un des cycles les plus grand, en terme de signes, de la SF: L'aube de la nuit. Dans ce tome nous découvrons les personnages principaux sur différentes planètes. Passant d'une princesse à des colons tout en faisant connaissance d'un jeune capitaine indépendant. Nous découvrons leurs vies, nous découvrons leurs pensées, nous découvrons l'univers. Celui-ci est vaste, des centaines de planètes ayant des système sociaux et politiques différents. mais surtout nous voyons que la société est globalement divisée entre deux "classes" humaines: les Adamistes qui rejettent la technologie biologique et les Edénistes qui sont lié, grâce à la biotechnologie, entre eux et avec leurs habitats. Mais leur existence va brutalement changer lorsque un rituel impie sera imposé par un adorateur de Satan à un innocent.

    C'est donc un cycle extrêmement vaste et, après avoir lu deux autres tomes, je pense que celui-ci est le plus difficile dans lequel rentrer. Tout simplement parce que nous ne voyons aucun liens logiques entre les différents protagonistes durant ses 500 pages. Par contre nous apprenons comment fonctionne cet univers avec de nombreuses allusions historiques. Certaines ne seront compréhensible que dans d'autres tomes puisqu'elles ne reçoivent pas toujours d'explication immédiatement. Au début j'ai donc été pris d'une grande perplexité face à cet univers étrange qu'Hamilton décrivait. J'avais l'impression que l'auteur lui-même ne savait pas vraiment ce qu'il écrivait ni ou sa plume le conduisait. Mais, ayant fait l'effort de lire la suite, je me suis finalement pris au jeu et j'ai envie de comprendre qui sont les "ennemis", d'où ils viennent et pourquoi.