sethanon

  • Krondor: la guerre de la faille. Ténèbres sur Sethanon

    Titre: Krondor: la guerre de la faillesethanon.jpg
    Tome: Ténèbres sur Sethanon
    Auteur: Raymond E Feist
    Traducteur: Antoine Ribes
    Éditeur: J'ai Lu
    Pages: 541

    Il est temps de terminer une partie des aventures se déroulant sur Midkemia. Ceci est le dernier tome de la Guerre de la Faille et se déroule un après Silverthorn. Alors que les tueurs reviennent à Krondor Arutha décide de réagir fortement. Mais il comprend vite qu'il peut utiliser différemment le danger et, après avoir fait croire à sa mort, il part en voyage en direction de l'armée de Murmandamus pour le tuer. Durant ce périple il sera suivi par ses compagnons habituels et il sera impliqué dans plusieurs combats qui le conduiront à retrouver un ami perdu et un ami inattendu et bien plus proche de lui qu'il le souhaiterait et l'avait pensé auparavant. Durant ce temps Pug, après avoir étudié chez les Eldars, et Thomas partent en quête de Macros le Noir pour le sauver et savoir comment détruire leur ennemis et surtout quel est son identité. Thomas apprendra beaucoup sur lui et leurs aventures se dérouleront dans les lieux les plus éloignés et les plus mystérieux de l'univers.

    Une partie des chroniques de Krondor se terminent sur ce tome. Mais je ne pense pas que ce soit le livre que je préfère. Pug et Thomas paraissent arrogant et ne semblent pas s'inquiéter outre mesure de leurs adversaires. C'est presque trop simple ou alors Feist les a fait trop puissant car rien ne semble pouvoir les arrêter. Bien entendu leur puissance n'est rien face à d'autres êtres ni face à l'Ennemi mais il aurait été bien de rendre les choses plus difficiles pour eux. Par contre la quête d'Arutha m'a plu, j'ai aimé comprendre pourquoi Guy de Bas Tyra a agit ainsi et nous découvrons un homme qui préfère sacrifier son honneur pour le bien du Royaume alors que nous avions, précédemment, la visions d'un arriviste conspirateur sans foi ni lois. Oui sur ce point j'ai beaucoup aimé cette histoire. La révélation finale m'a surpris en partie mais la aussi j'ai trouvé que les évènements se passaient d'une manière trop simple. Comme si rien ne pouvait mal tourner. Néanmoins ça reste une bonne fin, pas aussi terrifiante que je l'aurais souhaité, mais une bonne fin. Une petite touche du style de Gemmel aurait été intéressante pour élever nos émotions et le suspens.