shannara

  • L'épée de Shannara par Terry Brooks

    Titre: L'épée de Shannarashannara.jpg
    Titre original: The sword of Shannara
    Auteur: Terry Brooks
    Traducteur: Rosalie Guillaume
    Éditeur: J'ai Lu (Bragelonne 2002 pour la traduction et Terry Brroks 1977 première édition originale)
    Pages: 734

    J'ai entendu parler de cette histoire il y a plusieurs années mais je n'avais jamais voulu la lire. Comme j'avais pu m'en procurer un tome j'ai voulu savoir de quoi parlait Terry Brooks et si j'aimais son style. Nous nous trouvons à Valombre, un petit coin de campagne paisible, ou vivent Shea Ohmsford et son frère Flick avec leur père. Shea est un enfant adopté mi-elfe mi-humain. Il en a conscience mais il ne connait rien de l'autre moitié de sa descendance et ne s'attend pas à ce que cela change grand chose dans sa vie. Mais lorsque l'historien Allanon arrive dans la taverne des Ohmsford tout est chamboulé. Selon Allanon Shea est un ancien descendant de Sherl Shanarra et, à ce titre, ce doit de lever l'épée de Shanarra contre la menace du Roi-Sorcier qui se laisse deviner. Il est donc impératif que Shea parte en secret à la recherche de l'épée qui se trouve dans la lointaine et presque légendaire forteresse des druides: Paranor.

    Lu comme ça l'histoire semble haletante. Mais, bizarrement, je ne l'ai pas vraiment appréciée. C'est peut être la traduction mais j'ai trouvé le style lourd et confus. La façon dont Brooks revient sur les pensées des différents personnages m'a agacé en même temps que je les trouvais peu intelligents et je n'ai pas réussi à m'insérer dans l'histoire pour m'y intéresser vraiment. D'ailleurs nous apprenons peu sur l'histoire de ce monde fantastique mis à part qu'il suit le notre. Bon, il faut être honnête ce n'est pas un mauvais livre et il est probable que mon impression soit personnel et ne soit pas partagée. D'ailleurs la fin du livre est, à mon avis, la meilleure partie. Moins pour les évènements que pour la révélation des vrais pouvoirs de l'épée. J'avoue ne m'y être pas attendu et avoir aimé l'idée de Terry Brooks sur ce point. Mais ça reste un livre qui m'a peu passionné.