sherlock holmes

  • Sherlock Holmes: A game of shadow (une diplomatie secrète à deux)

    Sherlock, le détective le plus célèbre de tous les temps est de retour pour une nouvelle aventure. Nous retrouvons donc Jude Law et Robert Downey dans les rôles, respectivement, de Watson et de Sherlock. Nous avions quitté Sherlock lors du premier épisode alors qu'il se rendait compte qu'un malfrat était resté dans l'ombre pour agir dans son dos. C'était la première fois que nous avions un aperçu de Moriarty. Mais Sherlock est maintenant seul puisque son compagnon - partenaire? - de toujours s'est enfin fiancé et va se marier. Ce qui n'empêche pas le fantastique détective de mettre au jour un réseau impressionnant de crimes et de vols mentant tous, plus ou moins, à Moriarty et ceci sur fonds de menace de guerre. Mais quel est le plan du Professeur? Malheureusement, Moriarty menace son ami Watson et sa femme. Sherlock sera donc obligé de les suivre en cachette sur le chemin de leur lune de miel dans le but de les sauver et de recruter ce cher docteur dans une dernière aventure, encore... Ils traverseront la France et l'Allemagne pour s'arrêter, enfin, en Suisse à Reichenbach.

    Est-ce une coïncidence que la série de la BBC et ce film ont tous deux comme intrigue principale Moriarty? Probablement, ce qui permet de faire une comparaison quand on connaît les deux adaptations. Mais il faut tout de même avoir conscience des énormes différences qui existent entre celles-ci. Je dois tout de même le dire dès le début: je préfère la série de la BBC (dont je vais bientôt parler). Mais cela ne veut pas dire que ce film est mauvais. Le personnage de Sherlock est toujours aussi dingue et psychotique. A tel point que si nous ne nous trouvions pas devant le détective on croirait observer une maniaque des théories de la conspiration. Watson est égal à lui-même, à la fois content de retrouver son ami et ulcéré par ses actes. Nous avons aussi le frère de Sherlock, Mycroft, que nous ne voyons pas assez longtemps ni assez souvent mais qui semble être un personnage particulièrement savoureux. Enfin, nous avons Moriarty. Là aussi, je préfère le personnage tel que nous le trouvons dans la série de la BBC. Mais cela n'empêche pas qu'il soit bien écrit et impressionnant dans sa cruelle politesse. Le film ne change pas vraiment du premier opus. Les ralentis en plein action sont de retour ainsi que les calculs prédictifs de Sherlock. La différence c'est que nous avons un personnage capable de faire de même ce qui nous mène à une confrontation très intéressante ou les deux personnages se battent mentalement tout en jouant aux échecs et sans échanger un seul coup physique mais laissant la logique les conduire à la seule conclusion possible. C'est donc un bon film mais je garde une préférence pour l'adaptation de la BBC.

    Image: Site Officiel

    sh2_wallpaper_1024x768_v11.jpg
  • Sherlock Holmes

    Une nouvelle aventure du détective si célèbre au cinéma. Et cette aventure ne semble pas pouvoir laisser les personnes indifférentes. Dépoussières, moins professoral, plus ambigüe quand aux relations avec Watson et moins gentleman que je le voyais comme personnage de roman. Je dois tout de même l'avouer, je n'ai jamais lu un seul roman ayant Holmes comme personnage principal. Pour une raison que je ne m'explique pas les policiers ne m'ont jamais passionné et encore moins attiré.

    Nous découvrons Holmes en pleine action. A la fin de l'une de ses enquêtes il s'apprête à confondre Lord Blackwood, adepte de la magie et tueur en série. Alors qu'il pensait s'en être définitivement débarrassé après sa pendaison des rumeurs commencent à courir. Blackwood serait revenu d'entre les morts et s'apprêterait à continuer ses sacrifices pour lancer un nouvel âge. Sceptique, Holmes voit tout de même les étrangetés s'amonceler sur son chemin. La population, elle, commence à paniquer alors que les rumeurs enflent...

    La magie se heurte, donc, à la logique et à la rationalité froide. Qui sera le gagnant? Je ne le dirais pas car ça pourrait gâcher le film. Mais c'est une confrontation que j'ai appréciée. En effet, comment expliquer des actes qui semblent inexplicable? Le film, en lui-même, est intense. Intense dans le sens que l'action est omniprésente. La musique, prenante, suit le même processus et semble presque couvrir les images tellement elle capte l'attention. les événements de précipitent sans s'essouffler et il est parfois difficile de dénouer les nœuds de ce que l'on vient de voir passer à l'écran. Néanmoins, pour qui cherche un film d'action, c'est un film qui peut plaire sans révolutionner le cinéma. On se laisse emporter par le courant des événements sans forcément les comprendre.

    J'ai aussi apprécié un point particulier. Lorsque Holmes réfléchit il revient sur les événements, ou les analyse avant leur mise en place. J'ai eu l'impression, bien que ce soit personnel, que cela permettait de se représenter un esprit analysant les tenants et aboutissants rationnellement. C'est un peu déroutant mais intéressant. Pour finir, la fin du film pourrait admettre une suite ce dont je me réjouis car le couple d'acteurs incarnant Holmes et Watson magnifiquement joué.

    Site Officiel

    Image: Allocine.fr

     

    19227477.jpg