06/12/2011

Le chat potté (miaou)

Lorsque nous avons regardé le second Shrek nous avons tous aimé ce nouveau personnage qu'est le Chat Potté. Ce chat capable de combattre les soldats avec son épée et de les attendrir avec ses yeux tout en portant des bottes (ce qui est étrange pour un chat). Mais nous ne savions rien de son origine. C'est pourquoi Dreamworks a décidé de faire ce film. Grâce à celui-ci nous savons enfin ou le Chat Potté a été élevé et comment ses aventures ont commencé. Et, surtout, nous savons comment il a reçu ses fameuses bottes! Mais nous le suivons surtout à la fin d'une quête qu'il tente de réussir depuis sa plus tendre enfance: retrouver les haricots magiques pour voler les œufs de l'oie aux œufs d'or et rembourser une dette. Pour réussir sa quête il acceptera de se joindre à un ancien ami et, surtout, à une chatte voleuse ressemblant étrangement à Catwoman. Bien que hors-la-loi le Chat montrera qu'il est véritablement un héros!

Connaître les origines de ce chat m'intéressait. De plus, j'étais certains de me retrouver devant un film drôle. Malheureusement, et bien qu'il ait fonctionné sur les enfants, j'ai trouvé que aventures du Chat n'étaient pas aussi drôle que Shrek 1 et 2. Peut-être que le concept est un peu trop usé? Ce n'est pas que les gags n'existent pas. Ils sont nombreux au contraire. Mais ils semblent un peu facile à faire. L'ambiance est tout de même très différente des Shrek. On passe d'un monde sorti des contes de fée à un désert qui pourrait rappeler le pays de Zorro (ce qui est sûrement voulu!). Les "amis" du Chat permettent aussi de mettre en place une petite morale sur l'importance de l'amitié et sur la trahison. En bref, ce film n'a rien de transcendant ni même de particulièrement drôle. Bien sur on passe un bon moment et les enfants adorent mais j'aurais aimé retrouver Shrek 2.

Image: Site officiel

PIB-wp-5-768.jpg

11:22 Écrit par Hassan dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : shrek, chat potté | | | |  Facebook

19/07/2010

Shrek 4: il était une fin

L'ogre vert Shrek est devenu, au fil de quelques années, un personnage apprécié. Les films sont plein d'humours et peuvent être appréciés par les enfants mais aussi les adultes à cause des références qui sont disséminées un peu partout dans les films. Malgré tout, le troisième film montrait que la licence était sur son déclin avec un Shrek qui s'assagissait dans son rôle de maris puis de père. Le quatrième repart dans cette petite vie d'ogre pépère. Shrek et Fiona s'occupent de leurs enfants dans leur marais avec l’Âne et le Chat Potté comme amis. Le bonheur de la vie de famille si ce n'est l'arrivée de touristes en nombres dans le marais de Shrek. Alors que l'anniversaire de ses enfants bat son plein avec son lot de problèmes divers et variés Shrek se prend à souhaiter revenir à sa vie d'avant Fiona. La vie durant laquelle il était un vrai ogre qui terrorisait les paysans et qui n'avait aucune responsabilité. C'est dans ce but qu'il signe un contrat avec Tracassin pour retrouver cette vie durant une journée. Mais rien ne se passe comme prévu puisque son monde de bonheur risque d'être définitivement perdu. Shrek devra tout reconquérir pour retrouver sa véritable vie...

On le savait depuis l'épisode précédent mais on le ressent encore plus dans ce film: l'ogre Shrek n'existe plus. Perdu dans son rôle de père et de maris et ne faisant plus peut à personne il ne peut plus rester tranquille un seul instant. Ce quatrième volet ne pouvait donc pas être aussi bien que les deux premier. Néanmoins, l'histoire est toujours prenante et je me suis bien identifié à l'intrigue. Celle-ci concerne principalement l'acceptation par Shrek de sa vie. Mais on reste très au deçà de l'humour et de l'irrévérence du premier Shrek. Ce film a, en fait, comme mérite principal de conclure la série des Shrek avec une fin ouverte de conte de fée. En l’occurrence, c'est une bonne fin pour une série de film qui continuera sûrement à faire rire encore longtemps.

s4_wp-800-fiona.jpg

Image: Site officiel

11:41 Écrit par Hassan dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : shrek | | | |  Facebook