12/08/2018

Ms. Marvel 6. Dégâts par seconde et 7. La Mecque par G. Willow Wilson, Marco Failla, Diego Olortegui, Mirka Andolfo, Takeshi Miyazawa et Francesco Gastón

Titre : Ms. Marvel 6. Dégâts par seconde et 7. La Mecque
Auteur-e-s : G. Willow Wilson, Marco Failla, Diego Olortegui, Mirka Andolfo, Takeshi Miyazawa et Francesco Gastón
Éditeur : Panini 8 novembre 2017 et 1 mars 2018
Pages : 136

Ces deux tomes contiennent Ms Marvel 13-24. Cette dernière année a été difficile pour Kamala Khan. Elle a reçu des pouvoirs, découvert son origine Inhumaine, elle est tombée amoureuse puis a été trahie et a appris que l'un de ses amis est amoureux d'elle puis elle a survécu à la fin du monde. Si cela ne suffisait pas elle a été impliquée dans la guerre entre Captain Marvel et Iron Man et les conséquences furent difficiles pour elle puisqu'elle a perdu son meilleur ami. Un voyage en direction de ses origines était le bienvenu pour lui permettre de comprendre son identité. Quand elle revient elle est à nouveau prête à se battre pour sa ville. Mais des ennemis très particuliers l'attendent et il se pourrait qu'elle ne soit pas capable de protéger sa ville, ses ami-e-s et elle-même.

SPOILERS

Cette série ne s'est jamais excusée de s'occuper de thèmes concernant l'immigration et l'intégration dans une culture différente, sans pour autant appeler à oublier ses origines. Ces deux tomes continuent sur cette voie. Dans le premier, le numéro 13 s'intéresse spécifiquement aux techniques électorales mises en place pour éviter un vote des "minorités". À l'aide de la construction de circonscriptions le monde politique trouve un moyen de rester au pouvoir en évitant les mises en causes. Ce numéro s'attaque spécifiquement à ce type d'action et donne plusieurs informations pour s'inscrire sur les listes électorales et voter. La question de l'opinion publique et des actions politiques continue dans le second tome. Celui-ci met en scène un ennemi déjà rencontrée, membre d'Hydra, qui essaie de "normaliser" la ville en s'attaquant aux personnes qui semblent différentes, dans le cadre du tome cela concerne les personnes ayant des pouvoirs et les personnes qui se démarquent comme membres d'une culture non-occidentale. Le tome montre que ce type d'ennemi ne peut être vaincu que de manière politique et avec la force du nombre et non en tapant sur des méchants.

Le premier tome, lui, s'intéresse bien plus aux secrets et à leur statut sur l'Internet. Kamala Khan est mise en face d'un être qui récolte les secrets et les diffuse afin d'humilier ses victimes. L'une des premières ayant vu ses messages par SMS avec son petit-ami envoyé à tout le monde tandis que la seconde est outée. Je ne pense pas que les effets du harcèlement et du piratage d'informations personnelles soit inconnu à notre époque. De nombreuses campagnes de harcèlement en groupe ont eu lieu tandis que des informations personnelles ont souvent été utilisée pour s'attaquer à des personnes précises, avec parfois des effets dramatiques. Loin de s'attaquer aux victimes, l'autrice défend une réaction d'entraide et de soutien mutuel afin de soutenir les personnes qui en sont victimes.

*
**
***
**** Deux tomes toujours aussi sympathiques à lire tandis que l'autrice continue à s'attaquer à des thèmes politiques sans s'en excuser.
*****

Images : Éditeur tome 6 et tome 7ms marvel,panini,marvel,dégâts par secone,la mecque,g. willow wilson,marco failla,diego olortegui,mirka andolfo,takeshi miyazawa,francesco gastón

ms marvel,panini,marvel,dégâts par secone,la mecque,g. willow wilson,marco failla,diego olortegui,mirka andolfo,takeshi miyazawa,francesco gastón

20/05/2017

Ms. Marvel 5. Guerre civile par Gwendolyn Willow Wilson, Takeshi Miyazawa et Adrian Alphona

Titre : Ms. Marvel 5. Guerre civile
Auteur-e-s : Gwendolyn Willow Wilson, Takeshi Miyazawa et Adrian Alphona
Éditeur : Panini 5 avril 2017
Pages : 136

Ce tome 5 contient Ms. Marvel (2016) 7-12. Lors du tome précédent on observait une forme de tension entre les deux mentors de Kamala Khan. Aussi bien Iron Man que Captain Marvel semblent ne pas apprécier d'être l'un en face de l'autre. Mais ce n'est que dans ce tome que la rupture est consommée après l'apparition d'un Inhumain capable de calculer l'avenir et, donc, d'éviter les crimes et catastrophes futurs. Et Kamala se trouve en plein milieux. Elle ne se bat pas sur le front mais elle est chargée, par Captain Marvel, de gérer la justice prédictive au New Jersey. Kamala croit en Captain Marvel et ne pose aucune question. Mais ses ami-e-s et sa famille n'apprécient pas ce qui est en train de se dérouler sous leurs yeux. Lorsque la poussière retombera il se pourrait que Kamala Khan ait perdu plus qu'elle ne le pense.

Je n'ai pas lu Civil War II et les retours ne sont pas très bons. Avec l'apparition d'Ulysse Marvel a créé deux camps. L'un des camps pense que les prédictions peuvent permettre d'arrêter les personnes avant le crime et, donc, sauver des vies. Le second considère qu'une personne qui n'a pas commis de crime ne devrait pas se trouver en prison. Derrière cette idée on comprend aisément que l'on parle de justice prédictive. Pourquoi ne pas utiliser toutes les ressources à disposition pour éviter des problèmes ? Ce que ce tome montre bien c'est que la justice prédictive ne fonctionne pas. En effet, elle se base sur des interprétations humaines qui peuvent suivre des préjugés. Pire encore, la prison n'est pas forcément une réponse à tout. Dans certains cas, et le tome le montre, il suffit d'être attentif et de communiquer. Ce tome montre Kamala Khan naviguer de l'un à l'autre camp sans réellement savoir que faire ni quelle est la bonne solution.

Les auteur-e-s ont la bonne idée de créer de véritables conséquences pour Kamala Khan. Au lieu de s'attaquer à des inconnus son groupe de justice prédictive impacte directement la vie de Kamala Khan. Ce ne sont pas des vilain-e-s qui sont inquiétés mais de simples citoyen-ne-s emprisonné-e-s illégalement. Il n'est donc pas étonnant que Kamala Khan se retrouve isolée, sans ami-e-s et que sa famille se pose des questions. Au final, Kamala Khan perd tout simplement son identité et cela permet aux auteur-e-s d'écrire un dernier numéro qui permet un retour aux sources.

*
**
***
****
***** Sans juge de l'évènement, ce tome 5 de Ms Marvel est réussi et fonctionne bien.

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=9212735&t=1492663342677

19/05/2017

Ms. Marvel 4.Super célébre par Gwendolyn Willow Wilson, Takeshi Miyazawa et Nico Leon

Titre : Ms. Marvel 4. Super célèbre
Auteur-e-s : Gwendolyn Willow Wilson, Takeshi Miyazawa et Nico Leon
Éditeur : Panini 14 septembre 2016
Pages : 144

Ce tome contient Ms Marvel (2016) 1-6. Lors du tome précèdent la fin du monde a eu lieu. Maintenant ça va mieux. Il s'est passé six mois depuis les évènements de Last Days et la reconstruction de l'univers Marvel après l'évènement d'Hickman. Le monde a continué de tourner et Ms Marvel avec. Après avoir beaucoup travaillé, et la permission de sa mère, elle a été acceptée au sein des Avengers. Depuis, elle jongle entre son équipe, sa ville, l'école, ses ami-e-s et sa famille. Elle pense pouvoir tout mener sans problèmes mais lorsque son image est utilisée pour défendre la reconstruction de la ville elle comprend qu'elle a laissé trop de choses de côté. Pire encore, l'homme qu'elle aime est en couple !

Ms Marvel est toujours aussi sympathique. Depuis le début, j'ai beaucoup aimé ce personnage de jeune lycéenne musulmane d'une famille migrante. Elle est drôle, bien écrite et le personnage adore la pop culture et les jeux-vidéos ! Ce tome permet même de faire une référence à Dune (ce qui suffit à le conseiller à tout le monde). Les tomes précédents permettaient de répondre à la recherche d'identité de Kamala Khan. D'où viennent ses pouvoirs ? Qui est-elle et quelle est sa place dans le monde ? Ce nouveau tome donne l'impression que cette quête est terminée. Il donne donc plus de temps à parler de la gestion de son temps par Kamala Khan. Quelles sont ses priorités et ce qu'elle accepte de sacrifier afin de devenir Avengers ? Les premiers numéros parlent aussi de gentrification avec un changement important pour la ville de Ms Marvel. Les auteur-e-s montrent que cette mutation s'accompagne d'une perte d'identité locale, d'emplois mais aussi de loyers élevés et surtout d'une forme de ghettoïsation des riches qui contrôlent les personnes ayant l'accès au quartier à l'aide de vigiles citoyen-ne-s. Pour mieux nous le faire comprendre, l'une des premières victimes est une femme voilée de couleur. Heureusement, le tome célèbre aussi les différentes cultures et le fait grâce à un mariage. Bref, j'apprécie toujours le personnage et les intrigues.

*
**
***
****
***** Ms Marvel est toujours aussi bien écrit et sympathique. Je recommande.

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=8928312&t=1472738634740