the end

  • Letter 44 6. The end par Charles Soule, Alberto Jiménez Alburquerque, Dan Jackson et Sarah Stern

    Titre : Letter 44 6. The end
    Auteur-e-s : Charles Soule, Alberto Jiménez Alburquerque, Dan Jackson et Sarah Stern
    Éditeur : Oni Press 13 mars 2018
    Pages : 160

    Ce volume 6 contient Letter 44 29-31 et 33-35. L'équipage du Clarke a accepté une mission de plusieurs années afin de comprendre la raison de l'arrivée d'une espèce alien dans le système solaire. À la suite de leur premier contact l'équipage a compris que les aliens luttent contre une menace capable de détruire un système entier. Sur la Terre, la connaissance de ces aliens et de la technologie créée par les États-Unis pour les combattre a mené à une nouvelle guerre mondiale. Maintenant que la paix est déclarée il est temps pour le Président Blades d'annoncer au monde que la Terre va être détruite d'ici peu de temps. Seuls 666 personnes devaient être sauvée mais les aliens ont décidé de revenir sur leur promesse.

    SPOILERS

    Cette série avait tout pour me plaire. Nous avions un côté science-fiction et mystère avec l'équipage du Clarke et le contact mis en place avec une espèce alien plus avancée. Leur but est resté secret longtemps ainsi que leur responsabilité. De plus, nous avions un parallèle politique sur terre. Les auteur-e-s examinaient l'effet que pourrait avoir l'arrivée d'aliens et de nouvelles technologies sur le monde. Selon moi, il aurait été possible de faire bien mieux, mais une partie des problèmes est dû aux réactions du personnage Blades, dont les décisions ne sont pas tout à fait logiques.

    Malheureusement, ce dernier tome tombe un peu à plat. Pendant 4 tomes les auteur-e-s ont mis en place deux intrigues éloignées mais tout aussi intéressantes. Celles-ci sont censées se résoudre, et se rejoindre, dans ce dernier tome. Selon moi, cette conclusion échoue. Il n'y a pas assez de temps pour développer l'intrigue politique dans toute sa splendeur ni pour mieux présenter les aliens et leurs plans. Les auteur-e-s ont été pris au piège de leur propre horloge, vu que les numéros de ce tome scandent le temps restant avant la destruction du système solaire. Il est dommage que la série commence si bien pour se terminer si mal.

    *
    **
    *** Je garde une certaine affection pour cette série, malgré deux derniers tomes bien en dessous de ce que j'attendais.
    ****
    *****

    Image : Amazon

    51RX-PGRT8L._SX323_BO1,204,203,200_.jpg

  • Jessica Jones: Alias. Secrets et mensonges par Brian M. Bendis et Michael Gaydos

    Titre : Jessica Jones: Alias. Secrets et mensonges
    Auteurs : Brian M. Bendis et Michael Gaydos
    Éditeur : Panini 13 janvier 2016
    Pages : 352

    Ce tome contient les épisodes Alias 1-15. Jessica Jones fut une héroïne. Elle a eu plusieurs pseudonymes et a rencontré les Avengers. Mais cette vie est terminée. Jessica Jones a décidé de devenir une détective privée. Ce n'est pas le travail le plus glamour du monde et, souvent, elle découvre des informations qui ne passent pas bien pour le ou la client-e. Sa nouvelle cliente est une femme qui semble venir du haut de la société. Elle demande à Jessica Jones de retrouver sa soeur qui a disparu de son emploi et de son appartement après avoir rencontré un homme dont elle a dit être amoureuse. C'est une affaire banale. Mais Jessica Jones se rend compte que lors de son enquête elle a démasqué un héros sans s'en rendre compte.

    Vous connaissez probablement la série mise en place par netflix sur ce personnage (si ce n'est pas le cas il faut la découvrir). Selon Panini elle est inspirée de ce comics. Celui-ci commence durant les années 2000 alors que Marvel essaie de faire du nouveau. Jessica Jones n'est pas un personnage connu, elle ne porte pas de costume et elle boit, fume et fait l'amour. Bref, c'est une personne normale. Le ton est très différent de la plupart des séries. L'univers de Marvel n'est qu'un prétexte pour écrire une suite d'histoire d'enquête qui peuvent aussi bien s'attacher à un aspect ou à un autre. Ainsi, alors que la première intrigue est plutôt politique la seconde place Jessica Jones face à une personne qui pourrait mentir ou dire la vérité sans possibilité de vérifier ses propos. La troisième intrigue, par contre, lance Jessica Jones en plein dans une petite ville qui déteste les mutant-e-s et dans laquelle une adolescente a disparu. Enfin, il y a le magnifique épisode 10 durant lequel Jessica Jones est engagée pour démasquer Spiderman. Mis à part les intrigues les dessins sont magnifiques. Il n'y a pas de fioritures mais de la simplicité. Bref, c'est du très bon.

    *
    **
    ***
    ****
    ***** A acheter les yeux bandés.

    Images : Éditeur

    image_gallery?img_id=8399519&t=1451721509500