tony moore

  • Thor 2. Road to war of the Realms par Jason Aaron, Mike Del Mundo, Tony Moore, Lee Garbett, John Rauch, Antonio Fabela et Marco D'Alfonso

    Titre : Thor 2. Road to war of the Realms
    Auteurs : Jason Aaron, Mike Del Mundo, Tony Moore, Lee Garbett, John Rauch, Antonio Fabela et Marco D'Alfonso
    Éditeur : Marvel 19 juin 2019
    Pages : 119

    Ce volume contient Thor (2018) 7-11. Thor n'est plus le même. Mjolnir a été détruit au sein du soleil. Asgardia n'existe plus. Les divinités sont réfugiées sur Terre attendant l'arrivée de la guerre des domaines. Thor, lui, essaie d'éviter la guerre tout en aidant le plus possible le monde. Mais son humeur massacrante risque d'être dangereuse pour le monde. Plusieurs de ses amies et membres de sa famille décident de se réunir afin de trouver un moyen de l'aider avant l'arrivée de la guerre. Le monde aura besoin de Thor.

    SPOILERS

    Ce volume est surtout constitué de plusieurs numéros qui se concentrent sur certains personnages en vue de l'événement préparé depuis longtemps par Jason Aaron. Ces personnes ont un point de vue à chaque fois différent sur Thor et surtout sur la manière de l'aider. Roz Solomon, par exemple, entre dans une nouvelle agence afin de préparer la Terre. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié le numéro autours d'Odin et de Thor. Odin est présenté comme un homme qui n'a jamais appris comment communiquer ses sentiments. Par défaut et à sa grande honte, il agit comme son père alors qu'il souhaite être comme son fils. J'ai aussi bien aimé le numéro autours de Freyja qui essaie d'aider son fils à s'aimer comme il est et non selon ce qu'il pense devoir être.

    Il n'y a donc pas forcément autant de Thor dans ce volume qu'on pourrait le croire. Mais cela ne l'empêche pas d'être très présent. Les auteurs continuent d'expliquer de quelle manière une divinité peut réellement être importante pour des humain-e-s. Mais surtout, les auteurs se concentrent sur l'importance des relations pour devenir meilleur. Ainsi, ce volume est aussi l'occasion de découvrir le premier amour de Thor et sa tentative de ne jamais l'oublier.

    *
    **
    ***
    **** Un volume qui remplit l'attente avant l'événement promit par Aaron. Mais un volume qui, selon moi, est tout de même intéressant.
    *****

    Image : Site officiel

  • Walking Dead 1. Passé décomposé par Robert Kirkman, Tony Moore et Charlie Adlard

    Titre: Walking Dead 1. Passé décomposé
    Auteurs: Robert Kirkman, Tony Moore et Charlie Adlard
    Éditeur: Delcourt 6 juin 2007
    Pages: 142

    Ce premier tome regroupe les numéros 1-6 de The Walking Dead, TPB vol. 1 : Days Gone Bye et Image Holiday special 2005. Je pense que je n'ai pas besoin de présenter la série dont tout le monde a entendu parler et que je refuse de voir (je n’aime pas les zombies). Cette série est une adaptation d'un comics qui est édité par Delcourt en France. Ce premier tome nous place sur les lieux du drame. Un policier, après avoir été abattu, se réveille d'un coma dans un hôpital vide. Enfin, pas tout à fait, dans les couloirs il y a des humains qui l'attaquent sans aucune raison. Il sort et ne trouve absolument personne sauf un père et son fils. Ces derniers lui expliquent que le pays a connu un évènement terrifiant. Les morts se réveillent et attaquent les vivants. Selon eux, les autorités avaient demandés de se regrouper en ville. Le policier décide donc de s'y rendre afin de retrouver sa femme et son fils.

    Les zombies me font peur. Ce sont de sales bestioles horribles qui puent et infatigables. On est censé pouvoir facilement s'échapper mais il suffit de peu pour être piégé. Dans ces comics on retrouve plusieurs aspects du genre zombie. La fin du monde, un héros qui tente de survivre et de retrouver sa famille, de petites bandes de survivant et aucunes nouvelles de l'extérieur. On trouve aussi plusieurs erreurs que font les survivants dans le genre comme tirer avec des armes à feu au risque d'attirer tout ce qui est mort à 50km à la ronde. Le premier tome nous explique un peu ce qui s'est passé et nous présente les personnages auxquels on peut commencer à s'attacher. On voit une petite bande tenter de survivre (tout en réactivant le patriarcat). Personnellement je n'ai pas aimé. Mais je déteste les zombies.

    *
    ** Je n’aime pas les zombies.
    ***
    ****
    *****

    Image : Éditeur

     

    9782756009124v.jpg