26/10/2018

The Mighty Thor 3. The Asgard/Shi'Ar war et 4 The war Thor

Titre : The Mighty Thor 3. The Asgard/Shi'Ar war et 4 The war Thor
Auteurs : Jason Aaron, Steve Epting, Russel Dauterman, Valerio Schiti et Mahmud Asrar
Éditeur : Marvel 19 juillet 2017 et 18 janvier 2018
Pages : 156 et 136

Ces deux volumes contiennent Mighty Thor volume 7 13-19 et 20-23 ainsi que Generations: The unworthy Thor and the Mighty Thor. Le Conseil des Royaumes est toujours paralysé par l'indécision et les machinations de Malekith. Pendant que les débats et les décisions sont bloquées les elfes s'enfuient en masse de leur Royaume et sont accueillis par les nains. Mais une partie des Royaumes n'accepte pas l'absence d'action. La Ligue des Royaumes est reconstituée afin de sauver la reine des elfes de l'emprise de Malekith. Mais cela sera-t-il suffisant alors que deux grandes menaces planes sur Asgardia ? Des menaces qui pourraient impliquer la création d'un nouveau Thor. Un Thor qui se veut dieu de la guerre.

SPOILERS

Dans ces deux nouveaux tomes Jason Aaron continue sur sa lancée mythologique tout en développant sa propre histoire. En effet, Aaron ajoute de nouveaux éléments à l'histoire de Thor, éléments qui semblent se trouver dans d'autres productions Marvel. Mais il continue aussi son intrigue de base. Celle-ci a commencé par une question simple : qu'est-ce qui rend une divinité digne d’adoration ? Ce thème continue alors que Thor, alias Jane Foster, est mise au défi par deux divinités qui se considèrent plus puissantes qu'elles. Alors que ces divinités tentent de gagner en lançant des épreuves meurtrières Thor refuse et essaie d'aider les personnes mises en danger. Pour Jason Aaron la réponse est simple, une divinité digne est une divinité qui fait attention au bien-être des habitant-e-s de l'univers.

Aaron continue aussi à développer sa guerre des Royaumes. Loin de s'attacher à créer des combats majestueux entre des êtres surpuissants il préfère d'abord montrer la difficulté d'agir contre la guerre et surtout face à ses conséquences. Ainsi, il explique rapidement que la chute de l'un des Royaumes pourrait conduire à une famine générale tandis qu'il montre des réfugié-e-s qui essaient de survivre. Ces réfugié-e-s sont rapidement assassiné-e-s ce qui permet de lancer l'existence du War Thor, qui ne vit que pour la vengeance. Jason Aaron n'essaie donc pas de cacher les horreurs de la guerre. Des personnes meurent, pas seulement des adultes mais aussi des enfants. Et la vengeance n'est pas non plus une solution. Car l'autre camps est aussi constitué de personnes innocentes. Face au War Thor Jane Foster essaie d'expliquer que la guerre ne peut être stoppée que par une forme de compassion pour les personnes innocentes et non par la vengeance sur un peuple entier considéré comme coupable et inhumain.

*
**
***
**** Il ne reste qu'un seul tome avant la fin de cette série. Il doit conclure beaucoup d'éléments tout en répondant aux promesses d'une guerre des Royaumes dévastatrices. J'espère qu'il sera dans la lignée de ces deux tomes.
*****

Images : Amazon et Amazon51rDgXIxzNL._SX328_BO1,204,203,200_.jpg

613Px-NIoYL._SX325_BO1,204,203,200_.jpg

03/06/2016

The New Avengers 4. Un monde parfait par Jonathan Hickman, Valerio Schiti et Kev Walker

Titre : The New Avengers 4. Un monde parfait
Auteurs : Jonathan Hickman, Valerio Schiti et Kev Walker
Éditeur : Panini comics 6 avril 2016
Pages : 144

Ce quatrième, et dernier, tome contient les numéros 18-23 de New Avengers (2013). À la fin du dernier tome Hickman nous mettait en présence d'une équipe de la Terre 4 290 001. Cette équipe se nomme la Grande Société et leur moralité est bien plus grande que celle des Illuminatis (et surtout ce sont des références envers la justice League de DC). Entre deux équipes qui ne veulent que le bien et qui souhaitent éviter toute effusion de sang les choses ne peuvent que bien se passer. Mais c'est oublier que les actions de chacun des Illuminatis a entaché leur âme. Peut-on encore leur faire confiance ? Sont-ils capables d'aller jusqu'à la destruction d'un monde avec toutes les personnes qui s'y trouvent ? La moralité est-elle possible face à une telle échelle de destruction et à la possibilité de perdre deux univers entiers ?

Depuis le début, New Avengers se veut un exercice autour du thème de l'éthique et de la moralité. On met ensemble plusieurs personnages. Ce sont des êtres très intelligents. Ils souhaitent se rencontrer afin de préparer, en secret, des réponses à des évènements destructeurs. Face à eux on crée la fin de tout et la possibilité de l'éviter. Mais cette possibilité implique l'immoralité. Que vont faire ces différents personnages ? Hickman réussit à nous montrer comment diverses personnes réagissent face au pouvoir de vie et de mort qui leur est confié. Alors que certains se préparent d'autres redoutent. Certains personnages perdent leur identité héroïque tandis que d'autres deviennent des vilains. Bref, chacun agit selon sa caractérisation. Ce dernier tome, annoncé depuis le début, est probablement le meilleur de la série et sa fin est particulièrement poignante. Hickman réussit à créer un récit particulièrement sombre avec des conséquences importantes.

*
**
***
**** Un quatrième tome qui tient ses promesses !
*****

Image : Amazon

51uA8qf4mbL._SX327_BO1,204,203,200_.jpg