vampires

  • Trueblood saison 7

    Après 7 saisons parfois bonnes parfois mauvaises et parfois médiocres il est temps de conclure cette série en 80 épisodes. Lors de la fin de la saison 6 les vampires avaient été libérés du camp officiel dans lequel ils et elles étaient torturé-e-s. Bon Temps avait aussi beaucoup changé étant donné que le bar de la ville avait changé de nom et de propriétaire, Sam est devenu maire et Sookie vit avec Alcide. Mais la fin de la saison 6 nous montrait surtout l'arrivée de vampires contaminés par une maladie artificielle : le Hep V. Et Bon Temps tentait de s'organiser pour résister. La saison 7, comme d'habitude, reprend immédiatement après la fin du dernier épisode de la saison précédente. On est donc témoin de l'attaque dévastatrice contre la ville. Il y a de nombreux humains et vampires morts ainsi que des disparus. Mais, plus grave, les habitant-e-s ont perdu confiance envers le gouvernement et envers Sookie. Cependant, il pourrait exister un remède à la maladie.

    Quand j'ai commencé à regarder True Blood j'aimais beaucoup. On avait le sud, des vampires, des crimes et une télépathe. Les saisons qui ont suivi ont commencé à décliner en qualité alors que de trop nombreuses intrigues étaient développées. Que penser de cette dernière saison ? Contrairement aux précédentes nous n'avons pas un protagoniste central contre lequel lutter. La saison fonctionne autours de quatre axes : retrouver les disparus, trouver un remède, accepter la mort et offrir une conclusion pour tous les personnages du plus important au moins important. C'est donc une dernière saison beaucoup plus intimiste puisqu'elle se concentre sur les histoires des personnages à l'aide, par exemple, de flash-back. On leur offre aussi une change d'accepter la mort des proches et de se pardonner. Cette saison n'est donc de loin pas la meilleure. Elle est hors catégorie car elle sert surtout à créer une atmosphère de fin qui se fait de plus en plus présente au fil des 10 épisodes. Il est néanmoins dommage que cette saison serve aussi à introduire une intrigue autours des créateurs du True Blood. Ces derniers semblent avoir eu bien plus d'importance qu'on ne le croyait. True Blood est donc terminé, enfin !

    *
    **
    *** Sans être mauvaise l'atmosphère est différente, plus intime et plus triste. Sookie doit accepter les morts mais aussi tenter d'avancer ainsi que tous les autres personnages. La fin n'est pas si mauvaise.
    ****
    *****

    Image : Site officiel

     

    wallpaper-lips-1600.jpg

     

     

  • Trueblood saison 5

    Il en a fallu du temps avant que je décide de retourner dans Truebloood. Comme d'habitude, cette saison 5 recommence à l'exacte scène de fin du dernier épisode précédent. Les vampires étaient enfin débarrassés de la nécromancienne et Sookie décidait de quitter les vampires et de se détendre avec Tara. Mais c'était sans compter Debbie qui tue Tara sans faire exprès. De leur coté, Bill et Eric ont tué un membre de l'Autorité. Le début de la saison 5 est donc dangereux pour chacun des personnages et le reste de la saison ne fait que continuer sur cette veine. En effet, nous entrons au cœur de l'Autorité pour apprendre qu'il existe des traîtres. Mais qui sont-ils et que veulent-ils? Les relations pourraient bien changer du tout au tout. D'autant plus que Russell Edgington s'est échappé de son tombeau.

    Après la relative déception des saisons précédentes j'avoue que j'ai beaucoup apprécié celle-ci. Quelles en sont les raisons? Tout d'abord nous en savons beaucoup plus sur l'Autorité. On entend parler d'elle depuis presque le début mais sans en savoir beaucoup. C'était une forme d'ombre cachée derrière des stormtroopers vampires. Mais cette saison nous permet d'entrer à l'intérieur de l'institution et de comprendre son fonctionnement et son but. Ce qui nous permet aussi de connaître les factions politiques des vampires. Je suis aussi content d'observer que la série semble prendre un tour un peu plus sombre. Je pensais voir ce tournant durant la saison 4 mais cela n'est pas arrivé. Dans la 5 on apprend que des groupes de haines se sont formés et attaquent les vampires. J'espère vraiment que cette atmosphère restera en vigueur dans la saison 6. Cependant, la série conserve aussi sa principale faiblesse: Les multiples intrigues parallèles Il est de plus en plus difficile de suivre ces intrigues qui concernent un grand nombre de personnages. Une grande parties d'entre elles pourraient être résumées où abandonnées car elles sont peu intéressantes. Mais, au final, cette saison 5 reste dans la moyenne positive.

    • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers.

    • Twilight.

    • Film de vacances.

    • Bon scénario. Plus sombre et plus compliqué j'ai apprécié me poser des questions sur le devenir des personnages. Globalement bon malgré quelques imperfections dans la gestion des trop nombreuses intrigues.

    • Joss Whedon.

    Image: Site officiel

    wallpaper-gimme-five-1600.jpg

  • Trueblood saison 4. Salem le retour.

    Trueblood, la série qui, au contraire de Twillight, montre de vrais vampires. J'avais quitté la série à la fin de la troisième saison mais je comptais bien revenir vers mes vampires préférés et mon chouchou Eric Northman. Rappelez-vous, on avait quitté Sookie après qu'elle ait décidé de se débarrasser de ses deux vampires de charme. Dans le même temps le monde se levait en catastrophe face aux meurtres publics de Russel Edgington ce qui détruisit le travail de l'AVL pour les droits égaux des vampires. Sookie, elle, a décidé de se réfugier après avoir compris ce qu'elle est. Nous sommes donc dans une nouvelle saison dans un monde toujours plus sombre. La méfiance envers les vampires est à peine égratignée par les efforts de Bill et d'Eric. Mais, surtout, Sookie revient. Un an a passé et beaucoup de choses ont changé. Bill est roi et son frère Jason membre de la police. Quant à Taara elle a décidé avec intelligence de quitter Bon Temps et de vivre sa vie ailleurs. Mais tout le monde devra s'unir pour contrer une menace encore informe. Un groupe de sorcières wicca commence à posséder des pouvoirs de nécromancie. Bien entendu les vampires ne sont pas très fans.

    J'apprécie toujours autant cette série. Mais ça ne veut pas dire qu'elle est parfaite loin de la. Sookie est toujours aussi bête même si elle réussit à détourner une certaine manière de la voir. Neuneu, alias Jason, est peut-être policier mais ça ne donne pas vraiment confiance aux capacités des forces de l'ordre de Bon Temps. Mais ce qui est le plus difficile pour cette série c'est de gérer de nombreuses intrigues secondaires qui ralentissent et minimisent l'intrigue principale. Par exemple on parle des problèmes de famille de Sam, du bébé d'Arléne et des problèmes de Lune de Jason. Honnêtement qui s'en inquiète? La moitié des scènes de ces intrigues auraient pu être abandonnée et ne servent, à mon avis, pas à grand-chose. Je ne suis pas certain non plus d'adhérer au principe de la sorcière wicca. Ce qui ne m'a pas empêché d'apprécier beaucoup de points. Par exemple Bille s'affirme un peu et on en sait un peu plus sur l'Autorité et sa politique. De l'autre coté les producteurs ont réussi à rendre un Eric amnésique presque valable. Mais il est vrai qu'il est difficile de réussir ce type de tours de passe-passe. Je dirais donc que cette saison est dans la continuité des précédents en perdant un peu de qualité. Mais l'histoire m'intéresse tout de même encore assez pour me donner envie de regarder cette série.

    Image: Site officiel

    wallpaper-s4poster-red-1600.jpg

  • Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires

    Je commence par avouer que je ne connais pratiquement rien à l'histoire des États-Unis. Bien entendu, je connais les bases mais je ne saurais pas écrire une dissertation sur le sujet. Maintenant que ceci est dit je vais tenter de présenter ce film étrange. Pourquoi je le qualifie de cette manière ? Parce que j'ai trouvé l'idée de départ des plus bizarres. Ce film est une biographie. Mais pas la biographie officielle que nous pouvons tous retrouver sur wikipedia. Non, ce film nous offre l'histoire, fantaisiste, secrète d'une guerre menée contre les vampires. Depuis son enfance Abraham tente de se venger d'un homme qui a tué sa mère. Ce n'est que vers l'âge adulte qu'il apprend que cet homme n'en est pas un. En effet, un chasseur lui démontre que ses ennemis sont des vampires et commence à lui donner les informations et l’entraînement nécessaires pour les détruire. Alors qu'Abraham commence sa guerre par les armes il comprend vite que cela ne suffit pas. Il décide donc d'entrer en politique et utilise les forces entières de la nation pour expulser et détruire les vampires.

    Ce film se veut fantaisiste dans sa révision de l'histoire des États-Unis. Abraham Lincoln y est célébré comme l'homme qui a toujours voulu libérer les êtres humains. Mais ce film place cet acte politique majeur dans le cadre d'une lutte contre des êtres qui ne sont pas humains. C'est ici que l'histoire devient mythologique. En effet, le racisme et l'esclavage ne seraient pas dus aux humains mais à des êtres diaboliques qui avaient pris le contrôle d'une partie de la nation. Ce que ce film nous montre c'est une nation qui combat des vampires en imposant des valeurs humains (en contradiction avec des valeurs des morts). Les États-Unis sont donc la nation des humains qui luttent pour la liberté et l'humanité. On y retrouve l'idée des États-Unis comme flambeau de la démocratie et des droits humains. Un point qui est, encore une fois, martelé par les dernières minutes du film qui annoncent ou pourraient se trouver d'autres nations de vampires (Moyen-Orient, Allemagne, Japon, ...). Mis à part ces points politiques c'est surtout un gros film d'action qui voit le sang nous exploser à la figure dans tous les sens. Et je dois bien avouer que ça ne m'a pas plus du tout. Je dirais donc que c'est un mauvais film d'action qui ne vaut pas vraiment la peine de payer une place de cinéma pour aller le voir.

    Image : Allociné

    19870151.jpg
  • Les fils des ténèbres (children of the night)

    Titre: Les fils des ténèbresfils.jpg
    Titre original: Children of the night
    Auteur: Dan Simmons
    Traducteur: Monique Lebailly
    Éditeur: Albin Michel 1994 (1992 édition originale)
    Collection: livre de poche
    Pages: 471

    Voici le dernier livre ayant comme héros les enfants de Nuit d'été. Ici c'est le père O'Rourke que nous retrouvons en Roumanie juste après la mort de Ceaucescu avec pour mission d'observer les besoins des orphelinats roumains. Après quelques années, Kate Neuman arrive en Roumanie à son tour et essaie, difficilement, de sauver le plus d'enfants possibles dont un qui semble posséder plusieurs dysfonctions hépatiques qui pourraient le tuer. Elle se sent donc obligée de le rapatrier aux USA par adoption pour pouvoir le soigner dans une clinique spécialisée et équipée. Mais, alors qu'elle découvre des effets impressionnant et potentiellement révolutionnaire pour la médecine, un mystérieux homme en noir attaque sa famille pour kidnapper son fils adoptif. Pour comprendre elle devra retourner en Roumanie et plonger dans les secrets d'une famille dont la puissance n'a pas d'égale.

    Comment parler de ce bouquin? Comme les autres j'aime bien retrouver un enfant de Elm Heaven. Mais celui-ci est plus difficile à cerner. Simmons, avec sa verve habituelle, nous décrit un pays ravagé et aux mains de la police (secrète ou non). Nous suivons les aventures de Neuman et de O'Rourke avec intérêt mais pas avec passion et, honnêtement, je me suis souvent demandé si l'intrigue n'était pas un peu tirée par les cheveux. Cela semble trop simple. Les descriptions cliniques sont bien dosée, je pense, mais pourraient en rebuter plus d'un qui ne comprend rien en biologie, ce qui est mon cas. Cependant, il est toujours intéressant d'essayer de trouver une explication au phénomène des vampires dans un livre. En fait, ce que j'ai le plus apprécié ce sont les rêves du personnage Trent, le patriarche de la famille de la nuit. Ce retour dans un passé centenaire et ses actions quand il gouvernait la Roumanie actuelle. Mais, sinon, je n'ai pas trouvé ce livre des plus intéressant.