01/12/2017

Vikings saison 4

Ragnar Lothbrok est passé de simple Viking à Earl puis roi. En tant que roi il est devenu l'homme le plus célèbre de son peuple. La découverte de l'Angleterre, la colonisation et la prise de Paris sont au centre de son charisme. Tout le monde est convaincu que personne ne peut vaincre le fameux Ragnar Lothbrok et ses ennemis l'imaginent comme un être surhumain, presque un dieu. Et Ragnar veut retourner à Paris. Il cherche de nouvelles personnes pour le suivre dans cette expédition et vaincre à nouveau les armées de l'Empereur résidant dans la ville. Cependant, il ne sait pas que son frère l'a trahi, encore une fois, et que les armées franques sont maintenant entrainées par quelqu'un qui connait Ragnar. Celui-ci pourrait bien échouer.

SPOILERS

Il est difficile de synthétiser cette saison. En effet, les trois précédentes s'intéressaient à des événements précis avec une montée dramatique durant une bonne partie de la saison. La trois montrait la préparation de l'attaque de Paris avant de nous montrer la bataille. Cette saison est bien plus diverse. En premier lieu, on suit un nombre bien plus important de personnages et d'intrigues dans des espaces variés, Paris, Angleterre et bien entendu Kattegat. Pire encore, la saison est divisée en deux moments très distincts. Il n'y a presque rien de commune entre les deux parties puisque Ragnar disparait durant plusieurs années au milieu et que ses fils sont bien plus âgés.

En fait, je pense que cette saison est un moyen de faire de la place, en détruisant plusieurs personnages. Ragnar est central dans cette intrigue puisque le mythe construit dès la saison 1 doit maintenant être détruit. La trois montrait déjà un homme diminué mais victorieux. Cette quatrième saison montre un homme de plus en plus faible, soumis à une drogue chinoise afin de ne pas souffrir. On le montre échouer à plusieurs reprises. Et la seconde partie débute par exil et son rejet par le peuple, le forçant à quémander des guerriers en leur offrant de l'or. Cette destruction du personnage se conclut sur un final flamboyant qui annonce la vengeance de ses fils.

Ce point est, à mon avis, la seconde raison de cette saison. Au lieu de garder d'ancien-ne-s personnages la série les tue. Mais il est nécessaire de remplir cette place et d'intégrer le début de nouvelles intrigues. Outre Lagertha et sa relation avec les fils de Ragnar ainsi que sa seconde femme, il faut introduire chacun des fils et leurs caractéristiques. Le début de leur intrigue est celui de leur vengeance contre les meurtriers de leur père, ce qui permet d'intégrer la Grande Armée et ses victoires dans des scènes spectaculaires. Mais cela permet aussi de débuter les tensions entre les souhaits de chacun. Je ne serais pas étonné de voir beaucoup de morts dans la prochaine saison

Par contre, la série s'éloigne de plus en plus de l'histoire telle qu'elle a existé. Les évènements sont rapides. De nombreux faits d'armes ne sont pas montrés tandis que des personnages meurent alors qu'ils ont survécu plusieurs années dans la réalité. De plus, la série se tourne de plus en plus en direction d'une dimension fantastique. Les saisons précédentes laissaient la place à la foi. Les moments spirituels pouvaient être considérés comme des hallucinations dues à une croyance. Mais, petit à petit, la frontière entre le réel et le spirituel s'est atténué jusqu'à cette saison qui inclut dans le réel des divinités nordiques et des actes de magie.

*
**
***
**** Bien que la série s'éloigne du style historique elle reste intéressante.
*****

Image : Allociné

Site officiel

284786.jpg

20:52 Écrit par Hassan dans Fantasy, Histoire, moyen âge, série | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vikings, history | | | |  Facebook

24/06/2016

Vikings saison 3

Après un long temps d'attente (et alors que la moitié de la saison 4 est passée) j'ai enfin regardé la troisième saison de Vikings. Spoiler alert pour les personnes qui n'ont pas vu la saison 2. On quittait Ragnar alors qu'il assassinait le roi Horik qui, lui-même, essayait de tuer Ragnar et sa famille. Grâce à cette série on apprend à quel point l'amitié est une belle chose... Bien que Ragnar ait perdu un allié Lagertha, elle, le soutient toujours. Et les deux anciens amant-e-s décident de retourner au Wessex afin de parlementer avec le roi et de s'enquérir de la situation des mercenaires vikings utilisés en Mercia. Les deux peuples semblent s'entendre. Mais Ragnar a un nouveau rêve. En effet, il entend parler d'une ville magnifique mais difficile à vaincre : Paris. Et si les Vikings se lançaient dans une entreprise jamais tentée auparavant ?

Oui, je sais, la série n'a presque pas de logique historique. Des évènements et des personnages séparés par des années se retrouvent dans une même intrigue en moins d'un an ! Mais j'avais beaucoup apprécié les deux premières saisons je voulais donc regarder la troisième. J'avoue que je suis fasciné par ce peuple. Cette saison se divise en deux : une intrigue au Wessex suivie du siège de Paris. Bien que l'on apprenne ce qui se déroule au Wessex durant la seconde partie de la saison je me demande ce que les scénaristes vont faire de tout cela et de certains personnages. En ce qui concerne les mauvaises nouvelles j'ai l'impression que la série se lance dans du sexe et du sang facile sans se poser la question de l'utilité pour l'intrigue. C'est un peu dommage. Par contre, j'apprécie que les scénaristes essaient de poser la question du dialogue entre plusieurs cultures et surtout l'effet du christianisme. Certains personnages commencent à ne pas apprécier ce nouveau dieu et on commence à voir comment les chrétiens tentent d'influence les païens. J'espère que la série va continuer dans ces deux directions et il me semble que la fin de la saison pourrait être un bon départ pour cela.

*
**
***
**** Une série que j'apprécie toujours autant. J'espère que la saison 4 reste dans la même veine.
*****

Image : Site officiel

vikings_s3e7_gallery_1-P.jpeg

16:22 Écrit par Hassan dans Histoire, moyen âge | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vikings | | | |  Facebook

02/06/2015

Vikings saison 1-2

Lorsque j'ai su qu'une série serait produite autours de l'âge Viking je fus aux anges. Puis je l'ai vue sur la RTS et je ne me suis pas remis du générique magnifique interprété par Fever Ray. Je ne pouvais donc qu'acheter la série et faire un petit marathon ! La série commence vers la fin du VIIIe siècle. On nous présente Ragnar Lothbrok. Cet homme est légendaire. On ne sait pas s'il a vraiment existé. La série le place dans une cité Viking sous les ordres d'un Earl qui n'apprécie pas vraiment les changements. Et Ragnar souhaite du changement. Il a entendu parler de terres particulièrement riches à l'Ouest. Ce serait un lieu parfait pour les raids de l'été. Il viole les ordres de son supérieur, construit un bateau et, avec quelques compagnons, organise le premier raid Viking sur le monastère de Lindisfarne. Cette attaque est un énorme succès. Mais ce n'est que le début de l'histoire de Ragnar, de sa famille et de sa nombreuse descendance.

Je l'ai déjà souvent dit : j'aime les Vikings. Leur civilisation est particulièrement fascinante. Bien entendu, une série destinée à récolter un public nombreux ne peut pas suivre la réalité historique dans tous ses détails. Je ne suis pas en expert sur le sujet mais j'ai lu un certain nombre d'articles qui expliquent quels sont les erreurs de la série. Par exemple, on ne montre pas le fonctionnement démocratique de la société Viking et les punitions ne sont pas représentées dans leur réalité au profit d'exécutions. Mis à part cela j'ai eu l'impression de me retrouver à l'âge des Vikings lorsque je me plongeais dans l'histoire. Les paysages sont magnifiques et le jeu d'acteur convaincant. Les personnages, d'ailleurs, sont intéressants. J'ai mes favoris que sont Lagertha une shield maiden et la première femme de Ragnar, Floki et Helga. J'apprécie aussi que la production ait décidé de montrer le problème des langues. Je sais que certaines personnes n'aiment pas ce procédé mais je le trouve plus logique que de faire parler anglais tout le monde. J'attendrais donc la saison 3 avec impatience.*
**
***
****

***** Ce doit être mon côté fan des Vikings qui parle mais, en l'état, j'ai du mal à voir des points négatifs trop importants pour baisser mon intérêt et mon plaisir. Et vive Lagertha!

Image : Site officiel

 

vikings_lagertha_1-P.jpeg

 

08:37 Écrit par Hassan dans Histoire, moyen âge | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vikings, ragnar, lagertha | | | |  Facebook

02/12/2009

Yggdrasil. La religion des anciens scandinaves par Régis Boyer

Titre: Yggdrasil. La religion des anciens scandinaves51Sc-zEhV3L._SL500_AA240_.jpg
Auteur: Régis Boyer
Éditeur: Payot 1981
Pages: 249

C'est par hasard, dans un autre livre de Régis Boyer, que j'ai rencontré les Vikings. J'ai découvert une civilisation fascinante. Une civilisation basée sur la vitalité, l'ordre et la fatalité acceptée. Alors que je connaissais les Vikings par les préconçus: des brutes sanguinaires quasiment invincibles. J'ai découvert une civilisation qui a permis à un peuple de survivre dans un environnement dangereux. Une civilisation non pas de guerriers mais de navigateurs commerçants qui savent que, parfois, menacer d'une arme est plus efficace que négocier. C'est pourquoi j'ai souhaité mieux les connaitre en lisant cet autre livre de Régis Boyer.

Le livre, comme Boyer semble souvent le faire, nous donne la façon dont l'auteur a travaillé, ses hypothèses et son découpage chronologique. Je vois rarement ce genre de chapitres qui doivent être pensés comme peu intéressants. Au contraire, ils permettent de mieux comprendre le propos du livre et sa structure. L'auteur, ensuite, se base sur la structure qu'il nous a présenté pour présenter la religion scandinave dans un ordre chronologique. Ce qui nous permet de sentir, en partie, le changement temporel qui affecte toutes choses humaines. L'auteur termine par deux synthèses cosmogoniques: l'une est horizontale et parle de l'histoire mythique, la seconde nous parle de la verticalité d'Yggdrasil. En conclusion, Boyer tente d'expliquer pourquoi les scandinaves se sont convertis au Christianisme si facilement.

Bien que très intéressant ce livre est tout de même assez compliqué. Bien entendu il faut s'attendre a ce qu'un livre sur les scandinaves comprenne des termes de scandinaves. Mais cela ne gêne pas trop la lecture. régis Boyer nous permet d'avoir une bonne connaissance de ce qu'est la religion viking avec ses changements successifs et ses caractéristiques. Néanmoins, on peut se demander si la vieillesse du livre implique que celui-ci soit dépassé? Pour répondre à cette question il serait nécessaire connaitre les propos des autres chercheurs. En attendant, je pense que cette synthèse est tout a fait valable et intéressante.


Image prise depuis Amazon.

09:57 Écrit par Hassan dans Histoire, moyen âge | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vikings, régis boyer, religion | | | |  Facebook

18/12/2008

les Vikings

Titre: Les Vikingsles vikings.jpg
Auteur: Régis Boyer
Éditeur: Perrin 2004 (2002 première)
Collection: Tempus
Pages: 442

Comme je l'ai dit précédemment j'ai commencé à m'intéresser à la période médiévale. Il est donc naturel que j'aie voulu en savoir plus sur les Vikings. Ce peuple ayant été fortement marqué dans l'imaginaire collectif comme des guerriers sanguinaires invincibles. J'ai donc trouvé ce livre dont l'auteur explique tout de suite le but: donner les véritables identités des Vikings. Ces identités étant perverties et, parfois, inconnues des gens.

Ici aussi l'auteur a commencé par une partie évènementiel mais les premier chapitre nous explique comment nous connaissons les Vikings, leur histoire ancienne et surtout pourquoi ils déferlèrent sur l'Europe. C'est ensuite que nous avons un récit, par peuple, de l'histoire Viking. La seconde partie du livre nous parle de la civilisation Viking: sa façon de penser, d'agir, ce qu'ils recherchent, l'art pour finir par une explication de leur disparition.

J'avoue que j'ai eu du mal à comprendre tous ce que dit Régis Boyer. Mais cela est certainement du à ma connaissance très faible. D'ailleurs Boyer nous donne toutes les clefs d'explications. Que ce soit la prononciation des mots ou les concepts clefs mais surtout il nous explique lorsque nous ne devons pas faire de conclusions trop hâtives. Par exemple les Vikings d'Islande n'ont pas créé une démocratie et rien ne nous permet encore de confirmer de façon sure que les Vikings aient découvert l'Amérique. Les objets auraient très bien pu y être amené par des échanges successifs. En lisant ce livre nous découvrons, non pas une civilisation guerrière, mais un peuple profondément aimant de la vie, des marchands, des administrateurs de haute qualité et un art unique. Ce livre est un bon moyen de se faire une véritable idée de ce peuple et de sa culture unique et fascinante.

09:52 Écrit par Hassan dans Histoire, Livre, moyen âge | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : vikings, régis boyer, tempus, perrin | | | |  Facebook