03/03/2017

Logan

Nous sommes en 2029. Après une longue vie Logan se trouve au sud des États-Unis. Il conduit une limousine de location pour une entreprise. Après une histoire mouvementée les X-Men n'existent plus. Pire encore, les mutant-e-s semblent ne plus naître. L'espèce est en voie d'extinction et il est rare d'en croiser un membre. Leurs aventures ne sont plus que des histoires pour comics book. Mais Logan n'est pas seul. Il vit avec Caliban et, ensemble, ils s'occupent d'un Charles Xavier dont les pouvoirs semblent poser de gros problèmes. Logan ne souhaite qu'une chose: vivre en sécurité tout en s'occupant de Charles. Malheureusement, une femme le reconnaît et tente de lui parler. Elle essaie de lui demander de protéger une jeune fille nommée Laura.

J'avais trouvé le premier Wolverine très mauvais. Le second était pire encore. Ces deux films m'ont poussé à détester le personnage de Wolverine et ses passages, surtout les récents, dans les X-Men m'ont beaucoup déçu (alors que d'autres personnages bien plus intéressants auraient pu prendre la charge de l'intrigue... oui je parle de toit Days of future past). Et soudain on me parle d'un troisième film, conclusif, autours du même Wolverine. J'étais sceptique. Et, d'un seul coup, j'entends que ce film serait particulièrement réussi! J'étais très intrigué vu l'histoire cinématographique du personnage. Malheureusement, je n'ai pas aimé.

En fait je suis un peu ennuyé. Les acteurs et actrices principales sont plutôt talentueuses. Pour les deux acteurs, ils jouent les personnages depuis longtemps et ce film leur donne l'occasion de créer une petite différence. Ainsi, Xavier semble regretter quelque chose dans son passé. Sans trop en dire, il est logique que ce qu'il a fait ne puisse que détruire Charles Xavier. Son être entier est en contradiction avec les actes qui l'ont brisé. Wolverine, lui, devient un personnage dépressif. Contrairement aux autres films ce n'est plus une machine de guerre indestructible. Son corps commence à lâcher et son esprit a déjà abandonné. Bref, nous avons deux personnages qui sont sur leur fin et le film met en place des scènes réussies sur le sujet. Face à eux, nous avons Laura qui est très bien jouée et qui fait un peu peur. Bref, les personnages sont plutôt réussis et certaines scènes fonctionnement très bien. Mais je trouve l'intrigue très ennuyeuse. Je n'ai pas aimé suivre l'histoire, je n'ai pas aimé son fonctionnement et je n'ai pas aimé la mise en scène du combat. Au final, j'avoue que le film est plutôt bien écrit mais je ne peux pas dire que j'ai apprécié.

*
**
*** Pas mauvais, mais je n’ai pas aimé
****
*****

Image : Site officiel

509-film-page-large.jpg

22/11/2015

Wolverine and the X-Men 1. Bienvenue chez les X-Men par Jason Aaron, Chris Bachalo et Nick Bradshaw

Titre: Wolverine and the X-Men 1. Bienvenue chez les X-Men
Auteurs : Jason Aaron, Chris Bachalo et Nick Bradshaw
Éditeur : Panini 6 mai 2015
Pages : 192

Ce premier tome contient les numéros 1-8. Ce n'est pas la grande amitié entre Cyclope et Wolverine. Les mutants sont de moins en moins nombreux et ces deux ont décidé de séparer leur peuple en deux groupes. Alors que Cyclope reste sur Genosha Wolverine décide d'ouvrir un institut afin d'apprendre aux jeunes mutants à se servir de leurs pouvoirs. Wolverine en directeur d'école c'est une idée qu'il fallait oser mettre en place ! L'ennui c'est qu'une école de mutants fait face à bien plus de problèmes que tous les autres établissements scolaires du pays réunis. Il ne faut pas moins d'une journée pour que les bâtiments soient rasés en pleine inspection de l'académie. Et lorsque les caisses sont vides quoi de mieux que de faire un petit tour au casino avec un étudiant capables de manipuler les esprits ?

Je n'aime pas Wolverine. Je trouve atroce que les films X-Men soient toujours centré sur lui et que d'autres personnes bien plus intéressants en souffrent. Mais les critiques très positives envers ce run de Jason Aaron m'ont convaincu de compléter ma collection X-Men avec ce tome (ainsi que le second). Bien que nous ne soyons qu'au début de l'histoire on nous offre déjà plusieurs personnages qui seront probablement écrits de manière plus approfondie à l'avenir. À part ces élèves j'ai apprécié retrouvé Kittie Pride (ma préférée !) dans son rôle de directrice. Le tome est aussi rempli de scènes comiques que j'ai beaucoup appréciées ! Selon moi c'est du tout bon.

*
**
***
**** Drôle et plein d'action. Un premier tome réussi!
*****

Image : Éditeur

51GSQBMfBoL._SX328_BO1,204,203,200_.jpg

22/04/2014

Civil War 2: Vendetta par J. Michael Straczynski, Marc Guggenheim, Ron Garney et Humberto Ramos

Titre : Civil War 2: Vendetta
Auteurs : J. Michael Straczynski, Marc Guggenheim, Ron Garney et Humberto Ramos
Éditeur : Panini 2010
Pages : 200

Lorsque j'ai lu le premier tome de Civil War je me suis demandé ce qui avait poussé Spiderman à prendre les choix qu'il a fait. C'est la raison pour laquelle je me suis procuré ce second tome. Il regroupe les épisodes 532-538 de Amazing Spiderman sous l'intitulé The war at home part 1-7 et les épisodes Wolverine 42-48. Dans la première partie du livre c'est donc Spiderman qui nous intéresse. Alors que l'explosion de Stamford vient d'avoir lieu nous suivons le héros suivre son mentor et chef: ironman. Rapidement, et sans pouvoir y réfléchir, il prend la décision de soutenir le recensement et de dévoiler son identité. Mais les événements se précipitent et Parker ne sait plus vraiment si son choix était le bon. Ce qui le poussera, peut-être, à changer de camps. La seconde partie nous permet de suivre Wolverine et sa quête de vengeance contre l'homme qui a tué les enfants. Sa recherche le mènera a mettre au jours un complot bien plus important et qui ne se résout pas forcément à coup de griffes.

Quel fut mon impression? La première partie m'a beaucoup intéressé. Non seulement on comprend mieux les décisions de spiderman, qu'il prend en commun avec sa famille, mais on voit enfin les conséquences de ses décisions sur sa vie. La première journée durant laquelle il se fait poursuivre en justice, insulter et qu'il observe ironman prendre des décisions pour lui sans le consulter permet de voir un héros qui doute qui souhaite aider et être reconnu. Les pages suivantes le place face aux décisions qui sont prises pour stopper les héros renégats. Au fil du temps ses problèmes de conscience augmentent jusqu'au choix inévitable. La seconde partie m'a beaucoup moins intéressé. D'une part je n'aime pas trop Wolverine et la manière dont il a été dessiné ne me plait absolument pas (on dirait un gorille poilu). Je crois aussi que l'intrigue ne convient pas au personnage. D'ailleurs celle-ci n'est pas terminée. Mettre Wolverine face à une organisation est-il un bon choix? Je n'en suis pas certain. Je laisse volontiers de coté ces aventures.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare. Mitigé. Entre les aventures de Spiderman que j'ai beaucoup aimé et celles de Wolverine qui ne m'ont pas du tout intéressé la moyenne ne peut être que médiocre.

  • À lire.

  • Tolkien.

Image: Amazon

51YoNQPtvwL._.jpg

27/07/2013

The Wolverine

Des années ont passé depuis que Wolverine a été obligé de tuer Jean. Mais il ne s'en est toujours pas remis et vit une existence solitaire dans une montagne avec un ours comme seul ami. Chaque nuits il fait des cauchemars sur Jean et son amour pour elle. Mais sa solitude sera bientôt dérangée par une japonaise qui souhaite l'emmener à Tokyo. En effet, un vieil homme s'y trouve qui souhaiterait lui parler. Cet homme n'est autre qu'un ancien soldat japonais que Wolverine a sauvé le jour de la bombe nucléaire. Il souhaiterait remercier son sauveur une dernière fois et lui offrir un cadeau: la mortalité. Wolverine n'a à peine le temps d'être surpris avant d'être pris dans un combat politique interne à la famille qui le conduira dans le Japon entier.

Le premier Wolverine était un énorme fiasco. On pouvait s'attendre à mieux pour celui-ci vu la hausse graduelle de qualité des films de super-héros. Malheureusement ce n'est pas le cas. Ce film est un amoncellement de combats et de paysages sans intérêts. Wolverine est très malmené et ce qui lui est fait subir peut être qualifié de torture. Le seul point intéressant du film, mis à part la scène post-crédits qui pose beaucoup de questions, est le traitement de l'envie de mortalité de Wolverine face à l'envie d'immortalité d'autres hommes. Mais ceci n'est qu'à peine dépeint avant de passer à une autre bagarre. La plus grosse faille de ce nouveau film est aussi l'incapacité absolue de m'identifier aux personnages et aux situations dans laquelle je me suis trouvé. C'est à peine si j'ai trouvé de l'intérêt à m'intéresser à ce qui se déroulait sur l'écran. Fuyez sera mon seul conseil valable.

  • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers. Je ne vois vraiment pas ce qui pourrait sauver ce film. On pourrait arguer de la scène post-crédits mais vaut-elle vraiment un ticket de cinéma et 2 heures de souffrance? Ma réponse est clairement négative.

  • Twilight.

  • Film de vacances.

  • Bon scénario.

  • Joss Whedon.

Image: Allociné

20465860.jpg

12:45 Écrit par Hassan dans héros, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : wolverine, x-men | | | |  Facebook